8 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise !

8 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise

8 exercices fitness et musculation à réaliser avec une chaise ! Pour faire de l’exercice au quotidien chez soi (ou même au bureau), pas besoin de posséder beaucoup de matériel spécifique ! Une tenue confortable et une chaise peuvent suffire pour pratiquer toute une série d’exercices efficaces pour raffermir tout le corps. Voici 8 exemples !

Pour réaliser ces exercices, quelques prérequis : veillez à avoir une tenue confortable pour être à l’aise dans vos mouvements, gainez votre ventre pour ne pas vous faire mal au dos, gardez près de vous une bouteille d’eau pour vous hydrater régulièrement !  Pour ceux qui participent au #ThemixChallenge, n’oubliez pas de prendre votre boisson avec vous !

Tonifier le haut du corps

Pour réaliser des exercices avec une chaise, il suffit parfois de décliner des exercices classiques. Il n’est pas nécessaire de déborder d’imagination.

  •  Pompes avec pieds surélevés (et sa variante : pompes avec mains surélevées) : Pieds joints sur l’assise de la chaise, position planche, c’est parti pour une petite série de pompes ! Un exercice qui a l’avantage de muscler les bras, le buste, mais aussi de raffermir les abdominaux. Notez qu’il est aussi possible de réaliser les pompes avec les pieds au sol et les mains sur l’assise, mais veillez à ce que votre chaise reste bien en place.
  • Comme sur la photo d’illustration, appuyez vos mais sur le bord de l’assise de la chaise, fesses dans le vide et jambes à l’équerre, descendez en pliant les bras, gardez le dos droit ! 

Raffermir le bas du corps

Là encore, certains exercices « classiques » peuvent être déclinés avec une chaise, pour ajouter une difficulté supplémentaire.

  •  Exercice du grimpeur : En position planche, pieds sur l’assise de la chaise, ramener tour à tour vos genoux vers votre poitrine 
  •  Dans la même position de départ, levez alternativement les jambes en direction du plafond. Ces deux exercices ultra gainant font travailler les jambes mais aussi les abdos ! 
  •  Utiliser l’assise de la chaise (à choisir solide et sans roulettes !) comme un step ! Placer son pied à plat sur l’assise, et monter en montant au maximum le genou. Alternez les séries jambe gauche et jambe droite. Avec un bon rythme, vous ferez aussi travailler votre cardio ! 
  •  Utilisez toujours cette assise pour une variante de squat : le pied à l’arrière sera posé sur la chaise plutôt qu’au sol. Raffermissement des cuisses et des fessiers garanti ! 

Et pourquoi pas, avec son sofa ?

Si vous n’arrivez pas à quitter votre canapé, celui-ci peut vous servir à certains exercices de raffermissement des abdominaux, à condition que le sofa en question soit assez ferme pour ne pas vous faire mal à cause d’une mauvaise position.

  •  Relevez vos jambes pour une série d’exercices variés : ciseaux, twists, genou-coude… Réalisez des séries de plusieurs répétitions sans reposer les pieds par terre et en gainant le buste.

Et si on enlevait carrément la chaise ? 

  •  La chaise : Dos contre le dur, bien plat, jambe à l’équerre, gardez la position comme si vous étiez assis sur une chaise. Maintenez la position 30 secondes. Au fur et à mesure de vos progrès, maintenez la position plus longtemps ! 

 

Vous pratiquez vous aussi le fitness avec une chaise ? Partagez vos exercices favoris en commentaire ! Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à commencer notre défi gainage, en route pour l’été !

Bien s’alimenter pour une pratique du volley-ball au top !

Bien s’alimenter pour une pratique du volley-ball au top ! 

Bien s’alimenter pour une pratique du volley-ball au top ! Pratiquer un sport est bon pour le corps et pour l’esprit. Mais il est aussi très important d’accompagner la pratique régulière du sport avec une alimentation équilibrée et adaptée. Vous pratiquez ou envisagez de vous mettre au volley-ball ? Voici nos conseils en termes d’alimentation avant, pendant et après l’entraînement ou le match !

