Comment vous remettre des repas de fêtes ?

de | 6 janvier 2020

Comment vous remettre des repas de fêtes ?

Comment vous remettre des repas de fêtes ?

Comment vous remettre des repas de fêtes ? Les fêtes de fin d’année sont semées d’embûches sur le plan de l’alimentation. Entre les apéritifs, le foie gras, les plats généreux en quantité et en gras, les desserts sucrés, le tout arrosé de boissons riches en calories (dont l’alcool), force est de reconnaître que l’organisme est mis à l’épreuve.

Les conséquences se font sentir rapidement : on se sent lourd, la digestion est difficile, l’état de forme n’est pas au plus haut (maux de tête…), des réactions cutanées (boutons) peuvent faire leur apparition…

Comment faire alors pour vous sentir mieux ?

Pas de restes les lendemains de fête

Qui dit repas de fête, dit souvent restes. Et oui, tout n’est pas forcément terminé quand le repas s’achève. Pour autant, le lendemain du repas de fête, laissez les restes au froid : vous risqueriez de faire les mêmes excès que la veille.

Si vous recevez, distribuez à vos hôtes les restes de manière à ce que personne n’en ait dans des quantités trop importantes.

Des repas légers

Un lendemain de repas de fêtes, optez pour des repas légers, riches en fibres et en vitamines : les légumes d’hiver (choux, brocoli, poireau, fenouil, céleris, radis noir…) seront vos alliés, idéalement cuits à la vapeur, tout comme les fruits riches en vitamine C (agrumes…), les céréales complètes et les légumineuses.

L’hydratation : toujours essentielle

Encore plus que les autres jours des mois d’hiver, l’hydratation est capitale. En effet, après avoir beaucoup mangé et souvent bu plus d’alcool qu’à l’accoutumée, bien s’hydrater aidera le corps à évacuer les surplus (toxines…).

Optez pour de l’eau, du thé vert, des tisanes, ou la boisson instantanée à base de thé d’Herbalife Nutrition.

Zéro alcool

Les repas de fêtes mettent à contribution le foie dont l’une des fonctions est de filtrer les toxines de l’organisme. Pour l’aider, bannissez complètement l’alcool durant les deux jours (au moins…) qui suivent un repas « lourd ».

Un peu d’exercice

Le lendemain d’un repas de fête n’est pas le jour pour reprendre le sport si vous aviez arrêté. Certes. Mais assurez-vous toutefois de faire un peu d’exercice. Une marche digestive aidera l’organisme à se remettre d’aplomb. En fonction de votre état de forme, vous pouvez également opter pour du pilates ou un jogging léger.

Et vous, quels sont vos conseils pour vous remettre les lendemains de fête ? Laissez vos astuces en commentaire de cet article 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.