9 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise !

9 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise !

9 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise !

9 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise ! Saviez-vous qu’avec une chaise vous pouviez faire travailler tous les muscles ? Voici des idées d’exercices de fitness et de musculation à réaliser avec une chaise pour tonifier le haut du corps et raffermir le bas du corps !

Pour faire de l’exercice (fitness ou musculation) au quotidien chez soi (ou même au bureau), pas besoin de posséder beaucoup de matériel spécifique (haltère, corde à sauter…) ! Une tenue confortable et une chaise peuvent suffire pour pratiquer toute une série d’exercices efficaces pour raffermir tout le corps. Voici 9 exemples d’exercices de musculation avec une chaise !

Pour réaliser ces exercices, quelques prérequis :

  • veillez à avoir une tenue confortable pour être à l’aise dans vos mouvements,
  • gainez votre ventre pour ne pas vous faire mal au dos,
  • gardez près de vous une bouteille d’eau pour vous hydrater régulièrement !

Tonifier le haut du corps avec ces exercices avec une chaise

Pour réaliser des exercices avec une chaise, il suffit parfois de décliner des exercices classiques. Il n’est pas nécessaire de déborder d’imagination.

  • Pompes avec pieds surélevés (et sa variante : pompes avec mains surélevées) : Pieds joints sur l’assise de la chaise, position planche, dos bien droit, c’est parti pour une petite série de pompes ! Un exercice qui a l’avantage de muscler les bras, le buste, mais aussi de raffermir les abdominaux, tout en améliorant votre gainage. Notez qu’il est aussi possible de réaliser les pompes avec les pieds au sol et les mains sur l’assise, mais veillez à ce que votre chaise reste bien en place.
  • Comme sur la photo ci-dessous, appuyez vos mais sur le bord de l’assise de la chaise, fesses dans le vide et jambes à l’équerre, descendez en pliant les bras, gardez le dos droit ! Augmentez le nombre de répétitions de cet exercice de musculation en fonction de vos progrès !
  • Dips : comme sur l’illustration ci-après, surélevez vos pieds en les posant sur une chaise, jambes tendues, afin de renforcer l’intensité de l’exercice. Comptez le nombre de répétition pour vous challenger d’une session à l’autre !

Travailler les muscles du bas du corps grâce à ces exercices de musculation avec une chaise

Là encore, certains exercices « classiques » peuvent être déclinés avec une chaise, pour ajouter une difficulté supplémentaire.

  • Exercice du grimpeur : En position planche, pieds sur l’assise de la chaise, ramener tour à tour vos genoux vers votre poitrine
  • Dans la même position de départ, levez alternativement les jambes en direction du plafond. Ces deux exercices ultra-gainant font travailler les jambes (objectif : les galber) mais aussi la ceinture abdominale !
  • Utiliser l’assise de la chaise (à choisir solide et sans roulettes !) comme un step ! Placer son pied à plat sur l’assise, et monter en montant au maximum le genou. Alternez les séries jambe gauche et jambe droite. Avec un bon rythme, vous ferez aussi travailler votre cardio (pour brûler des calories) !
  • Utilisez toujours cette assise pour une variante de squat : le pied à l’arrière sera posé sur la chaise plutôt qu’au sol. En faisant cet exercice, vous allez raffermir les muscles des cuisses et des fessiers garanti !

Et pourquoi pas, avec son sofa ?

Si vous n’arrivez pas à quitter votre canapé, celui-ci peut vous servir à certains exercices de raffermissement de la zone abdominale, à condition que le sofa en question soit assez ferme pour ne pas vous faire mal à cause d’une mauvaise position.

  • Relevez vos jambes pour une série d’exercices variés : ciseaux, twists, genou-coude… Réalisez des séries de plusieurs répétitions sans reposer les pieds par terre et en gainant le buste.

Et si on enlevait carrément la chaise ?

  • Exercice de la chaise : Dos contre le dur, bien plat, jambe à l’équerre, gardez la position comme si vous étiez assis sur une chaise. Maintenez la position 30 à 45 secondes : ce n’est pas un exercice d’endurance, mais de gainage, inutile de chercher à maintenir la position des heures. 😉 Au fur et à mesure de vos progrès, maintenez la position plus longtemps ! Cet exercice cible le bas du corps : muscles fessiers, cuisses, jambiers.