Comme nous avons déjà pu le voir sur le blog Herbalife, la pratique du volley-ball présente de nombreux avantages : 

  • le développement de l’esprit d’équipe
  • plus de réflexes, d’adresse et de coordination
  • il aide au renforcement des muscles (cuisses, fessiers, abdominaux)
  • il est accessible au plus grand nombre

Depuis avril 2017, Herbalife est d’ailleurs fière d’être le fournisseur officiel de la Fédération Française de Volley-Ball, des équipes de France féminine et masculine ! 

Earvin Ngapeth, Meilleur Joueur du monde 2015 et leader de l’Equipe de France, donne ses impressions sur ce nouveau partenariat : « Je suis ravi d’honorer ce nouveau partenariat que j’imagine comme un projet d’équipe, basé sur la confiance. L’accompagnement nutritionnel fourni par Herbalife Nutrition m’apportera une force précieuse pour tenir la cadence du calendrier des compétitions et atteindre mes objectifs ! »

Vous vous demandez quelle alimentation adopter pour la pratique régulière du volley-ball ? Voici nos conseils !

Bien manger au quotidien

Une alimentation équilibrée au quotidien aide à assurer les matchs et les entraînements avec une bonne condition physique. Avant un match important, il peut être utile de se créer une routine spéciale : ralentir ou stopper la consommation d’alcool, réduire les écarts, augmenter un peu les apports en féculents et protéines. A ce niveau, des substituts de repas comme Formula 1 Sport, riches en nutriments, compléteront avantageusement votre alimentation.

Pendant l’effort, pour apporter de l’énergie

Le plus important pendant l’effort est de s’hydrater pour compenser les pertes d’eau dues à la sudation. Un sportif doit ainsi au minimum 1 litre de liquide par heure en cas de grosse dépense d’énergie. Cette hydratation peut être apportée par de l’eau ou encore par des solutions glucidiques ou électrolytiques, comme la boisson de l’effort CR7 Drive, particulièrement conseillées pour les périodes d’efforts prolongés. Ces boissons sont étudiées pour être rafraîchissantes et pour améliorer l’absorption de l’eau pendant l’exercice. 

En cas de fatigue, les fruits secs sont idéaux pour redonner le coup de boost nécessaire pendant un match.

Rester vigilant après l’effort

Attention à ne pas vous relâcher trop vite après l’effort. L’alimentation après le sport est aussi importante ! Il est nécessaire d’apporter à l’organisme les éléments utiles pour qu’il se remette correctement, en lui apportant notamment des glucides et des protéines dans les 30 minutes à une heure après la séance / le match.

Suivant le type d’effort fourni, les compléments Rebuild Endurance ou Rebuild Strengh peuvent vous aider dans cet objectif.

Source : Herbalife

Pourquoi prendre le temps de vous mettre au yoga ?

Pourquoi prendre le temps de vous mettre au yoga ?

Pourquoi prendre le temps de vous mettre au yoga ? Parlons yoga. Pensez-vous que cet exercice à faible impact est apaisant ? C’est vrai en un sens. Mais c’est également une discipline qui permet aux sportifs débutants comme aux athlètes professionnels de se lancer des défis.

Bien sûr, la maîtrise de la forme et la pause parfaite sur une plage déserte ou au sommet d’une montagne fait son petit effet. Mais le yoga est avant tout une discipline du renforcement musculaire. Je peux passer des heures et des heures sur un banc de musculation, j’aurai toujours besoin du yoga. Pendant longtemps j’ai vu cette pratique comme du stretching doux lové dans un environnement apaisant. Des mouvements que je faisais pendant mes journées de repos sportif. J’adorais le calme du début, mais au bout de 30 minutes, je n’avais qu’une hâte, que le cours se termine parce que mon esprit commençait à bouillir à l’idée de tout ce qui m’attendait ensuite. Je regardais la pendule en pensant : « ça va être encore long ? »

Je savais qu’il existait de nombreuses variantes du yoga, chacune associée à des bienfaits et des défis uniques. Mais j’avoue que je n’avais aucune idée du degré de renforcement qu’il était possible d’obtenir en pratiquant les postures.

