Astuces et conseils pour améliorer votre bien-être au quotidien

Astuces et conseils pour améliorer votre bien-être au quotidien

Astuces et conseils pour améliorer votre bien-être au quotidien

Astuces et conseils pour améliorer votre bien-être au quotidien. Comment être bien dans son corps ? Comment aller vers plus de bien-être ? Découvrez les conseils pour vous sentir bien tous les jours !

Quels sont les facteurs-clés pour trouver le bon équilibre au quotidien, rester motivé (au sport comme au travail), organisé (pour ne pas subir le temps qui passe trop vite) et constamment sur une bonne voie tout au long de l’année ?

Le quotidien pour lutter contre le stress et l’anxiété

Le stress a des répercussions sur notre santé mentale, physique et psychique. Aussi s’il peut être positif et nous pousser à réussir, il peut, à l’inverse, être négatif et nous déstabiliser.

Différents facteurs vont favoriser le développement du stress :

  • facteurs physiques ou environnementaux : maladie, charge de travail trop importante…
  • facteurs physiologiques : manque de sommeil, déséquilibres des rythmes alimentaires…
  • facteurs psychiques : émotions négatives liés à des évènements tristes par exemple.

Cependant s’il devient chronique, le stress peut être à l’origine de maladies graves, en plus de nous « miner » au quotidien.

Notre organisme réagit au stress : c’est ce que l’on appelle la réponse au stress  développée dans un précédent article.

Comment maîtriser et réduire son stress au quotidien ?

Tenez un carnet de notes où vous pourrez noter les situations que vous trouvez stressantes. Ainsi, vous pourrez prendre du recul, analyser ce qui vous stresse particulièrement, et trouver les solutions

Voici des exemples de solutions pour ne plus subir le stress

  1. Dormez suffisamment ;
  2. Divertissez-vous (lecture, marche, cinéma, séries…) ;
  3. Gardez le lien avec vos proches (famille et amis) ;
  4. Ayez une alimentation saine, équilibrée et riche en vitamines. A ce titre, les compléments alimentaires comme Immune Booster (vitamines C et D, sélénium et Zinc qui aident à soutenir le système immunitaire), RoseGuard (complément alimentaire riche en vitamine A, C et E),  ou encore Cell Activator (source de vitamines B (B1, B2 et B6), de manganèse et de cuivre) vous permettent d’avoir des apports en vitamines et minéraux suffisants.
  5. Préservez-vous des moments de pause et de détente notamment avec du thé, une bonne manière également de vous assurer de vous hydrater suffisamment. Avec Thémix, préparez votre thé rapidement pour bénéficier pleinement de votre moment détente !
  6. Méditez en plein conscience ;
  7. Pratiquez le yoga.

Conseils pour garder votre motivation et votre confiance en soi

La motivation est un processus qui règle l’engagement d’une personne pour une activité définie. Car elle en détermine le déclenchement et l’intensité souhaitée, jusqu’à l’aboutissement ou l’interruption. Par exemple, si vous vous projetez sur une compétition sportive, vous allez définir un plan pour atteindre votre objectif le jour J (cela marquera l’aboutissement). Différentes raisons pourraient vous faire annuler votre objectif (on aura alors une interruption). De même dans un objectif de perte de poids, vous savez dans quelle direction vous souhaitez aller et allez définir les moyens (plan alimentaire, accompagnement…) et un calendrier, jusqu’à l’atteinte de votre objectif.

Il faut bien garder en tête que la motivation n’est pas linéaire et continue, mais connaît des variations. Comment, dès lors, faire en sorte de maintenir votre motivation ?

Comment garder votre motivation ?

Voici quelques exemples de conseils pour conserver votre motivation !

  • Alors prenez confiance en vos propres qualités, compétences et réalisations passées.
  • Donnez-vous chaque jour des mini challenges ou bien des défis et récompensez-vous de ces efforts.
  • Sachez être satisfait de vos réalisations : félicitez-vous et remerciez-vous lorsque c’est atteint !
  • Entourez-vous de personnes partageant un même objectif pour profiter de l’environnement et de la synergie de groupe (comme pour le sport ou le contrôle de poids).
  • Notez dans un cahier ou un tableau vos objectifs pour les suivre.

De l’organisation pour ne pas subir le stress et conserver votre motivation

Lorsque vous êtes bien organisé est l’une des manières de réduire une part non négligeable des sources de stress et de garder votre motivation intacte.

Pourquoi améliorer votre organisation ?

Pourquoi avez-vous tout intérêt à vous organiser ?

Optimiser votre temps : en se disant de faire telle chose à tel moment, on évite de procrastiner, de tout reporter à plus tard… A la clé : de la satisfaction et l’impression de faire ce que l’on veut, que ce soit dans sa vie professionnelle ou dans un cadre personnel.

