Fêtes de fin d’année : Comment éviter les pièges de la suralimentation ?

Fêtes de fin d’année : Comment éviter les pièges de la suralimentation ?

Fêtes de fin d'année : Comment éviter les pièges de la suralimentation ?

Fêtes de fin d’année : Comment éviter les pièges de la suralimentation ? Les fêtes de fin d’année sont une période attendue par beaucoup, mais qui comporte également des pièges. De fait, on a souvent tendance à trop manger : comment faire alors pour éviter l’écueil de la suralimentation et rester en pleine forme ?

Ne jeûnez pas avant fêtes

Si vous vous dites que vous allez moins manger avant les fêtes pour plus pouvoir vous « lâcher » durant, sachez que c’est une mauvaise idée. En effet, votre corps ferait des réserves lorsque vous recommencerez à manger. Autrement dit : continuez à manger de manière variée, équilibrée et dans des proportions habituelles.

Toutefois, une cure détox une semaine avant les fêtes permettra de préparer le corps aux menus de fêtes riches en toxines (en raison des aliments riches en gras et en sucre que nous mangeons durant les fêtes) en éliminant les toxines accumulée toute l’année.

Autre astuce pour les dîners de fête : prenez une petite collation en fin de journée. Ainsi, vous aurez moins faim et serez moins susceptible de trop manger lors de l’apéritif. Et oui, mieux vaut arriver à ce type de repas sans avoir trop faim ! Vous tomberiez alors dans les pièges des apéritifs, en vous jetant sur des aliments trop gras, trop salés et trop caloriques. Les conseils Herbalife Nutrition formulés pour l’été s’adaptent parfaitement à la saison des fêtes de fin d’année que nous entamons.

Dès l’apéritif, prenez le temps de manger tranquillement plutôt que d’engloutir les mets à disposition. Grignotez afin de laisser le temps au sentiment de satiété de se faire sentir. Et commencez par les aliments les plus sains et pauvres en calories (légumes, féculents, sources de protéines), qui vous aideront à résister aux autres « tentations ».

Choisissez bien les aliments

La période des fêtes de fin d’année est propice à une alimentation riche en graisse et en sel. Pourtant, plusieurs astuces permettent de se faire plaisir en mangeant sans déséquilibrer son alimentation.

Bien choisir ses aliments à l’apéritif

  •  Préférerez aux gâteaux, chips, cacahuètes, charcuteries, des bâtonnets de légumes (carotte, chou-fleur, endive…). Les verrines présentent l’avantages sur les amuses bouches de ne pas avoir de feuilletage trop gras.
  •  Côté boisson, alternez boissons peu caloriques (à commencer par… l’eau qui permet de bien s’hydrater et qui aidera à digérer !) avec celles qui sont plus riches (notamment les cocktails ou les boissons alcoolisées, boissons particulièrement riches en calories). C’est aussi valable pour l’intégralité du repas où il est recommandé qu’un verre sur deux soit de l’eau. Idéalement, à l’apéritif, limitez-vous à un verre d’alcool.

Faire les bons choix pendant le repas

  •  N’ayez pas la main lourde sur les sauces qui doivent relever un plat, mais pas le noyer (qui plus est, votre système digestif vous remerciera) : une cuillère à soupe de sauce est en général un maximum.
  • Les plats à base de poisson et les fruits de mer sont en général moins caloriques.
  • De même, la volaille (caille, pigeon, pintade, coq…) et le gibier (chevreuil, sanglier, faisan…) sont moins gras que les animaux d’élevage et restent riches en protéines.
  • Si certains plats semblent « incontournables » (le foie gras par exemple pour certain), veillez à en manger dans des quantités raisonnables !
  • Privilégiez les légumes en accompagnement, en röstis par exemple.

Les arbitrages du dessert

  • Au dessert, privilégiez une bûche glacée (à base de sorbet) à la bûche pâtissière…
  • A moins que vous n’optiez pour une corbeille de fruits exotiques !

Nos alternatives pour avoir une alimentation plus équilibrée vous donneront sans doute des idées !