Trouver le bon style de yoga

J’ai besoin du yoga dans ma vie. Cela m’aide à me reconcentrer sur moi-même et à être présente dans l’instant pendant plus de 30 minutes. Dans mon cas, les avantages physiques étaient contrebalancés par la force mentale qu’il me fallait développer. Je me suis rendu compte que le yoga rendait plus fort sur bien d’autres aspects que le seul aspect physique.

Si votre cerveau ne débranche pas et anticipe toujours sur la prochaine tâche, alors peut-être que le yoga pourrait vous aider à développer aussi votre force mentale. Vous avez envie d’un corps puissant et souple ? Ou vous avez besoin de passer du temps sur un enchaînement pour aider à développer votre coordination ?

Quels que soient vos besoins ou vos objectifs en matière de fitness, voici trois types de yoga qui peuvent vous aider à devenir plus fort.

Hatha Yoga

Le Hatha Yoga stimule le lien entre le corps et l’esprit. C’est une pratique traditionnelle qui se concentre sur le contrôle de la respiration et l’apaisement de l’esprit par le biais de la méditation. Elle implique des mouvements lents, contrôlés et ciblés. C’est celle que je préfère pour travailler mon mental. L’accent est porté sur l’alignement, ce qui en fait une discipline adaptée à tous les sportifs débutants.

Yoga Ashtanga

Le Yoga Ashtanga est plus dynamique et présente de nombreuses variantes. Il s’appuie traditionnellement sur un ensemble de mouvements fluides. Chaque mouvement est lié à votre respiration. Un mouvement accompagne l’inspiration et le suivant l’expiration. Si vous aimez suivre un enchaînement défini sans trop de variantes, c’est le yoga qu’il vous faut. Peu importe le lieu où vous choisirez de le pratiquer, le flux des mouvements sera le même. Il convient donc tout à fait aux personnes qui voyagent beaucoup et qui aiment la régularité dans les enchaînements.

Lorsque vous maîtrisez les mouvements de base, vous pouvez axer vos entraînements sur la respiration. Le yoga Ashtanga calme et évacue le stress. C’est également une discipline physique qui renforce les muscles et travaille la concentration.

Yoga Bikram ou Hot yoga

Le Yoga Bikram ou hot yoga est un défi physique qui implique le corps et l’esprit. Il s’appuie principalement sur le yoga Ashtanga traditionnel, avec une difficulté supplémentaire : la pièce est maintenue à une température comprise entre 37 et 40 °C. La chaleur fait beaucoup transpirer et crée une atmosphère qui aiderait le corps à éliminer les toxines. Il améliore également la capacité d’étirement lors de chaque posture.

Le yoga Bikram peut vous aider à tonifier vos bras, vos abdominaux et affiner vos jambes pour une silhouette à tomber. En effet, les mouvements pratiqués dans cette chaleur stimulent le corps tout entier. J’adore ce type de yoga parce que je ne peux me concentrer sur rien d’autre que ma respiration et mes mouvements pour ne pas m’écrouler. Cette variante participe au développement de la force mentale et de la volonté. De nombreux cours se font en musique pour stimuler votre motivation. Mais ce yoga n’est pas adapté aux personnes qui commencent juste à faire du sport.

La pratique sportive sous une forte chaleur comporte des risques. Alors soyez vigilant et prenez connaissance des risques avant de vous inscrire à un cours. Un cours dure en moyenne 1h15. Equipez-vous en conséquence : bouteille d’eau, compléments alimentaires…

Le yoga pour être plus fort

Quel que soit le type de yoga que vous choisissez, on peut tous bénéficier de la force mentale et physique que cette discipline permet de développer. Le yoga est une discipline stimulante qui développera votre force à un point que n’auriez osé imaginer.