Pour être plus efficace : Soyez organisé, vous savez ce que vous avez à faire et comment, et vous y parviendrez plus facilement.

Avoir l’esprit tranquille. Avec l’esprit plus clair et en minimisant les contraintes, résultats vos journées sont moins stressantes.

Bref pour faciliter votre quotidien ! Avec une bonne organisation, vous bénéficiez de journées moins stressantes, en fonction de vos tâches, objectifs et contraintes.

Comment faire, alors, pour être organisé ?

L’organisation se structure et se construit, ce n’est pas une qualité acquise à la naissance. Personne ne naît organisé ou désorganisé ! C’est une compétence qui se travaille. Comment ? Voici nos pistes.

  • Ainsi vous mettez en place des routines, sportives par exemple (routine sportive du matinroutine cardio…) : parce qu’elles sont routinières justement, elles ne sont à élaborer qu’une fois ! Elles se feront ensuite « toutes seules ».
  • Hiérarchisez les éléments et les tâches selon leur importance et leur priorité (urgence et importance).
  • Tenez aussi une to-do-list réaliste ou tout simplement laissez une trace écrite et organisée des tâches.
  • Planifiez dans un agenda ou un calendrier.
  • Classez au fur et à mesure : surtout ne laissez pas s’empiler des papiers qui traîneraient partout mais rangez-les régulièrement.

Et vous, comment faites-vous pour gagner en sérénité ?

Vous recevez ?

Vous recevez ?

Vous recevez ?

Vous recevez ? Faites un dîner équilibré avec nos idées astuces et recettes ! Besoin d’idées de recettes pour un dîner à venir ? Voici nos conseils et nos astuces pour élaborer un dîner équilibré qui ravira vos convives, pour que les moments conviviaux entre amis ou en famille riment aussi avec alimentation saine et variée !

Qui dit dîner ne dit pas forcément plats riches en glucides et en lipides ! Voici nos conseils pour ravir les papilles et faire le plein de vitamines !

Les dîners : de plats riches et rassasiants, à des plats équilibrés, légers et frais

Il est une époque où il était de coutume de servir des plats riches et rassasiants lors des dîners. Les invités étaient alors choyés avec des crèmes et des ingrédients gras réservés aux occasions spéciales, que ce soit lors des fêtes de fin d’année ou des fêtes de famille jalonnant l’année.

A ce titre, l’autrice de ces lignes a hérité de la boîte à recettes de sa grand-mère, un véritable voyage dans le temps. Outre les 16 recettes de cheesecake, elle y a trouvé plusieurs menus et listes de courses spéciales dîners qui ont fait sa réputation. Les repas étaient riches en viande, en féculents, en beurre et en crème. (Et sur sa liste de courses, on trouvait toujours des cigarettes.) Les temps ont bien changé !

N’avez-vous pas observé que, lorsque vous organisez un dîner pour une occasion particulière, vos invités appréciaient les plats légers, équilibrés et frais que vous leur servez ? Ils terminent le repas avec le sentiment d’avoir bien mangé, mais raisonnablement.

Le temps et les efforts investis dans la préparation d’un repas pour des amis sont un véritable cadeau. Et y a-t-il plus beau cadeau qu’un repas à la fois délicieux et équilibré ?

Voici le menu proposé. Une touche de créativité et vos invités seront soufflés par vos compétences en cuisine.

  • Crudités et houmous de haricots blancs à l’ail
  • Mesclun aux aromates frais, fenouil, orange et vinaigrette aux agrumes
  • Poulet braisé et légumes cuisinés au vin blanc
  • Fruits rouges de saison glacés au vinaigre balsamique et yaourt amandes sirop d’érable

Comment préparer un dîner équilibré à la maison ?

La nourriture que vous servez est évidemment l’élément central de votre soirée. Voici quelques astuces pour préparer un dîner pour une occasion particulière (repas de fêtes, anniversaires…).

1. Préférez les aliments colorés.

Les plats colorés sont particulièrement attrayants. N’hésitez pas à intégrer des fruits et légumes colorés en nombre dans votre plat.

En commençant par les salades, vous mettez toutes les chances de votre côté dès l’entrée, parce qu’il existe une grande variété de légumes et de fruits de couleurs très variées.

Une soupe toute simple, à la courge butternut ou à la carotte par exemple, ou une purée de brocolis constituent également une entrée colorée.

Un dessert à base de fruits, comme une salade de fruits, peut vraiment faire sensation.

2. Surprenez vos invités avec des ingrédients inattendus.

L’ajout d’un ou deux ingrédients inattendus peut suffire à rendre un plat tout à fait exceptionnel.

Les carottes rôties paraîtront plus festives si vous saupoudrez quelques pistaches concassées d’un vert éclatant. Et en prime, vous apporterez des Oméga-3 bénéfiques pour la santé.