Restez actif

Pour continuer à être en pleine forme en période de fête, soyez actif : une activité physique aide à conserver son équilibre (de poids, de niveau de stress…) en période de fêtes ! Pensez notamment aux balades digestives lorsque vous sortez d’un déjeuner un peu plus lourd qu’à la normale.

Passez de bonnes Fêtes de fin d’année.

Source : Herbalife Nutrition

Comment travailler son gainage au quotidien ?

Comment travailler son gainage au quotidien ?

Comment travailler son gainage au quotidien ?

Comment travailler son gainage au quotidien ? Vous souhaitez renforcer votre ceinture abdominale et votre posture en travaillant votre gainage ? Herbalife vous livre ses conseils pour intégrer le gainage dans votre routine quotidienne.

L’importance du gainage pour l’organisme

La pratique sportive, une position assise prolongée dans le travail, des mouvements répétitifs… Au quotidien beaucoup de gestes, d’habitudes ou d’activités mettent à mal l’équilibre et la tonicité du corps.

Le gainage est une méthode d’exercices reposant sur le travail des muscles profonds de manière statique et en isométrie. (contraction simultanée maîtrisée) Dont l’objectif est de renforcer les muscles de la ceinture abdominale et du dos.

Les bienfaits

S’il est de plus en plus intégré dans la pratique sportive, c’est que le gainage procure de nombreux bienfaits.

Tout d’abord le gainage par son action de renforcement musculaire, permet de réduire les risques de lésions. Et blessures en vous apportant équilibre et stabilité.

Autre bienfait du gainage. Le renforcement des muscles profonds apporte une meilleure définition musculaire . Taille affinée, ventre plat, dos plus solide, abdominaux renforcés… Un corps plus solide, tonique et résistant !

Le renforcement du dos et des abdominaux est particulièrement important et permet d’améliorer et corriger la posture.

Enfin, si vous pratiquez une activité physique régulière en parallèle du gainage, ce dernier permet d’améliorer les performances sportives : Le gainage apporte une meilleure tonicité musculaire qui améliore la transmission des mouvements et limite la perte d’énergie.

Le bonus ? Le travail de gainage se faisant en isométrie, Cela permet de travailler les muscles en profondeur mais aussi dans la longueur, et limite donc la prise de volume des muscles. C’est donc une activité idéale si vous souhaitez renforcer votre corps mais ne souhaitez garder que des muscles fins.

Comment travailler le gainage au quotidien ?

L’avantage du gainage est qu’il ne nécessite pas de matériel spécifique et que 5 minutes par jour suffisent pour le pratiquer !

Exercice de gainage : la planche

La “planche”, également appelée gainage ventral stable, est certainement l’exercice le plus célèbre. Allongé en appui sur les coude et les pointes de pied, le corps doit être aligné de la tête jusqu’au sacrum :

Il existe de nombreuses variantes de la planche qui vous permettront de renouveler les exercices :

  • Planche haute: comme une planche, mais vous êtes en appui sur vos mains (à positionner sous vos épaules) et non plus sur vos coudes.
  • Avec va-et-vient: en position de la planche, basculez votre corps d’avant en arrière en veillant à bien rester droit.
  • Haute avec toucher d’épaule: en position de la planche haute, touchez alternativement l’un de vos épaules avec la main du bras opposé. (autrement dit : touchez votre épaule droite avec votre main gauche, et alternez). Là encore, veillez à ce que le corps reste bien stable (seuls les bras doivent bouger).
  • Planche latérale: allongez-vous sur le côté en prenant appui sur votre coude et votre pied, et formez une ligne droite chevilles – hanches – épaules. Puis amenez vos hanches au sol et revenez en position initiale. Exercice à faire des deux côtés !
  • Autre manière de faire des planches latérales : reprenez la position initiale de la planche latérale, puis soulevez le bras et la jambe qui ne sont pas en contact avec le sol .
  • Renforcer son gainage avec le relevé de bassin