Vous pratiquez vous aussi le fitness et le renforcement musculaire (abdos, dos, cuisses, muscles fessiers, etc.) avec une chaise ? Partagez vos exercices favoris en commentaire pour tonifier vos muscles !

La pole dance : se renforcer musculairement

La pole dance

La pole dance

La pole dance : se renforcer musculairement et améliorer sa confiance en soi.

Qu’est-ce que la pole dance ?

La pole dance (ou « danse à la barre verticale ») est une discipline qui mêle danse et acrobaties autour d’une barre. Cette danse s’est imposée comme une discipline sportive et artistique à part entière depuis une vingtaine d’années.

Qui peut faire de la pole dance ?

Toute personne apte à pratiquer du sport peut pratiquer la pole dance. C’est-à-dire que :

  • Tant les hommes que les femmes peuvent s’y mettre,
  • Il n’est pas nécessaire d’être mince pour en faire : toutes les morphologies peuvent pratiquer cette discipline (sauf avis médical bien entendu),
  • Si vous manquez de force, ce ne doit pas être un frein : vous en acquerrez.
  • De même, si vous pensez que vous manquez de souplesse, sachez que vous progresserez !

Pourquoi faire de la pole dance ?

Un sport complet aux effets bénéfiques sur la santé…

La pole dance est un véritable sport. Elle a des points communs avec d’autres activités physiques : gymnastiquedanse et fitness notamment. Ce qui signifie qu’elle sollicite tant le haut que le bas du corps (parfait pour raffermir, tonifier et muscler abdos, bras, cuisses, fessiers…), le tout en profondeur (renforcement musculaire complet).

Conséquences :

  • Vous renforcez votre tonus musculaire, votre musculation (et notamment votre gainage) et votre force,
  • Travaillez votre endurance et votre cardio (bénéfices pour la santé cardio vasculaire)
  • Améliorez votre souplesse (vous apprenez à bien faire vos étirements),
  • Votre posture s’améliore (ce qui est bénéfique pour le dos notamment), tout comme votre équilibre et votre coordination,
  • Vous contribuez à perdre du poids ou à vous stabiliser à votre poids de forme!

Bref, la pole dance est excellent pour celles et ceux qui ont pour objectif de sculpter leur silhouette.

… sans forcément avoir l’impression de faire du sport

Celles et ceux qui n’aiment pas énormément les activités sportives : sans transpirer autant que si vous courriez, sans chercher votre souffle en permanence, vous faites bel et bien travailler votre corps en profondeur.

Les cours de pole dance se passent en général dans la bonne humeur, ce qui est idéal pour une remise en forme et une amélioration de la condition physique, le tout en s’amusant !

Une confiance en soi grandie et un meilleur rapport au corps

D’un point de vue psychologique, la pole dance améliore la confiance en soi et le rapport au corps.

D’abord parce que c’est une pratique gratifiante : les résultats et progrès sont rapides, quel que soit votre niveau de départ (dont niveau débutant). Se surpasser devient normal, vous réalisez des figures et des chorégraphies dont vous vous sentiez incapable : bref, vous vous surprenez !

Ensuite, en pratiquant cette activité physique, vous apprenez à aimer votre corps, en l’acceptant et en le faisant évoluer. Vous vous sentirez mieux dans votre peau !

Enfin, c’est une pratique sans compétition ou jugement (il existe des compétitions officielles, mais aucune obligation de les viser). Chacun avance à son rythme, dans un esprit de bienveillance, et dans la bonne humeur.

Cerise sur la gâteau pour celles et ceux qui le souhaitent : c’est une activité qui peut ne pas être dénuer de sensualité.

Comment faire de la pole dance ?

Si c’est une activité qui peut se pratiquer à la maison (pour peu que l’on ait la place et l’équipement requis), il est recommandé de commencer par prendre des cours (cours collectifs ou cours particuliers).