Quelques lamelles de poire très fines dans une salade ajoutent une touche professionnelle à votre plat. Et vous glissez quelques fruits en plus par la même occasion.

Quelques grains de cassis déshydratés dans le riz, une poignée d’herbes aromatiques dans votre salade, une couche de graines de sésame sur votre poisson.

Ce sont les petits détails qui traduisent votre attention.

3. Soyez créatifs dans votre présentation.

Le plat le plus simple peut paraître tout à fait spécial s’il est présenté de façon spectaculaire.

Un exemple ? Préparez un plat à base de légumes et de céréales complètes cuits et présentez-le… dans une citrouille ! La recette est on ne peut plus simple, mais quand vous déposerez la citrouille entière au centre de la table et soulèverez le chapeau, vos invités seront très probablement ébahis !

Si vous dressez les assiettes avant de servir, avec plusieurs ingrédients, laissez un espace entre chacun pour les distinguer les uns des autres (cela aide également à contrôler la taille des portions).

Autre astuce que les chefs utilisent : utilisez votre maîtrise du grill en déposant votre poisson ou poulet cuit à la perfection sur une petite mare de sauce plutôt que de l’en recouvrir. Ajoutez ensuite une pincée de basilic frais ou de persil émincé pour terminer la présentation.

4. Créez l’ambiance.

Lorsque vous sortez au restaurant, vous êtes sensibles aux aliments, mais vous l’êtes également à l’environnement. Une musique douce (ou rythmée si vous êtes d’humeur festive), quelques bougies ou une lumière tamisée, des couverts et des verres étincelants, une nappe et des serviettes attrayantes et des fleurs, voici de quoi transformer votre repas en un moment inoubliable. Prenez le temps de poser l’ambiance du repas. Vos invités se sentiront tout à fait chouchoutés.

Si l’humeur est bonne, les gens ont tendance à se détendre et apprécient plus encore leur repas. Si la soirée est plus calme, vos invités pourront prendre leur temps à table. Et il est si bon de ralentir le rythme et d’apprécier la compagnie des autres.

À quoi ressemble un menu de dîner équilibré ?

Au moment de préparer votre menu, optez pour des plats qui n’exigent pas beaucoup de travail de dernière minute.

Limitez la quantité d’amuse-bouches parce que vos invités aient encore suffisamment d’appétit au moment de passer à table.

Une bonne idée est de commencer par une salade. Pour l’entrée, pensez aux plats qui mijotent longtemps. En effet, les plats à cuisson lente ne sont pas difficiles à préparer. Mais leur temps de cuisson indique que vous avez passé des heures à préparer un repas spécial pour vos invités. Et leurs parfums embaument la maison. Autre avantage : plus besoin de préparer d’entrée et de séparer les accompagnements. C’est un véritable gain de temps.

Recettes de menus équilibrés pour six personnes

Voici un exemple de menu équilibré pour 6 convives.

Pour commencer léger, un apéritif constitué de crudités accompagnées d’un délicieux houmous avec du peps. Ensuite pour ouvrir le repas, une magnifique salade de légumes verts agrémentés de quelques ingrédients spéciaux. Pour l’entrée, un ragoût de poulet et de légumes cuisinés au vin blanc et pour finir, un parfait aux fruits rouges de saison.

Apéritif pour un dîner équilibré : Crudités et houmous de haricots blancs à l’ail

Pour préparer ce houmous, on utilise des haricots cannellinis, qui sont doux en goût et très tendres. Ils donnent à la préparation une texture super lisse. Ajoutez-y beaucoup de citron et d’ail.

Ingrédients :

  • 2 boîtes (425 g) de haricots cannellini ou haricots blancs de petit calibre
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 4 gousses d’ail écrasées sous la lame d’un couteau
  • Le jus d’un citron
  • 12 g de feuilles de basilic frais
  • ¾ de cuillère à café de sel, ou à votre convenance
  • Poivre fraîchement moulu
  • Crudités à tremper : bâtonnets de concombre, de carottes, lamelles de poivron, tomates cerises, branches de céleri, asperges légèrement cuites à la vapeur, bouquets de brocoli

La recette des crudités et houmous de haricots blancs à l’ail :

  • Égouttez les haricots, rincez à l’eau froide et égouttez à nouveau complètement.
  • Placez les haricots, l’huile d’olive, l’ail, le jus de citron, le basilic, le sel et le poivre dans un blender ou un robot mixeur et mixez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.
  • Servez accompagné de crudités à tremper.

Pour soigner la présentation, servez ce houmous dans une petite tête de chou rouge évidée (vous pouvez également choisir un poivron). Placez le chou au centre de votre plat de service, puis répartissez les crudités autour.

Avant d’extraire le jus du citron pour cette recette, retirez la peau à l’aide d’un économe et réservez au réfrigérateur. Vous pourrez utiliser le zeste pour décorer votre dessert.