    Le “pont” (ou relevé de bassin) est un exercice très abordable pour débuter. Allongé(e) sur le dos, pliez les jambes de manière à ce que vos pieds soient à plat sur la sol. Puis soulevez le buste et contractez les fessiers une fois arrivé en position haute :

  • Il existe là encore des variations pour ne pas réaliser tout le temps les mêmes exercices :
    • Mettez votre pied gauche sur votre genou droit, et faites l’exercice de soulevé de bassin dans cette position. Changez ensuite de côté.
    • Réalisez l’exercice avec les pieds en hauteur (sur un support stable !) :
  • La chaise : un exercice de gainage efficace

    La “chaise” consiste à se mettre en position assise contre un mur, les jambes en angle droit, et de maintenir la position.

    Pour chaque exercice, il est essentiel de contracter les muscles fessiers et abdominaux en maintenant la position pendant 20 ou 30 secondes pour commencer. Au fil du temps, rajoutez progressivement des répétitions et augmentez la durée de la position à 50 secondes ou 1 minute.

  • Envie d’aller plus loin ? Découvrez 8 exercices fitness et musculation à faire avec une chaise !
  • Comme pour toute activité sportive, n’oubliez pas de bien vous hydrater avec une boisson adaptée !

Pourquoi les en-cas ne sont pas forcément du grignotage

Pourquoi les en-cas ne sont pas forcément du grignotage

Pourquoi les en-cas ne sont pas forcément du grignotage

Pourquoi les en-cas ne sont pas forcément du grignotage . Prendre un en-cas ne signifie pas forcément grignoter des choses pas saines pour son organisme . Tout dépend du contenu de la collation. Découvrez pourquoi dans cet article , ainsi que des idées de recettes faciles !

3 ou 5 repas ?

Certaines personnes prennent 3 repas par jours (petit déjeuner, déjeuner, dîner) quand d’autres font le choix d’y ajouter une ou deux collations : c’est le programme 5 repas par jour que les lecteurs réguliers du blog Herbalife Nutrition connaissent bien.

Les raisons de commencer la journée par un petit déjeuner ne manquent pas : santé, contrôle de poids, entretien de la masse musculaire, peau saine, stimulation du métabolisme, meilleures performances mentales, gain en énergie… Mais quid des collations et des en-cas que l’on peut prendre en cours de journée ? Est-ce (forcément) du grignotage ?

Les bonnes raisons de faire le choix des en-cas

Qu’est-ce qu’un en-cas ? Une collation est un petit repas léger et raisonnable dont l’un des enjeux est de contribuer à équilibrer notre alimentation. En quoi peut-il être intéressant d’en prendre un à deux par jour ?

Une collation pour varier les apports nutritionnels

Ainsi, par exemple, celles et ceux qui ne mangent pas assez de fruits ou de produits laitiers pourront avantageusement opter pour un fruit ou un yaourt afin d’apporter à leur organisme l’ensemble des nutriments nécessaires.

Avoir plus de repas dans la journée permet d’avoir plus d’opportunités d’intégrer les 5 fruits et légumes recommandés, ou les 3 doses de produits laitiers.

Résister au grignotage de mauvaise qualité avec de bons en-cas

L’apport régulier (mais pas continu) de nourriture permet de résister aux « mauvais » en-cas : ceux qui sont trop gras, trop sucrés et/ou trop salés. Prendre une collation, c’est la prévoir en amont, avant que le choix ne soit dicté par l’envie du moment.

Un en-cas pour ne pas avoir de fringale

Corollaire du point précédent : les apports caloriques étant plus fréquents dans un régime à 5 repas que dans un régime à 3 repas, vous risquez moins d’avoir une fringale (et de faire, à nouveau, de « mauvais » choix).

Et quand bien même vous en auriez une, vous consommeriez alors la collation équilibrée que vous auriez prévue en avance !

Moins manger à chaque repas pour contrôler son poids

Manger plus souvent signifie aussi manger moins à chaque repas (oui, l’idée n’est pas de donner trop de calories à son organisme). Et, dans un objectif de contrôle ou de perte de poids, s’habituer à manger moins à chaque repas est idéal !