 

Source : Samantha Clayton, Directrice du département Worldwide Fitness Education, Herbalife

Les 3 étapes pour vous renforcer musculairement

Les 3 étapes pour vous renforcer musculairement

Les 3 étapes pour vous renforcer musculairement.  Il faut des efforts et de la régularité pour obtenir des résultats et modifier sa composition corporelle. Vous cherchez à développer votre masse musculaire.  Améliorer votre condition physique ou affiner votre silhouette. Vous pouvez agir au quotidien pour atteindre votre objectif final. Ainsi ces trois étapes s’intégreront à vos habitudes sportives et contribueront à votre programme de renforcement musculaire.

 1 Effectuez certains exercices spécifiques de façon régulière.

 2 : Adoptez une alimentation équilibrée qui vous apporte suffisamment de protéines et de micronutriments.

 3 : Prévoyez des jours de repos pour laisser le temps à vos adaptations de se mettre en place.

Ainsi pour pouvoir stimuler le développement musculaire, le corps doit être poussé au moyen d’exercices de résistance. Les muscles se développent lorsque les petites fibres musculaires se déchirent sous l’effet du stress puis se régénèrent. Cette croissance s’opère pendant les périodes de repos et le corps a besoin de carburant pour se régénérer efficacement.

Le programme de renforcement musculaire

Votre programme  doit intégrer les aspects suivants :

  • Travail intense : L’entraînement intense stimule les tissus musculaires. Servez-vous du poids de votre corps pour exercer une résistance, ou bien soulevez des haltères régulièrement, 3 à 4 fois par semaine.
  • Équilibre : Veillez à travailler le haut et le bas du corps afin de garantir un bon équilibre musculaire de votre corps.
  • Patience : Laissez le temps aux résultats de se faire sentir. Le développement et le renforcement musculaire prennent du temps.
  • Journées de repos : Ne poussez pas trop loin vos entraînements car votre capacité de récupération s’en trouverait compromise. Programmez au minimum 1 à 2 jours de repos par semaine.
  • Motivation : Gardez bien à l’esprit que c’est votre motivation qui déclenchera les changements.

L’entraînement idéal pour développer votre masse musculaire

La progressivité de vos entraînements est importante si vous voulez que votre programme musculaire produise des résultats. C’est pourquoi vous devez vous tenir à vos entraînements pour vous améliorer dans le temps. Ainsi si vous soulevez toujours le même poids sur le même nombre de mouvements à chaque séance, vous ne changerez rien. Au bout d’un moment vous devez essayez d’enchaîner plus de mouvements répétés, ou d’augmenter le poids soulevé.

Vous pouvez suivre un programme d’intensification progressive qui vous permettra de voir facilement si vous progressez d’une séance à l’autre. Le principe des gammes de mouvements est simple à comprendre et à intégrer à votre programme d’entraînement.

En général il est conseillé une gamme de répétitions de 10 à 14 pour commencer le renforcement au début, surtout si vous débutez dans cette activité. Le nombre élevé de répétitions vous forcera à choisir un poids raisonnable. Ainsi vous apprenez à maîtriser cette forme d’exercice (ce qui est indispensable pour votre sécurité) à mesure que le poids soulevé augmente. Progressivement, vous passez aux gammes de puissance. Vous augmentez le poids soulevé et diminuez le nombre de répétitions.

Pour commencer

Alors pour votre premier entraînement, votre objectif consiste à atteindre un état de fatigue musculaire dans la gamme définie, avec un poids défini. Par exemple, si le poids défini pour les squats est 23kg et que vous parvenez à faire 12 mouvements parfaitement. Alors vous pouvez retenir que vous avez effectué un jeu de squats équivalent à 23kg sur 12 mouvements.

Lors du prochain entraînement, vous chercherez à effectuer plus de mouvements avec le même poids, jusqu’à  réaliser 14 mouvements complets. Lorsque vous atteignez le nombre de répétitions défini. Vous pouvez augmenter le poids lors de la séance suivante puisque le plafond de la gamme a été atteint.

Augmentation du poids

Le poids pour ce jeu de mouvements doit être augmenté de 5 à 10% avec pour objectif d’atteindre au minimum 10 mouvements répétés dans la gamme de 10 à 14.