Côté boisson, mettez du peps et des bulles avec Liftoff, complément alimentaire énergisant et faible en calories, citron – citron vert dans un verre que vous prendrez soin de décorer (avec une rondelle de citron justement !

Mesclun aux aromates frais, fenouil, orange et vinaigrette aux agrumes

Les salades sont généralement composées de différentes variétés et d’un assaisonnement. Y ajouter quelques ingrédients inattendus comme de l’aneth frais, du fenouil en très fines lamelles ou encore des rondelles d’orange peuvent y apporter une véritable valeur ajoutée.

Pour l’assaisonnement :

  • 80 ml d’huile d’olive vierge extra
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à café de miel ou de sirop d’agave
  • 1 cuillère à café de moutarde en grains
  • Salez et poivrez à votre convenance

Pour la salade :

  • 350 g de jeunes pousses de laitue et autres variétés comme le chou kale, l’épinard, le radicchio ou la frisée pour un assortiment varié de couleurs et de textures. Lavez et rincez les jeunes pousses puis placez-les au réfrigérateur plusieurs heures pour que les feuilles soient bien croquantes.
  • 2 fenouils, sans les feuilles, très finement émincés à la perpendiculaire des fibres
  • 2 oranges pelées et découpées en 2 puis en lamelles très fines
  • 1 cuillère à soupe de feuilles d’aneth frais

La recette du Mesclun aux aromates frais, fenouil, orange et vinaigrette aux agrumes

  • Placez tous les ingrédients au fond d’un saladier assez grand pour contenir les feuilles de salade et mélangez bien, à la cuillère ou au fouet.
  • Ajoutez les jeunes pousses, le fenouil ciselé, les lamelles d’orange et l’aneth.
  • Mélangez et servez sans attendre.

Poulet braisé et légumes cuisinés au vin blanc

Cuisiné dans une sauce au vin blanc, le poulet se donne des airs, mais est tout sauf compliqué à cuisiner. Nous préconisons d’utiliser du vin blanc pour ce plat, mais vous pouvez tout à fait utiliser du vin rouge. Ajoutez-y beaucoup de légumes pour obtenir un plat complet. Si vous en avez, ce plat fait son effet lorsqu’il est présenté dans des bols larges, mais peu profonds. Accompagné de pain grillé, c’est délicieux.

Ingrédients :

  • 6 escalopes de poulet, sans peau
  • 70 g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • ½ cuillère à café de poivre noir
  • ½ c. à café de paprika
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 12 carottes, épluchées, coupées en deux dans la longueur puis découpées en tronçons de 5 cm
  • 1 oignon jaune, pelé, coupé en deux puis finement émincé
  • 4 branches de céleri découpées en tronçons de 5 cm
  • 2 poireaux (le blanc uniquement) découpés en tronçons de 2,5 cm
  • 12 champignons blancs ou bruns de gros calibre, découpés en quartiers
  • 1 échalote, pelée et grossièrement ciselée
  • 500 ml de bouillon de volaille
  • 500 ml de vin blanc sec
  • 1 cuillère à soupe d’estragon frais ciselé
  • 15 g de persil italien ciselé

La recette du Poulet braisé et légumes cuisinés au vin blanc

  • Séchez les escalopes à l’aide d’un papier absorbant. Découpez chaque escalope en deux. Dans un saladier de taille moyenne, mélangez la farine, le sel, le poivre et le paprika.
  • Dans un grand fait-tout, faites chauffer l’huile d’olive à feu moyen.
  • Plongez chaque côté dans le mélange de farine, puis faites dorer en plusieurs fois sur chaque face. (Si vous chargez trop votre fait-tout, les morceaux de poulet ne pourront pas dorer.) Retirez les morceaux de poulet du fait-tout et réservez.
  • Ajoutez les carottes, les oignons, le céleri, les poireaux, les champignons et l’échalote et laissez cuire 5 à 7 minutes, jusqu’à ce que les légumes soient tendres.
  • Ajoutez le bouillon de volaille et le vin blanc. Portez à ébullition et mélangez pour décoller les sucs qui ont pris au fond.
  • Ajoutez l’estragon, puis déposez les morceaux de poulet sur les légumes. Réduisez le feu, couvrez et laissez mijoter pendant 45 minutes, en mélangeant de temps en temps jusqu’à cuisson complète.
  • Décorez avec le persil.

Dessert pour repas équilibré : fruits rouges de saison glacés au vinaigre balsamique et yaourt amandes sirop d’érable

Ce dessert est tout simple, mais il est étonnant. Le vinaigre balsamique n’est pas aussi acide que les autres vinaigres et, une fois réduit en sirop avec un peu de sucre, il révèle le sucre du fruit. Si vous ne trouvez pas de fruits rouges frais, vous pouvez utiliser des fruits congelés (que vous aurez fait décongeler au préalable). Avec des pêches c’est très bon aussi.