En-cas : une solution adaptée à nos modes de vie

Les collations ont aussi pour avantage de s’adapter à nos modes de vie, comme les déjeuners rapides (parfois trop pour être bien équilibrés) ou les dîners tardifs, ou bien encore la pratique d’une activité sportive en fin de journée. En ce cas, la collation vous permet d’arriver en forme à votre séance de sport!

Bref, transformez le grignotage par la prise d’en-cas choisis avec soin !

Les idées de recettes d’en-cas sains d’Herbalife Nutrition

Autre bonne nouvelle : prendre des collations, c’est avoir l’occasion de varier son alimentation, sans succomber au grignotage intempestif ! Les en-cas peuvent prendre de nombreuses formes : barres protéinéesshakes, yaourts, œufs, petits plats à préparer chez soi, etc.

Vous trouverez sur notre blog de nombreuses recettes faciles d’en-cas et de collations à moins de 150 calories : 12 recettes faciles et 12 recettes diététiques !

Pour varier les plaisirs tout en vous apportant les nutriments clés dont votre corps a besoin, Herbalife Nutrition vous propose Tri Blend Select, un shake protéiné avec une faible teneur en sucres, 100% de protéines végétales, et riche en fibres, en vitamine C et en minéraux essentiels !

Source : Herbalife Nutrition

Tout savoir sur les super-aliments et comment en consommer

Tout savoir sur les super-aliments et comment en consommer

Tout savoir sur les super-aliments et comment en consommer

Tout savoir sur les super-aliments et comment en consommer. Suivre la tendance des super-aliments revient à essayer de suivre la mode. Un jour c’est l’un, un jour c’est l’autre. Ainsi, le chou kale et le quinoa (l’un des ingrédients de Tri Blend, produit aux protéines 100% végétales) se font progressivement évincer par les baies de maqui et les grains de fonio

Mais qu’est-ce qui fait un super-aliment ? Et pourquoi en arrive-t-il de nouveaux chaque année ? Les super aliments cette année sont-ils meilleurs que ceux de l’année dernière ?

Qu’est-ce qu’un super-aliment ?

Le terme de « super-aliment » implique que ces aliments ont des pouvoirs nutritionnels bien supérieurs à ceux des aliments ordinaires. Mais ce n’est pas vraiment la définition d’un super-aliment. C’est plus un terme qui reflète le fait que ce sont des aliments très riches en nutriments.

Pour la plupart, les aliments les plus riches en nutriments sont ceux d’origine végétale. Ils apportent énormément de vitamines, minéraux et fibres ainsi que des phytonutriments, dont beaucoup agissent comme des antioxydants.

Si votre alimentation est riche en ingrédients d’origine végétale, alors vous consommez déjà probablement quantité d’aliments que l’on considère comme des super-aliments, même si leurs noms font moins rêver que le fruit du mangoustan ou le cacao concassé.

Toutes les listes de super-aliments se ressemblent. En tête, on retrouve presque toujours les ingrédients tels que les fruits rouges ou les baies, les légumes verts en feuilles et les fruits à coque. On y croise également souvent les poissons gras. Certains ingrédients changent simplement d’une année sur l’autre. Le chou cavalier semble remplacer le chou kale et le teff pourrait bien prendre la place du quinoa.

Les tendances alimentaires sont identiques à toute autre tendance. L’être humain semble toujours à la recherche de nouveautés et d’inédits. Dans le cas des super-aliments, on cherche constamment celui qui rassemble toujours plus de propriétés intéressantes.

Tous les aliments équilibrés sont des super-aliments

Beaucoup sont d’origine végétale et vantés pour leur forte teneur en phytonutriments, dont beaucoup agissent comme des antioxydants et sont considérés comme bons pour la santé. Nous recherchons constamment le nouveau super-aliment, celui plus antioxydant encore que le précédent.

Mais focaliser sur une propriété spécifique d’un aliment comme la propriété antioxydante, pourrait bien être une erreur. La plupart des ingrédients d’origine végétale sont très intéressants sous de multiples aspects : ils sont extrêmement complexes et proposent des accords de vitamines, minéraux et phytonutriments uniques.