Donc il est important de chercher à accroître le nombre de répétitions dans la gamme définie. Ensuite augmenter le poids soulevé une fois le plafond de gamme atteint. Cette méthode d’entraînement est très progressive, mais elle permet de développer votre résistance globale et votre masse musculaire sans risque de blessure.

Alimentation

Important, vous devez veillez à apporter suffisamment d’énergie à votre corps pour qu’il supporte les entraînements et puisse récupérer. Donc, prenez un bon petit déjeuner, un encas en milieu de matinée (barre aux protéines par exemple), un déjeuner raisonnable, un encas en milieu d’après-midi et enfin un dîner adapté (voir nos idées de recettes faciles pour un programme 5 repas).

Vous cherchez à développer votre masse musculaire. Et pour y parvenir, il vous faut du carburant. Vous ne pouvez pas trop restreindre votre apport calorique, mais ne vous inquiétez pas. Vous devez néanmoins faire les bons choix en matière d’équilibre alimentaire. Préférez les aliments à fort pouvoir nutritif. Ceux qui sont riches en protéines et vous apportent des glucides issus de céréales complètes et de fruits. Lorsqu’ils essaient d’augmenter leur poids ou leur masse musculaire, beaucoup font l’erreur de penser qu’ils peuvent se laisser aller à une alimentation déséquilibrée. Cette attitude vous fera prendre du poids, mais au détriment de votre état de santé général. Soyez raisonnables dans vos choix.

 

Source Samantha Clayton, Directrice du département Worldwide Fitness Education, Herbalife

Comment limiter les douleurs après un entraînement ?

Comment limiter les douleurs après un entraînement ?

Comment limiter les douleurs après un entraînement ?  Après avoir fait de l’exercice, il est possible que vous ressentiez des douleurs musculaires. Mais comment les limiter pour pouvoir poursuivre vos entraînements ?

Bien se préparer

Avant toute activité, il est important d’échauffer les muscles que vous allez solliciter : cela limitera les risques de douleur et de blessure. Avec l’augmentation de votre chaleur corporelle et de votre rythme cardiaque, et une meilleure circulation, vos muscles vont voir leur flexibilité augmenter. Tout en gagnant en puissance et en amplitude.

Prenez ainsi le temps de vous échauffer progressivement (en moyenne 15 minutes) !

Des étirements

Quel que soit votre programme (cardio, programme sportif pour l’hiver, etc.). Terminer par une séance d’étirements vous sera très bénéfique, tant sur le plan physique que sur le plan mental. A condition de bien réaliser les exercices d’étirement tels que décrits (si vous ne faites pas les gestes correctement, cela risque d’avoir un effet contre-productif).

Sur le plan psychologique, les étirements permettent de vous poser, de vous accorder un temps de détente. Ce qui est important lorsque l’on a des journées chargées où « tout » (vie familiale, vie professionnelle, etc.) s’enchaîne.

Pour vous étirer, prenez soin de ne faire que des mouvements doux (pas d’à-coups) pour détendre les muscles que vous avez fait travailler. En les sollicitant de manière symétrique (droite puis gauche – ou l’inverse) et en prenant soin de respirer calmement.

Vous pouvez aussi faire des séances de stretching afin d’étirer et d’assouplir vos muscles et, ainsi, garder la forme !

Hydratation

Bien s’hydrater ou se réhydrater, notamment avec des boissons de l’effort comme CR7 Drive (utilisée par Aurélie Muller Championne du monde 2015 du 10km nage libre) et des boissons de récupération comme Rebuild Endurance H24, permet d’apporter rapidement de l’eau et des nutriments à vos muscles, ce qui est essentiel pour leur bon fonctionnement et éviter les douleurs.

De la glace

Avoir recours à de la glace ou prendre une douche froide après un entraînement aide dans le processus de guérison des muscles et des tendons sollicités. Vous pouvez ainsi appliquer de la glace sur les zones les plus soumises à l’épreuve au cours de votre entraînement.