Ingrédients :

  • 240 ml de vinaigre balsamique
  • 4 cuillères à sucre roux
  • 150 g de fruits rouges
  • 450 g de yaourt grec 0 % nature
  • 60 ml de sirop d’érable
  • ½ cuillère à café d’extrait d’amande
  • Le zeste finement ciselé d’un citron

La recette des fruits rouges de saison glacés au vinaigre balsamique et yaourt amandes sirop d’érable

  • Dans une petite casserole, versez le vinaigre balsamique et le sucre roux. Portez à petit bouillon sur feu moyen, puis sur feu doux et laissez mijoter pendant 20 minutes environ, en mélangeant de temps à autre, jusqu’à ce que le mélange ait réduit de moitié. La texture doit être sirupeuse. Versez le sirop de balsamique dans un petit bol et laissez refroidir à température ambiante. Vous pouvez le préparer à l’avance.
  • Mélangez délicatement le yaourt, le sirop d’érable et l’extrait d’amande. Vous pouvez le préparer quelques heures à l’avance et le conserver au réfrigérateur.
  • Au moment de servir, répartissez les fruits dans 6 ramequins. Versez un filet de sirop de balsamique sur les fruits rouges puis recouvrez de yaourt au sirop d’érable. Déposez un peu de zeste de citron et servez.

Et vous, comment sublimez-vous les plats que vous servez à vos convives ? Quelles sont vos astuces pour proposer des dîners équilibrés et savoureux ?

Source :  Susan Bowerman, diplômée en biologie avec félicitations auprès de l’Université du Colorado où elle s’est spécialisée en recherche agroalimentaire et nutrition. Elle est diététicienne (accréditée), a obtenu deux certifications de l’Académie de Nutrition et Diététique en tant que spécialiste certifiée en diététique du sport, et une en tant que spécialiste de l’obésité et de la gestion du poids.

Quels aliments privilégier au petit déjeuner en hiver ?

Quels aliments privilégier au petit déjeuner en hiver ?

Quels aliments privilégier au petit déjeuner en hiver ?

Quels aliments privilégier au petit déjeuner en hiver ? Que manger au petit déjeuner lorsqu’il fait froid ? Quels aliments intégrer au petit déjeuner en hiver ? Suivez le guide pour bien démarrer la journée lorsque les températures sont basses et que l’on manque de soleil !

Que manger au petit déjeuner en hiver ?

Lorsque les températures baissent !  Que les jours sont courts ! On manque de soleil et que le printemps semble encore loin  ! Il est important d’adapter le contenu du petit déjeuner. Comment faire ? De quoi doit se composer un petit déjeuner équilibré en hiver ?

Ces adaptations visent à fournir à votre organisme de quoi lutter contre les températures basses . Egalement les virus via un renforcement du système immunitaire grâce au contenu du petit déjeuner, et d’éviter les carences.

Rappelons que le petit déjeuner est un repas important en toute saison, comme nous vous l’avons déjà expliqué.

L’hydratation est capitale pour votre petit déjeuner complet en hiver

Été comme hiver, commencer la journée avec une bonne hydratation est essentiel.

Une boisson chaude peu calorique à base de plantes, de thé vert et thé noir ou à base de caféine selon vos goûts. Elle permettra de démarrer votre journée en douceur et avec chaleur !

Le petit déjeuner en hiver côté sucré

Pour les vitamines

Pour limiter les carences en vitamines C et D ! Intégrez dès le petit déjeuner ou lors de la collation de la matinée des agrumes. Les agrumes aident à booster le système immunitaire mis à l’épreuve en hiver. Pour bénéficier de tous les apports des fruits ? Préférez croquer les fruits frais plutôt que de choisir des jus de fruits qui doivent rester un plaisir ponctuel.

Côté fruits, vous pouvez aussi vous tourner vers les fruits rouges surgelés qui sont une autre source de vitamine C. A consommer par exemple avec du fromage blanc fait avec du lait entier pour un meilleur apport en vitamine D.

Pour être certain de ne pas être carencé en vitamines C et D ! Prenez un verre d’Immune Booster (pour la France) ou Defense optimale (pour le Canada) chaque matin. Ce complément alimentaire contribue au fonctionnement normal du système immunitaire en étant riche en vitamines C et D, en Sélénium et en Zinc.

Les protéines

Pour un premier repas plein de vitalitéles boissons protéinées Herbalife Nutrition apportent plus du tiers de l’apport journalier recommandé en 25 vitamines et minéraux : découvrez-les pour leur praticité et pour la variété des saveurs disponibles.

Les fibres

Pour apporter des fibres à votre organisme (qui contribuent à atteindre un sentiment de satiété et à bien digérer) ? Optez pour des céréales complètes (pain complet plutôt que baguette blanche ou céréales industrielles).