Grâce à ceux-ci, dans la bonne humeur, et de manière encadrée et progressive grâce à un planning pertinent, vous apprendrez les basiques de la discipline, les figures et chorégraphies, avec des conseils avisés du coach et des encouragements qui vous permettront de progresser, en toute sécurité.

Bref, le pole dancing est une activité sportive (combinant gym, stretching et danse) ouverte à toutes et à tous (dont les débutants), permettant de se muscler et de gagner en confiance en soi dans une ambiance conviviale. Et si c’était votre nouveau sport ? Pour cela, il vous reste à trouver un cours de pole dance près de chez vous, que ce soit en salle de fitness ou en école de pole dance, où vous pourrez réaliser des entraînements de manière sécurisée !

Et vous, pratiquez-vous la « danse à la barre verticale » ? Laissez vos commentaires sous cet article

Avez-vous déjà pensé à la corde à sauter ?

Avez-vous déjà pensé à la corde à sauter ?

Avez-vous déjà pensé à la corde à sauter ? La corde à sauter, un jeu pour petites filles réservé aux cours d’école ? Pas du tout ! Herbalife vous explique comment la corde à sauter a tout intérêt à être adoptée par celles et ceux qui veulent sculpter leur silhouette (bras, cuisses, abdos, fessiers) !

La corde à sauter : « L’ » accessoire fitness par excellence !

D’ailleurs, saviez-vous que la corde à sauter est un fabuleux accessoire de fitness, qui permet, au travers d’exercices simples, de solliciter plusieurs muscles du corps en même temps ? On parle ici des bras, des cuisses, de la sangle abdominale ou encore des muscles fessiers, rien de moins !

Un vrai programme de fitness à elle toute seule ! D’ailleurs, vous avez sans doute déjà aperçu des boxeurs en pleine séance de corde à sauter : la preuve que ce genre d’exercice n’est pas réservé qu’aux enfants dans les cours d’école ! Mais bel et bien à ceux et celles qui souhaitent pratiquer de l’exercice physiquese tonifier et s’amuser en même temps !

En effet, les séances de corde à sauter permettront de muscler, revigorer et tonifier les trois zones si chères à la gent féminine : les cuisses, les abdominaux et les fessiers. Alors n’attendez plus, et découvrez les exercices qu’Herbalife vous suggère, pour un corps ferme et tonique !

La corde à sauter, un exercice multi fonctions

L’un des avantages de la corde à sauter reste indéniablement le fait que ce type d’exercice s’apparente beaucoup à du cardio training : la corde à sauter va en effet, à l’instar du cardio, faire augmenter votre fréquence cardiaque, votre souffle et votre endurance. En effet, le fait de sauter de manière répétée entraîne un massage des veines profondes par les mollets. Conséquence : la corde engendre un meilleur retour sanguin vers le cœur (c’est un phénomène connu sous le nom de « double pompe »). Bref, la corde est excellente pour le cœur ! 

En outre, les exercices de corde à sauter vont venir solliciter tous les principaux groupes musculaires du corps en même temps.

Brûlez des calories en un temps record !

Résultat : ce type d’exercice vous fera Brûler les graisses plus rapidement brûler un nombre non négligeable de calories en un temps record ! Ainsi, comptez plus de 500 calories brûlées en l’espace d’une demi-heure de corde à sauter, contre environ 400 calories brûlées en une demi-heure de footing ! Autre comparaison : on estime que 15 minutes de corde à sauter équivalent à 30 minutes de natation.

De fait, si la prise de muscle est limitée quand on pratique la corde, la perte de poids elle est visible, pour peu que l’activité soit pratiquée régulièrement. Elle sera notamment visible pour les mollets, les fessiers et la ceinture abdominale (zones sur lesquelles revient le présent article du blog Herbalife).

En plus la corde à sauter peut se pratiquer à l’intérieur, que demander de plus ! Veillez simplement à choisir un sol plutôt dur (parquet, bitume) car les sols mous fatigueront plus rapidement.

Quel équipement ?