De la chaleur

Faire une séance dans un sauna ou prendre un bain bien chaud aidera vos muscles à se détendre grâce à une meilleure circulation sanguine. Attention toutefois : cette séance doit intervenir quelques jours après votre entraînement. En effet, juste après un entraînement, votre corps a d’abord besoin de se rafraîchir (au cours de l’effort, votre organisme a d’ailleurs fait en sorte de vous garder à la température optimale), une telle séance en fin d’entrainement serait plus une contrainte pour votre organisme qu’un bénéfice.

Source : Herbalife

3 bonnes habitudes à prendre pour préparer l’été avec Thémix

3 bonnes habitudes à prendre pour préparer l’été avec Thémix

Beautiful fitness athlete woman resting drinking water after work out exercising on beach summer evening in sunny sunshine outdoor portrait.

Bonnes habitudes

3 bonnes habitudes à prendre pour préparer l’été avec Thémix.Quoi de mieux que de se sentir en bonne santé, bien dans sa peau ? Au retour des beaux jours, on est souvent plus motivés pour se reprendre en main. Voici donc un exemple de journée-type avec Thémix, pour être au top pour l’été, sans se faire du mal au moral.

Thémix pour s’hydrater toute la journée

Un des secrets pour garder la forme, c’est de s’hydrater très régulièrement. Les professionnels de la santé ne le répéteront jamais assez, il faut boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour ! L’hydratation est primordiale pour compenser les pertes en eau de l’organisme tout au long de la journée (transpiration, urines…). L’alimentation seule n’apporte pas assez d’eau, il est nécessaire de compléter en buvant.

Si vous avez du mal à boire de l’eau pure, il existe des astuces pour s’hydrater efficacement : eau détox avec des fruits, ou encore du thé vert…

Thémix vous apporte cette hydratation en plus d’autres minéraux, vitamines et fibres, pour vous rester à conserver la tonicité de vos muscles. Idéal pour garder une silhouette tonique tout en se faisant plaisir ! 

Pour cela, il existe une recette toute simple, pour se préparer une grande bouteille à siroter régulièrement (une le matin, une autre dans l’après-midi) :

boisson thémix 04 17   3 bonnes habitudes à prendre pour préparer l’été avec Thémix

  • 900ml d’eau
  • 1 cuillerée de Thé
  • 1 cuillerée de Mélange pour Boisson Protéinée
  • 1 cuillerée de Boisson multi-fibres

Une alimentation plus saine et équilibrée

Dans la course au bien-être, impossible de passer à côté une bonne alimentation. Et qu’on se le dise, ce n’est pas compliqué de bien manger ! 

Voici deux recettes simples et équilibrées, pour le midi ou le soir, rapide à réaliser et vraiment savoureuses ! 

Le tartare de saumon aux fruits, parfait pour le printemps, apporte une touche de fraîcheur et de multiples saveurs. Il ne nécessite que peu de préparation si ce n’est la découpe du saumon extra frais et des fruits (mangue, kiwi, pamplemousse…). Ce plat plein de couleurs vous apportera en plus de précieux omégas 3

La salade de poulet aux légumes est appétissante car elle est très colorée ! Poivrons, carottes, oignons rouges, tomates cerises, raisins, clémentines, … c’est un vrai arc en ciel dans votre assiette ! Une recette peu calorique et plein d’antioxydants.

Le défi gainage : une activité régulière ciblée

On a souvent peu de temps dans sa semaine pour se consacrer à la pratique d’un sport. Même si pratiquer un sport plusieurs fois par semaine est idéal, on peut commencer par quelques minutes par jour ! 

Selon votre objectif, répétez un exercice adapté quelques minutes chaque jour. Par exemple le gainage, pour un objectif ventre plat : Commencez par 30 secondes, puis une minute, et une minute trente, 3 fois d’affilée avec 30 secondes de pause entre chaque session.

Pour le retour du printemps, tentez aussi d’aménager des plages de sport en famille !  

Source : Herbalife