Si vous devez manger rapidement !  La Barre Repas Équilibre Formula 1 Express est faite pour vous : elle vous apportera 13 grammes de protéines et 8 grammes de fibres pour seulement 207 kcal.

A l’inverse, si vous avez un peu plus de temps et que vous souhaitez vous faire plaisir! Faites des pancakes à base de Formula 1 Herbalife Nutrition

Le premier repas de la journée en période hivernale côté salé

Si vous êtes plutôt petit déjeuner salé, pensez à l’œuf à la coque est une bonne source de protéines (le jaune n’est pas cuit). Si vous prenez un petit déjeuner à l’anglaise ?  Vous pouvez intégrer des poissons gras comme du saumon, des sardines ou du maquereau.

Et le reste de la journée ?

Relisez notre article sur les aliments qui permettent de booster votre organisme en hiver !

Et vous, que mangez-vous pour bien commencer la journée en hiver ? de quoi se compose votre petit déjeuner le matin ?

Comment tenir vos bonnes résolutions de nouvelle année ?

Comment tenir vos bonnes résolutions de nouvelle année ?

Comment tenir vos bonnes résolutions de nouvelle année ?

Comment tenir vos bonnes résolutions de nouvelle année ? Il est important de trouver le bon équilibre dans les bonnes résolutions que vous prenez. Vous devez vous lancer un défi pour faire la différence, mais dans une mesure raisonnable pour ne pas vous décourager.

10 conseils pour tenir vos résolutions toute l’année

Le mois de janvier ne serait pas ce qu’il est si nous ne prenions pas de bonnes résolutions. Nous sommes nombreux à tenter de nous reprendre chaque année. Nous nous promettons que cette année nous allons manger plus équilibréperdre du poids ou retrouver la forme. Le problème, c’est qu’en général, nous mettons beaucoup d’entrain au début, mais les vieilles habitudes reviennent, parfois en quelques semaines seulement.

Une partie du problème vient du fait qu’à l’approche de la nouvelle année, nous nous lançons dans un véritable sprint. Nous cherchons à tout changer en peu de temps et nous nous lançons dans une entreprise de transformation impossible à tenir. Plutôt qu’un sprint effréné jusqu’à la ligne d’arrivée, les résolutions doivent être considérées comme des exercices. Vous devez vous entraîner pendant des jours, des semaines, des mois, pour pouvoir tenir sur le long terme.

Si vous voulez pouvoir tenir vos résolutions toute l’année, c’est en prenant votre temps et en gardant le cap que vous gagnerez la course. Voici quelques éléments qui vous aideront :

Définissez le comportement que vous souhaitez changer

Pour modifier de mauvaises habitudes et les remplacer par de bonnes habitudes, vous devez commencer par réfléchir à votre comportement actuel. Si, par exemple, vous savez que vous mangez plus que vous ne devriez, le fait d’admettre ce fait et d’en être un peu agacé peut vous aider.

Soyez raisonnable dans vos résolutions

La première étape pour tenir une résolution est de s’assurer qu’elle est raisonnable avant tout. C’est beaucoup plus efficace que de se fixer des objectifs inatteignables qui seront abandonnés à quelques mètres de la ligne de départ.

Prenez des résolutions spécifiques

Si vous verbalisez vos résolutions, définissez-les très précisément. Dire « manger moins de matières grasses », c’est bien, mais c’est trop vague. Définissez plutôt un objectif mesurable pour « limiter mon apport en graisses à 40 grammes par jour. »

Établissez une priorité pour vos résolutions

Si votre liste de résolutions est trop longue, vous devriez leur attribuer un ordre de priorité et commencer par les plus faciles. Cela peut vous aider à prendre confiance et savoir que vous pouvez réussir ce que vous avez entrepris. Mais si vous pensez que vous vous embarquez dans de trop nombreux changements à la fois, vous devez réduire votre liste.

Consignez vos résolutions par écrit

Lorsque vous avez décidé quelles seraient vos résolutions, inscrivez-les par écrit. Noter vos défis et votre programme vous aidera à vous y tenir.

Programmez la mise en place de nouvelles habitudes

Une fois vos engagements pris, vous devez programmer la façon dont vous allez mettre vos nouvelles habitudes en pratique. Si vous travaillez sur vos habitudes alimentaires, avez-vous supprimé toutes les tentations de grignotage de la maison ? Si vous prévoyez de cuisiner plus, avez-vous les bons aliments dans votre réfrigérateur, votre placard et votre congélateur ?

Pratiquez, entraînez-vous à ces nouvelles habitudes et suivez vos progrès

Soyez patient. Il faut du temps pour que les nouvelles habitudes s’installent et paraissent naturelles et confortables. Effectuez un suivi des « mesurables » que vous avez intégrés à vos résolutions, tels que l’apport calorique ou l’apport en lipides, le nombre de portions de fruits et légumes que vous avez consommées, ou encore le nombre de déjeuners équilibrés que vous avez préparés au lieu d’aller au restaurant.