Et, puisque l’on parle de l’organisation de votre séance de corde : choisissez des chaussures qui favorisent l’équilibre et qui amortissent correctement les sauts. En outre, sachez que la bonne longueur d’une corde à sauter est que, lorsque votre pied est posé sur la corde, ses poignées doivent arriver à hauteur de vos aisselles. Quant à elles, les femmes veilleront à choisir un soutien-gorge adapté qui maintiendra leur poitrine durant les phases de sauts.

Mais au-delà des calories brûlées, qui certes reste un avantage appréciable, la corde à sauter représente le Saint Graal pour celles et ceux qui souhaitent tonifier leurs muscles, dessiner leurs abdominaux ou galber leurs cuisses et fessiers. Le tout, en plus, sans que les muscles ne prenne une taille que vous pourriez jugée disproportionnée. Bref, avec la corde, vous serez musclé(e) avec élégance !

Tonifiez et galbez vos cuisses

Pour celles et ceux qui souhaitent utiliser la corde à sauter pour cibler une zone précise, sachez qu’il existe des exercices spécifiques qui viendront vous aider à atteindre votre objectif fermeté sur la zone musculaire ciblée. Commençons donc par un exercice qui viendra spécialement solliciter les muscles des cuisses.

Sautez par-dessus la corde, pieds joints, genoux fléchis en avant et légèrement serrés, en amortissant au maximum la réception. Veillez à maintenir le dos bien droit : l’idée étant ici de faire travailler les cuisses en fléchissant les genoux, un dos vouté viendrait donc gâcher l’effet de l’exercice sur les cuisses.

Pour commencer en douceur, vous pouvez effectuer trois séries de 3 à 4 sauts, avec à chaque fois une pause d’environ 30 secondes qui vous permettra de diminuer l’intensité de l’exercice, sans pour autant s’arrêter complètement. Lors des 30 secondes de pause, vous pouvez par exemple alterner sauts avec genoux fléchis et petits sauts sur place, afin de reprendre doucement votre souffle.

Dessinez vos abdominaux en quelques minutes

A chaque tour de corde, sautez à pieds joints et remontez les genoux le plus haut possible, ce qui viendra tonifier et renforcer la partie inférieure de la sangle abdominale, souvent difficile à travailler.

Vous constaterez que cet exercice sollicite très rapidement les muscles abdominaux. Aussi ne forcez pas, surtout au début : comptez 4 à 5 sauts, puis revenez à l’exercice standard qui consiste juste à sauter par-dessus la corde, afin de récupérer pendant 30 secondes, puis recommencez.

Une série de 15 minutes pour commencer, puis de 30 minutes par jour lorsque vous aurez acquis suffisamment d’endurance, et vous constaterez rapidement les effets bluffants de la corde à sauter !

Un fessier de rêve grâce à la corde à sauter

Lors du passage de la corde, sautez à pieds joints, puis réceptionnez-vous en écartant les jambes, et recommencez ainsi de suite. Le fait d’écarter les jambes à la réception va venir solliciter les muscles de l’intérieur de la cuisse (adducteurs), ainsi que les muscles fessiers, qui vont alors se contracter afin de vous assurer une bonne stabilité lors de la réception. Vous pouvez également effectuer le même exercice en ayant les jambes constamment écartées, en veillant à les contracter lors du saut.

Vous le constaterez très rapidement dès les premiers exercices, la corde à sauter est une activité physique qui demande une certaine endurance. Aussi lors de vos premières fois, ne forcez surtout pas, au risque de vous décourager très vite.

Avec la corde à sauter, vous sculpterez votre silhouette et vous vous musclerez en vous amusant !

Ne soyez pas surpris de ne pas tenir plus de 2 minutes lors de vos premières séances : il s’agit d’une situation tout à fait normale. Le maître mot : persévérer tout en s’amusant !

Vous verrez alors très vite votre endurance et votre résistance s’améliorer, et pourrez alors envisager des séances plus longues. L’idéal, pour la majorité des personnes, est d’en faire 3 fois par semaine. Pour chaque séance, comme indiqué pour les différentes zones de muscles, prévoyez des phases actives et des phases de récupération. Leur nombre et leurs durées varieront selon votre niveau.

Enfin, veillez à bien vous hydrater avant et après vos séances, aussi courtes soient-elles !