Et s’il est vrai que beaucoup de ces phytonutriments agissent comme des antioxydants dans l’organisme, la probabilité est grande qu’ils aient d’autres bienfaits pour la santé. Mais il y a bien trop de phytonutriments dans les aliments et trop peu de temps pour les étudier tous.

On estime à plusieurs milliers le nombre de composés bénéfiques dans les aliments d’origine végétale. Nous ne saurons peut-être jamais comment les uns et les autres agissent sur la santé.

Lorsqu’un aliment a fait l’objet de recherches cliniques et ses bienfaits potentiels pour la santé ont été démontrés (comme la myrtille ou la grenade), il est qualifié de super aliment. Ce qui exclut d’autres aliments qui pourraient nous être tout aussi bénéfiques. En d’autres termes, le fait de favoriser certains aliments spécifiques parce que la science les a qualifiés de super-aliments, nous fait peut-être passer à côté d’autres ingrédients tout aussi bénéfiques mais différemment.

Aliments végétaux, super-aliments

Certes, les myrtilles sont excellentes pour la santé. Mais les autres fruits rouges le sont également. Chaque variété dispose de ses propres phytonutriments bénéfiques pour le corps, de manière différente. Loin de nous l’idée de contester la richesse nutritionnelle du chou kale. Mais les feuilles de navets, de moutarde, les bettes ou encore les épinards le sont tout autant. Les patates douces sont très intéressantes d’un point de vue nutritionnel. Mais les autres légumes orange comme les carottes, la citrouille ou encore les courges ont aussi des propriétés non négligeables.

L’avantage des tendances alimentaires, c’est qu’elles vous font découvrir de nouveaux aliments que vous n’auriez probablement jamais essayés. Alors si vous vous laissez tenter par la dernière tendance des super-aliments, ajoutez-les à ceux que vous consommez déjà plutôt que de les exclure.

Et vous, quels sont vos super-aliments favoris ?

10 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on se pèse

10 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on se pèse

10 erreurs à ne pas commettre lorsqu'on se pèse

10 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on se pèse. Vous arrive-t-il de regarder votre balance en vous demandant si elle indique vraiment le bon chiffre ? C’est assez fréquent et vous commettez peut-être l’une de ces 10 erreurs à ne pas commettre lorsque l’on se pèse.

Le fait de se peser peut sembler plutôt simple et anodin. De fait, il suffit de monter sur la balance, de lire le chiffre, d’en redescendre, puis de poursuivre sa journée.

Pourtant, aussi simple que cela puisse paraître, nous sommes nombreux à faire certaines erreurs qui portent à conséquence et peuvent expliquer pourquoi le poids affiché n’est pas le bon.

Dans cet article, Herbalife Nutrition vous dévoile ses 10 conseils qui vous aideront à vous peser correctement.

Biais 1 : Vous vous pesez trop souvent

Il est normal que votre poids fluctue d’un jour à l’autre. Ces variations peuvent même atteindre quelques kilos. La plupart sont dues aux variations des fluides et à ce que vous avez mangé récemment.

Si, par exemple, vous avez mangé salé au dîner, votre corps peut retenir les fluides en plus grande quantité et augmenter le chiffre sur la balance le lendemain matin. A l’inverse, si vous réduisez votre consommation de glucides, vous pouvez perdre de l’eau temporairement, ce qui allège un peu votre poids sur la balance.

Interprétez ces modifications comme elles doivent l’être et essayez de vous peser moins souvent. Vous pourrez dégager plus facilement une tendance de votre poids. En vous pesant moins souvent, vous prendrez du recul sur l’évolution de votre poids, et pourrez le suivre avec une plus grande justesse.

Conseil Herbalife Nutrition : ne montez plus tous les jours sur la balance pour vous peser !

Si vous êtes une femme, sachez que le phénomène de rétention d’eau s’accentue pendant les menstruations, ce qui peut vous laisser penser, à tort, que vous avez pris du poids : il vaut peut-être mieux éviter la balance pendant cette période.