Apprenez de vos erreurs

Ne laissez pas les échecs vous déstabiliser, essayez plutôt d’en tirer les enseignements. Essayez de déterminer ce qui vous a fait déraper et la façon dont vous pouvez éviter cet écueil à l’avenir.

Appuyez-vous sur vos réussites et récompensez-vous

Si vous avez procédé à des changements de comportement que vous avez réussi à entretenir, vous pouvez vous appuyer sur ces réussites en ajustant votre résolution. Et n’oubliez pas de vous récompenser pour ces réussites et de les reconnaître.

Cherchez du soutien

Les amis, les proches et les communautés en ligne peuvent être des soutiens très précieux. Pour cela, faites connaître vos objectifs autour de vous. Et si vous proposez votre aide aux autres, cela pourrait bien vous aider dans vos efforts.

Source : Susan Bowerman, Directrice Senior, Département international Formation et Nutrition

Comment vous remettre des repas de fêtes de fin d’année ?

Comment vous remettre des repas de fêtes de fin d’année ? 

Comment vous remettre des repas de fêtes de fin d’année ?

Comment vous remettre des repas de fêtes de fin d’année ? Même si vous avez été raisonnable, votre organisme devra sans doute récupérer après les repas de fin d’année. Même si vous avez été raisonnable, votre organisme devra sans doute récupérer après les repas de fin d’année. Herbalife Nutrition vous explique comment faire. Voici comment faire.

Même si vous avez été raisonnable, votre organisme devra sans doute récupérer après les repas de fin d’année. Herbalife Nutrition vous explique comment faire.

Pendant les fêtes, on mange souvent un peu trop. Il est important de faire attention à son alimentation après les repas copieux de fin d’année : comment aborder les repas de lendemain de fête ? faut-il faire une activité physique ? Découvrez nos réponses !

Les fêtes de fin d’année sont semées d’embûches sur le plan de l’alimentation. Certes, vous vous êtes régalés. Mais, entre les apéritifs, le foie gras, les plats généreux en quantité et en gras, les desserts sucrés, le tout arrosé de boissons riches en calories (dont l’alcool), force est de reconnaître que l’organisme est mis à l’épreuve.

Les conséquences se font sentir rapidement : on se sent lourd, la digestion est difficile (troubles digestifs, estomac ballonné), l’état de forme n’est pas au plus haut (maux de tête…), des réactions cutanées (boutons) peuvent faire leur apparition…

Comment faire alors pour vous sentir mieux après les repas de fêtes ?

Repas de lendemain de fêtes : pas avec les restes !

Qui dit repas de fête, dit souvent restes. Et oui, tout n’est pas forcément terminé quand le repas s’achève. Pour autant, le lendemain du repas de fête, laissez les restes au froid : vous risqueriez de faire les mêmes excès que la veille. Il est trop tôt pour remanger du saumon fumé, des fruits de mer, de la dinde, du fromage, ou encore des gâteaux riches en calories !

Si vous recevez, distribuez à vos convives les restes de manière à ce que personne n’en ait dans des quantités trop importantes.

Astuce  : à la fin du repas ou avant d’aller vous coucher, préparez-vous une boisson chaude avec la boisson multifibres et de l’aloé.

Repas de lendemain de fêtes : légers !

Un lendemain de repas de fêtes, il faut manger léger ! Ainsi, optez pour des repas légers, riches en fibres et en vitamines : les légumes d’hiver (choux, brocoli, poireau, fenouil, céleris, radis noir, carottes, épinards, endives, courge…) seront vos alliés, idéalement cuits à la vapeur, tout comme les fruits riches en vitamine C (agrumes…) en dessert, les céréales complètes et les légumineuses. Un velouté de courge Butternut sera parfait. Bref, mangez léger avec des repas peu caloriques !

L’hydratation : toujours essentielle

Encore plus que les autres jours des mois d’hiver, l’hydratation est capitale. En effet, après avoir beaucoup mangé et souvent bu plus d’alcool qu’à l’accoutumée, bien s’hydrater aidera le corps à évacuer les surplus (toxines…). Démarrez votre journée avec une boisson à base de thé ou d’Aloe.

Optez pour un petit-déjeuner hydratant, à apport calorique contrôlé, avec les vitamines et minéraux essentiels à votre corps.

Zéro alcool

Les copieux repas de fêtes mettent à contribution le foie dont l’une des fonctions est de filtrer les toxines de l’organisme. Pour l’aider, bannissez complètement l’alcool durant les deux jours (au moins…) qui suivent un repas « lourd ».