Et bien évidemment, sachez qu’une bonne alimentation couplée à de l’exercice vous permettra d’atteindre vos objectifs encore plus vite !

Alors prêts ? Un, deux, trois… sautez !

Renforcez vos fessiers et vos jambes avec un entraînement Tabata !

Renforcez vos fessiers et vos jambes avec un entraînement Tabata !

Renforcez vos fessiers et vos jambes avec un entraînement Tabata !

Ajouter un entraînement Tabata à votre routine fitness habituelle peut vous permettre d’améliorer votre niveau général et de pousser vos limites encore plus loin.

Le modèle Tabata implique un entraînement haute intensité. Nombreux sont celles et ceux qui ont adopté cette méthode qui permet d’obtenir un maximum de résultats en un temps minime. C’est donc le premier choix des sportifs contraints par un emploi du temps serré.

L’entraînement Tabata s’appuie sur un protocole défini d’entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT). L’entraînement Tabata alterne des exercices de forte intensité et des moments de repos. 10 secondes de repos font systématiquement suite à 20 secondes d’exercice intense, selon un cycle de 8 répétitions des exercices. En règle générale, un entraînement Tabata compte 4 exercices au total, soit un temps d’entraînement d’environ 4 minutes (3 minutes et 50 secondes pour être précis).

Bien qu’extrêmement intenses, ces 4 minutes ne suffisent pas pour un grand nombre de personnes et donnent envie de poursuivre l’entraînement. Il est possible de cumuler trois ou quatre entraînements Tabata, avec un temps de repos entre chaque, pour arriver à un entraînement d’une vingtaine de minutes. J’ai assisté à ce format d’entraînement. Il permet de travailler les muscles profonds de tout le corps et la résistance cardio.

De par leur nature intense, les entraînements Tabata ne sont pas conseillés aux débutants. Les participants ne doivent pas pratiquer s’ils sont blessés, ils doivent avoir une bonne condition physique et afficher un niveau de fitness intermédiaire ou avancé avant de passer aux formats haute intensité. Au départ, un seul entraînement Tabata devait être effectué par session. J’ai donc choisi de partager ma routine jambes et fessiers préférée.

Challenge Tabata jambes et fessiers

Exercice 1 : Squat – 20 secondes

Repos : 10 secondes

Exercice 2 : Fente inversée jambe droite et montée du genou – 20 secondes

Repos : 10 secondes

Exercice 3 : Fente inversée jambe gauche et montée du genou – 20 secondes

Repos : 10 secondes

Exercice 4 : Fente latérale alternée – 20 secondes

Repos : 10 secondes

Faites cet enchaînement 2 fois afin d’atteindre le nombre de 8 exercices

Pensez à bien vous hydrater !

L’hydratation reste toujours un élément clé de tout entraînement. L’occasion de vous rappeler que #ThemixChallenge se poursuit 😉

Source :Samantha Clayton, Vice-présidente du département Worldwide Sports Performance and Fitness au sein de Herbalife

Comment raffermir les fesses avec ces 6 exercices ?

Comment raffermir les fesses avec ces 6 exercices ?

Comment raffermir les fesses avec ces 6 exercices ?

Un entraînement ciblé sur le bas du corps peut brûler des calories et vous aider à tonifier les membres inférieurs.

Certains magazines ont tendance à focaliser sur l’esthétique des fessiers. Mais parlons plutôt de la chaîne musculaire postérieure pour augmenter la résistance et l’esprit de performance.

Les muscles ischiojambiers, les mollets et les fessiers sont les muscles de fond de la course à pied et de bien d’autres sports. Quelle que soit la raison qui vous pousse à vouloir renforcer vos muscles postérieurs !  Le fait d’ajouter des exercices sollicitant le bas du corps plusieurs fois par semaine vous aidera à vous rapprocher de vos objectifs.

Les exercices sollicitant le bas du corps pour renforcer les fessiers

Pour effectuer ces exercices vous aurez besoin d’un marchepied, d’une barre lestée et de deux haltères. Si vous n’en disposez pas ? Servez-vous du poids de votre corps. Répétez chaque mouvement 12 fois, et effectuez 2 à 3 séries de chaque.