Erreur 2 : Vous ne savez pas combien pèsent vos vêtements

Si vous ne vous pesez pas chez vous, vous ne savez peut-être pas de combien ajuster votre poids en fonction de vos vêtements. Et vous pensez certainement qu’ils pèsent plus lourd qu’en réalité.

Un article (1) publié il y a quelques années a fait la lumière sur ce sujet. Des chercheurs ont pesé 35 femmes et 15 hommes qui ne portaient que leurs vêtements d’intérieur, sans chaussures. Ils les ont pesés 4 fois en une année et ont dressé la moyenne du poids des vêtements pour chaque personne. Les vêtements des hommes (en moyenne) étaient plus lourds que ceux des femmes et, fait intéressant, leur poids ne variait que très peu dans l’année.

Ces résultats ont permis d’établir une moyenne et il est conseillé aux femmes de considérer que leurs vêtements pèsent en moyenne 0,8 kg (1,2 kg pour les hommes).

Astuce Herbalife Nutrition : pesez-vous si possible dans le plus simple appareil

Bien sûr, si vous vous pesez chez vous, préférez le faire dans le plus simple appareil : au moins vous n’aurez pas le biais des vêtements que vous portez, et connaîtrez ainsi plus justement votre poids réel.

Faute 3 : Vous vous concentrez uniquement sur votre poids et non sur votre composition corporelle

N’oubliez pas que ce que traduit la balance, c’est uniquement votre poids. Ce qui compte avant tout, c’est votre composition corporelle.

Une personne très musclée peut être considérée en surpoids si l’on s’en tient aux courbes standards. Mais l’analyse corporelle révèlerait très probablement un pourcentage de masse adipeuse correct et un poids raisonnable. A l’inverse, une personne fine mais « grasse » peut afficher un poids raisonnable dans les courbes standards alors que son pourcentage de masse adipeuse est trop élevé.

Faux-pas 4 : Vous vous pesez le soir

Si vous faites partie de ces personnes qui sautent sur la balance plusieurs fois par jour, vous avez certainement remarqué que votre poids peut fluctuer légèrement entre le matin et le soir. C’est, entre autres, dû aux aliments que vous avez ingérés tout au long de la journée.

Avis Herbalife Nutrition : pesez-vous le matin !

Bref, le moment idéal pour vous peser est le matin au réveil, sans vos vêtements et après avoir vidé votre vessie.

Erreur 5 : Vous vous pesez sur plusieurs balances

Vous pensez peut-être que toutes les balances donnent le même résultat. Pourtant bien souvent ce n’est pas le cas. Faites le test une fois à l’occasion d’une visite chez votre généraliste : pesez-vous chez lui et chez vous. Vous constaterez probablement que le poids n’est pas le même.

Conseil Herbalife Nutrition : n’utilisez qu’une seule balance

En effet, les balances ne sont pas les mêmes ; c’est pourquoi Herbalife Nutrition vous conseille de toujours utiliser la même balance.

Le poids, c’est une chose ; mais ce qui compte avant tout, c’est la direction que vous souhaitez prendre. Si vous vous pesez toujours sur la même balance, vous aurez une idée plus précise de la tendance au fil du temps.

Biais 6 : Votre balance n’est pas performante

Si vous voulez vous peser chez vous, investissez dans une balance digne de ce nom. Il semblerait que les balances à affichage numérique soient plus fiables que les anciens modèles à ressorts. Prenez le temps de faire des comparatifs et de lire les avis des consommateurs avant de faire votre choix.

Faute 7 : Votre balance est posée sur un tapis

Les balances sont conçues pour reposer sur une surface dure, comme du parquet ou du carrelage. Si vous l’installez sur un tapis ou une moquette, elle ne sera pas bien équilibrée et le résultat pourrait être inexact.

Veillez à bien reproduire d’une fois sur l’autre les conditions dans lesquelles vous vous pesez, et notamment l’endroit où vous vous pesez : idéalement toujours le même pour un meilleur suivi de l’évolution de votre poids.