Un peu d’exercice

Le lendemain d’un repas de fête n’est pas le jour pour reprendre le sport si vous aviez arrêté. Certes. Mais assurez-vous toutefois de faire un peu d’exercice. Une marche digestive aidera l’organisme à se remettre d’aplomb. En fonction de votre état de forme, vous pouvez également opter pour du pilates ou un jogging léger.

Et vous, quels sont vos conseils pour vous remettre les lendemains de fête ? Laissez vos astuces en commentaire de cet article !

Pourquoi vous mettre au vélo d’intérieur (ou cycling) ?

Pourquoi vous mettre au vélo d’intérieur (ou cycling) ?

 

Pourquoi vous mettre au vélo d’intérieur (ou cycling) ?

Pourquoi vous mettre au vélo d’intérieur (ou cycling) ? On le sait : faire du vélo est bon pour maigrir et contrôler votre poids, pour vous muscler et pour améliorer votre endurance. Et si vous vous mettiez au vélo… d’intérieur ?

Que vous soyez cycliste sur route ou non, le vélo d’intérieur peut vous intéresser. Pratiquant ou non du vélo, chacun peut y trouver son intérêt. Lorsqu’il s’agit de cours proposés par des salles de sport, on parle de cycling.

Vélo d’intérieur et cycling

Comme indiqué, le cycling (ou biking) consiste à pédaler dans une salle de sport. Le plus souvent lors de séances collectives. En collectif, les séances sont planifiées et organisées par un coach qui vous accompagne dans les phases d’échauffement et de travail. (avec une alternance entre intensité et récupération).

Le vélo d’intérieur pour les cyclistes sur route

Pourquoi aller s’enfermer dans une salle ou chez soi quand on est adepte d’une activité sportive qui se pratique dehors ? Les raisons ne manquent pas !

  1. La météo n’est vraiment pas clémente. Lorsqu’il fait vraiment trop chaud (canicule en été) ou que les conditions météorologiques sont trop hivernales ! (neige, verglas, pluies torrentielles…), Le vélo d’intérieur permet de poursuivre votre pratique sportive ou de continuer votre plan d’entraînement.
  2. Avec le vélo d’intérieur, vous êtes concentré uniquement sur votre séance. Pas sur la circulation, pas sur l’état de la route, pas sur la direction à prendre, pas sur les autres usagers de la route. Juste sur votre séance. Bref, cela permet d’avoir des séances de travail spécifique, ce qui est idéal pour progresser.
  3. Lors de ces séances, si elles ont lieu en groupe. Un groupe d’amis peut pédaler ensemble sans pour autant rouler à la même allure.

Pourquoi vous mettre au vélo d’intérieur ou au cycling si vous ne faites habituellement pas de vélo ?

Le vélo d’intérieur présente des points communs avec le vélo d’extérieur en termes d’avantages :

  • Activité physique praticable toute l’année
  • Activité à faible impact sur les articulations
  • Vous choisissez l’intensité de vos séances : tout le monde peut s’y mettre, chacun pratiquant en fonction de son niveau

Vous pouvez vous définir des objectifs :

Brûler des calories pour perdre du poids ou le contrôler avec le vélo d’intérieur

Pour brûler des calories en faisant du sportalternez les périodes d’intensité élevée et d’intensité faible en changeant les niveaux de résistance au cours d’une même séance.

Le cycling est ainsi une alternative et un complément au vélo d’extérieur. Au running, aux séances de fitness (HiiT / entraînement par intervalles à haute intensité, Tabatacorde à sauter…).

S’affiner avec le vélo d’intérieur

Le cycling permet d’affiner votre silhouette avec l’ensemble de la jambe qui s’affine. Un fessier plus musclé, un ventre plus plat, et des abdominaux dessinés.

Bien entendu, ces résultats s’entendent dans le cadre d’un mode de vie équilibré. Et d’une alimentation variée et saine : cela va de paire et de soi !

Renforcer ses muscles avec le cycling

Si vous avez pour objectif votre renforcement musculaire ! trouvez le réglage qui vous convient. C’est-à-dire jusqu’à ce que vous trouviez un niveau difficile mais vous permet de continuer à avancer à un bon rythme.

Le vélo d’intérieur se révèle être une alternative pertinente de vos séances de musculation qui ciblent particulièrement le bas du corps. (dimension inclue dans les burpees par exemple), Tabata jambes et fessiers, etc.

Améliorer son endurance grâce au biking

Le vélo d’intérieur est aussi fondamentalement une activité cardio-vasculaire. Grâce à lui, vous renforcez vos capacités cardio-vasculaires et votre endurance. Cet objectif est plus facilement atteint lors de séances plus longues.

Le biking constitue une alternative intéressante au cyclisme « classique », aux sorties longues de course à pied et de trail, à la marche et à la randonnée, à la natation, au ski de fond, à l’aquarunning ou à l’aquabiking, à des sessions de rameur…

Alors, prêt à améliorer votre condition physique avec le vélo d’intérieur ?