Pour bien réaliser ces exercices, rendez-vous sur YouTube pour découvrir la vidéo Herbalife Nutrition qui présente les 6 exercices.

1. Squat multidirectionnel avec barre

  • Sollicite votre coordination, fait travailler les fessiers et les muscles internes des cuisses.

2. Pied sur un banc, fente avant

  • Travaille les quadriceps et les fessiers tandis que le genou met le muscle fléchisseur de la hanche à l’épreuve.

3. Box jumps

  • Mouvement du corps tout entier qui sollicite les fessiers, les mollets et les muscles profonds.

4. Curtsy lunge, suivie d’un soulevé de terre à une jambe

  • Fait travailler l’extérieur des muscles fessiers et les ischiojambiers.

5. Haltères genoux et mains, talon-fesses (bootie lift)

  • Parfait pour travailler les muscles profonds, les ischiojambiers et les fessiers.

6. Soulevé latéral genoux et mains, talon-fesses

  • Se concentre sur les hanches et les fessiers.

Ajoutez certains ou tous ces exercices à votre entraînement, deux à trois fois par semaine.

Si vous souhaitez ajouter un peu de course à pied à votre programme d’entraînement du bas du corps !  N’oubliez pas que la course de vitesse ou en côte stimule le renforcement musculaire. Cela peut vous aider à sculpter vos fessiers.

Herbalife Nutrition vous conseille une séance de course de vitesse une fois par semaine dans un entraînement de style fractionné. Ensuite vous  alternez pleine vitesse pendant 15 secondes et 30 secondes de jogging. Répétez ce combiné 8 fois. Précédé d’un échauffement et suivi d’une phase de récupération . Ainsi vous aurez travaillé vos fessiers efficacement et de manière équilibrée.

Si vous cherchez à développer votre musculature dans cette zone  ? Veillez à combiner vos entraînements avec une nutrition globale optimisée, avec une attention toute particulière portée à votre consommation de protéines.

On se sent tous bien mieux quand on travaille à modeler son corps. Lui assurer une bonne santé. Et dans vos efforts pour atteindre vos objectifs de composition corporelle et de silhouette ! N’oubliez pas que nous sommes tous différents et que la silhouette résulte de la génétique et du mode de vie. Votre alimentation et votre pratique d’une activité physique vous aideront à sculpter votre silhouette dans une certaine mesure.

Mais ne soyez pas trop déçu si votre capital génétique ne vous permet pas d’obtenir la silhouette de rêve que vantent les magazines. Il y a de grandes chances pour que ces images soient retouchées.

Source :  Samantha Clayton, vice-présidente du département Fitness et performances sportives mondiales au sein d’Herbalife Nutrition

Avez-vous déjà pensé à la corde à sauter ?

Avez-vous déjà pensé à la corde à sauter ?

Avez-vous pensé à la corde à sauter ?

Avez-vous pensé à la corde à sauter ? La corde à sauter, pour un corps ferme et tonique ! Saviez-vous que la corde à sauter est un fabuleux accessoire de fitness. Il permet, au travers d’exercices simples, de solliciter plusieurs muscles du corps en même temps. qu’il s’agisse des bras, des cuisses, de la sangle abdominale ou encore des muscles fessiers ?

Un vrai programme de fitness à elle toute seule ! D’ailleurs, vous avez sans doute déjà aperçu des boxeurs en pleine séance de corde à sauter. La preuve que ce genre d’exercice n’est pas réservé qu’aux enfants dans les cours d’école ! Mais bel et bien à ceux et celles qui souhaitent pratiquer de l’exercice physiquese tonifier et s’amuser en même temps !

Par ailleurs, les séances de corde à sauter permettront de muscler, revigorer et tonifierles trois zones si chères à la gente féminine.  Les cuisses, les abdominaux et les fessiers. Alors n’attendez plus, et découvrez les exercices qu’Herbalife vous suggère, pour un corps ferme et tonique !