Faux-pas 8 : Vous vous pesez le lundi

La plupart des gens ont une discipline alimentaire pendant la semaine et se relâchent durant le weekend. S’ils ont réussi à contrôler leur apport calorique, leur poids est probablement à son minimum le vendredi.

Astuce Herbalife Nutrition : pesez-vous plutôt le vendredi matin, et non le lundi matin

Cette stratégie peut vraiment vous aider à garder le cap pendant le weekend. Mais si vous faites des écarts pendant le weekend, alors votre poids pourrait bien être à son maximum le lundi matin et il sera trop tard.

Or cette « prise » de poids de fin de semaine ne sera que temporaire si vous retrouvez une bonne hygiène de vie en semaine. Il serait ainsi dommage de vous miner le moral en croyant avoir pris réellement du poids.

Erreur 9 : Vous vous pesez après avoir fait du sport

Après l’entraînement, il y a de grandes chances pour que vous ayez éliminé des fluides, donc votre poids risque d’être en dessous de la réalité. Si vous n’êtes pas bien hydraté, votre poids ne sera pas précis.

Avis Herbalife Nutrition : attendez au moins le lendemain d’une séance de sport pour vous peser

Ne vous pesez après le sport que si vous voulez vérifier votre perte en fluides (afin de les compenser). Certains athlètes se pèsent avant et après l’entraînement pour savoir de quelle quantité de fluide ils ont besoin pour reconstituer leurs réserves (chaque kilo perdu pendant l’exercice représente 1 litre de fluide à remplacer).

Biais 10 : Vous laissez votre poids sur la balance affecter votre humeur pour le reste de la journée

Si le résultat sur la balance vous déçoit, ne le laissez pas vous gâcher la journée. Pensez bien que le moment où vous vous pesez n’est qu’un instant dans votre journée. Et tout comme votre tension ou votre taux de cholestérol, ce n’est qu’un chiffre qui vous indique où vous en êtes… Ce n’est pas un jugement porté sur qui vous êtes vraiment.

Gardez le fil de l’évolution de votre poids mais ne jugez pas vos progrès uniquement sur ce que vous dit la balance. A terme, les bonnes habitudes que vous aurez prises au quotidien vous aideront à vous approcher de votre objectif. Alors concentrez-vous sur les changements positifs que vous faites dans votre vie et laissez votre poids s’occuper tout seul, même si votre poids stagne.

 

En synthèse, pesez-vous idéalement une fois par semaine, toujours le même jour (plutôt le vendredi, mais pas le lundi), le matin, sans vêtements, après être allé aux toilettes, toujours sur la même balance (de qualité) posée sur un sol dur… et prenez du recul sur l’évolution de votre poids !
N’oubliez pas que les membres herbalife sont là pour vous aider à cette prise de recul, et pour vous accompagner dans la définition de vos objectifs qui doivent être réalistes et personnalisés en fonction des besoins de chacun ! Ainsi, n’hésitez pas à demander une évaluation bien-être (gratuite) !

(1) Whigham LD et al. Int J Obesity. 37:160 ; 2013.
Source : Susan Bowerman, responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife Nutrition. Elle est diététicienne professionnelle et spécialiste de la diététique sportive.

Comment bien manger au petit-déjeuner ?

Comment bien manger au petit-déjeuner ?

Comment bien manger au petit-déjeuner ?

Comment bien manger au petit-déjeuner ? Après une bonne nuit de sommeil, votre organisme a (normalement…) passé plus de 10 h sans manger, ce qui constitue la plus longue période de jeûne de votre quotidien : le petit déjeuner est essentiel pour repartir d’un bon pied pour une nouvelle journée !

Cela est particulièrement vrai pour tous ceux qui vont avoir une activité particulièrement physique, et / ou qui nécessite une attention soutenue : travailleurs physiques ou ayant un métier à risque, étudiants, parents actifs, sportifs…

Pourquoi petit déjeuner ?

Au lever, il est important de fournir à votre corps le carburant dont il a besoin après avoir puisé dans ses réserves au cours de la nuit, ainsi que pour reconstituer ses réserves.

Bien manger au petit déjeuner est aussi l’assurance d’éviter le fameux « coup de pompe » de 11h, ou simplement la baisse d’attention qui vous rendrait moins efficace en fin de matinée.

Comment petit déjeuner sainement et équilibré ?

La formule magique du petit déjeuner est connue : de quoi se réhydrater, des sucres lents, des fibres et des protéines. Herbalife Nutrition vous donne ses conseils dans la suite de cet article.

Que boire au petit déjeuner ?

Dès le premier repas de la journée, boire est essentiel. Herbalife Nutrition vous propose une boisson concentrée à l’Aloe Vera saveur mangue : cette boisson est rafraîchissante, naturelle et sans sucre ajouté !

Alternative : une Boisson à base de thé et d’extraits végétaux. Faible en calories (donc idéale pour celles et ceux qui sont dans un objectif de contrôle de poids), cette boisson instantanée à base de thé vert et de thé noir se déguste tant chaud que froid.

Que manger au petit déjeuner ?

Les sources de protéines

Manger des protéines dès le matin favorise le contrôle de l’appétit sur la journée. Et les idées de recettes de petits déjeuners faciles ne manquent pas : redécouvrez nos suggestions, que vous aimiez les produits laitiers, les légumes, le poisson, la volaille, il y en a pour tous les goûts !

Les sources de fibres

Côté fibres, faites le choix de céréales complètes (pain complet plutôt que baguette blanche ou céréales industrielles). Vous manquez de temps ? La Barre Repas Équilibre Formula 1 Express est faite pour vous : elle vous apportera 13 grammes de protéines et 8 grammes de fibres pour seulement 207 kcal.

Et on n’oublie pas de se faire plaisir

Le petit déjeuner est aussi un moment de plaisir. Herbalife Nutrition vous propose une recette de délicieux pancakes à la banane, à base de Formula 1. Fouettez ensemble et mélangez bien jusqu’à obtenir une pâte homogène : 2 cuillères doseuses de Formula 1 Cookies and Cream, 1 banane, 1 œuf, ½ cuillère à café d’extrait de vanille, 1 pincée de cannelle et ½ cuillère à café de levure. Faites ensuite cuire de chaque côté durant 2 à 3 minutes. Retrouvez cette recette facile en vidéo :

Comment bien petit déjeuner quand on n’a pas le temps ?

Si vous n’avez vraiment pas le temps, pensez au Pack Petit Déjeuner d’Herbalife, qu’il vous sera aussi possible de consommer façon « nomade » !

Vous découvrirez comment faire le plein de nutriments avec le Shake Formula 1, avec un apport calorique maitrisé, des protéines de soja de qualité apportant les acides aminés essentiels. Et, bien sûr, le tout est facile à préparer !

Les pièges à éviter au petit déjeuner

Manger trop sucré, avec un repas à base de glucides simples

Les jus de fruits industriels ainsi que les « céréales » pour petits déjeuners, tels qu’on nous les propose en supermarché, ont souvent un indice glycémique très élevé (comprendre : saturé de sucres !) : hypoglycémie garantie dans les deux heures après avoir connu un pic d’énergie ! Les sucres dits « rapides » sont nécessaires, mais équilibrez-les avec des sucres « lents », des nutriments et des protéines.

Ne pas manger le matin

Qui dit pas de petit déjeuner, dit pas de calories, pas de nutriments, pas de protéines. Bref, aucun apport pour que votre organisme fonctionne normalement et réponde à vos besoins ! Mais peut-être n’avez-vous pas faim au lever du lit ?

Si vous manquez d’appétit le matin, ne vous forcez pas, mais préparez votre organisme à manger ! Accordez-lui plus de temps pour se réveiller. Une astuce :  placez le petit déjeuner à la fin de votre routine du matin par exemple. Sinon, à défaut, buvez un grand verre d’eau ou de thé en vous levant pour préparer votre estomac.

Bref, vous l’aurez compris, pas de bonne journée sans un petit déjeuner équilibré !

Et vous, comment mangez-vous le matin ? Partagez en commentaire