La corde à sauter, un exercice multi fonctions

L’un des avantages de la corde à sauter reste indéniablement le fait que ce type d’exercice s’apparente beaucoup à du cardio training. La corde à sauter va en effet, à l’instar du cardio, faire augmenter votre fréquence cardiaque, votre souffle et votre endurance.  Par ailleurs, les exercices de corde à sauter vont venir solliciter tous les principaux groupes musculaires du corps en même temps.

Résultat : ce type d’exercice vous fera brûler un nombre non négligeable de calories en un temps record (comptez plus de 500 calories brûlées en l’espace d’une demi heure de corde à sauter. Contre environ 400 calories brûlées en une demi heure de footing). En plus la corde à sauter peut se pratiquer à l’intérieur, que demander de plus !

Mais au delà des calories brûlées, qui certes reste un avantage appréciable, la corde à sauter représente le Saint Graal. Pour tout ceux et celles qui souhaitent tonifier leurs muscles, dessiner leurs abdominaux ou galber leurs cuisses et fessiers.

Tonifier et galber ses cuisses avec la corde à sauter

Pour ceux et celles qui souhaitent utiliser la corde à sauter pour cibler une zone précise !  Sachez qu’il existe des exercices spécifiques qui viendront vous aider à atteindre votre objectif fermeté sur la zone musculaire ciblée. Commençons donc par un exercice qui viendra spécialement solliciter les muscles des cuisses :

Sautez par-dessus la corde, pieds joints, genoux fléchis en avant et légèrement serrés, en amortissant au maximum la réception. Veillez à maintenir le dos bien droit. L’idée étant ici de faire travailler les cuisses en fléchissant les genoux, donc un dos vouté viendrait gâcher l’effet de l’exercice sur les cuisses.

Pour commencer en douceur, vous pouvez effectuer trois séries de 3 à 4 sauts. Avec à chaque fois une pause d’environ 30 secondes qui vous permettront de diminuer l’intensité de l’exercice, sans pour autant s’arrêter complètement. Lors des 30 secondes de pause, vous pouvez par exemple alterner sauts avec genoux fléchis et petits sauts sur place, afin de reprendre doucement votre souffle.

Dessiner ses abdominaux en quelques minutes par jour

A chaque tour de corde, sautez à pieds joints et remontez les genoux le plus haut possible.  Ce qui viendra tonifier et renforcer la partie inférieure de la sangle abdominale, souvent difficile à travailler.

Vous constaterez que cet exercice sollicite très rapidement les muscles abdominaux, aussi ne forcez pas, surtout au début. Comptez 4 à 5 sauts, puis revenez à l’exercice standard qui consiste juste à sauter par dessus la corde, afin de récupérer pendant 30 secondes. Puis recommencez. Une série de 15 minutes pour commencer. Puis de 30 minutes par jour lorsque vous aurez acquis suffisamment d’endurance, et vous constaterez rapidement les effets bluffants de la corde à sauter !

Un fessier de rêve grâce à la corde à sauter

Lors du passage de la corde, sautez à pieds joints, puis réceptionnez-vous en écartant les jambes. Et vous  recommencez ainsi de suite. Le fait d’écarter les jambes à la réception va venir solliciter les muscles de l’intérieur de la cuisse (adducteurs). Ainsi que les muscles fessiers, qui vont alors se contracter afin de vous assurer une bonne stabilité lors de la réception. Vous pouvez également effectuer le même exercice en ayant les jambes constamment écartées, en veillant à les contracter lors du saut.

Vous le constaterez très rapidement dès les premiers exercices, la corde à sauter est une activité physique qui demande une certaine endurance. Aussi lors de vos premières fois, ne forcez surtout pas, au risque de vous décourager très vite.

Ne soyez pas surpris de ne pas tenir plus de 2 minutes les premières fois, il s’agit là d’une situation tout à fait normale. Le maître mot : persévérer tout en s’amusant !

Vous verrez très vite votre endurance et votre résistance s’améliorer, et pourrez alors envisager des séances plus longues.

Enfin, veillez à bien vous hydrater avant et après vos séances, aussi courtes soient-elles ! Et bien évidemment, sachez qu’une bonne alimentation couplée à de l’exercice vous permettra d’atteindre vos objectifs encore plus vite !

Alors prêts ? Un, deux, trois… sautez !