Tout savoir sur les bienfaits de la cryothérapie

Tout savoir sur les bienfaits de la cryothérapie

Tout savoir sur les bienfaits de la cryothérapie

La « cryothérapie corps entier » (ou CCE) est un traitement de l’organisme par le froid. Herbalife vous révèle tout sur cette pratique.

Cryothérapie : un peu d’histoire

Faisons d’abord un petit retour dans le temps . Le fait de prendre des bains froids existe depuis… l’Antiquité (vers 2000 avant notre ère) !

Mais le traitement par le froid (spray froid, vessie de glace…) n’a intéressé le milieu scientifique que dans les années 1970. Ainsi, au Japon, la première chambre de cryothérapie est mise au point en 1978. (un caisson où la température est baissée à… -164° !)

Dans les années 2010. Le milieu sportif professionnel intègre de plus en plus des séances de cryothérapie afin d’optimiser la récupération après l’effort.

En quoi consiste la cryothérapie ?

Comment se passe une séance de cryothérapie corps entier (CCE) ?

La cryothérapie en chambre est un traitement par le froid . Cela  consiste à placer le corps d’une personne dans une pièce ou dans un caisson dont la température est d’environ −110°C pendant une durée très courte.  (entre 2 et 4 minutes)

Lors d’une séance de traitement par le froid. Le sujet est équipé de protections aux pieds et aux mains ainsi que pour les oreilles et la bouche (qui sont les parties du corps humain les plus sensibles au froid). ( se présenter en maillot de bain ajusté et sec)

Durant la séance, la température extérieure de la peau diminue d’environ 10 degrés, tandis que la température du corps reste quant à elle stable.

Une séance se déroule sous le contrôle permanent des professionnels du centre où se fait la séance.

Quels sont les bienfaits de la cryothérapie corps entier ?

L’objectif d’une séance de CCE est de créer un choc thermique pour stimuler des réactions physiologiques positives.

Les bénéfices de la cryothérapie corps entier pour les sportives et sportifs

Dans le cadre d’une pratique sportive soutenue ou professionnelle, la cryothérapie corps entier aide à récupérer après une échéance sportive (effort de longue durée…) . Egalement lors des périodes d’entraînement avec une charge importante.

La CCE est également utilisée en traumatologie sportive (articulaire et musculo-tendineuse), pour une guérison plus rapide.

Les bienfaits de la cryothérapie corps entier en termes de soins

La CCE peut être intégrée pour le traitement de certaines pathologies :

  • Pour l’appareil musculo-squelettique: dans le cadre de rhumatismes inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde par exemple). Dans le cadre de rhumatismes dégénératifs (arthrose), en cas de tendinites, pour les lombalgies chroniques, pour l’ostéoporose, etc.,
  • Du point de vue neurologique : sclérose en plaque, troubles de l’humeur, etc.,
  • Atteintes cutanées inflammatoires : psoriasis, eczéma, etc.,
  • Pathologies respiratoires inflammatoires,
  • Amélioration du bilan lipidique (cholestérol).

Les atouts de la cryothérapie corps entier en matière de bien-être

Plus généralement, pour l’organisme, la CCE est indiquée pour les troubles de l’humeur et du sommeil. Aussi pour les migraines et les acouphènes, tout en ayant une action sur le système immunitaire et un effet lissant sur la peau.

Comment trouver un centre de cryothérapie ?

Une recherche sur un moteur de recherche vous aidera. Avant toute prise de contact, consultez le site du centre et identifiez les conditions d’accès (par exemple, un certificat médical peut être demandé) . Il existe des contre-indications (troubles cardio-vasculaires, insuffisance cardiaque…).

Et vous, avez-vous déjà pratiqué la cryothérapie corps entier ?

Exercices cardio : 9 options pour les réaliser

Exercices cardio : 9 options pour les réaliser

Exercices cardio : 9 options pour les réaliser

Ne vous enfermez pas dans votre bonne vieille routine cardio. Voici d’excellentes options cardio qui vous aideront à maintenir votre motivation et à faire de la santé cardiovasculaire une priorité dans votre vie.

Faire des exercices cardio chaque semaine est essentiel à la santé de votre cœur. Cependant, bien souvent, les gens se retrouvent enfermés dans une routine qu’ils n’apprécient pas ou plus. Par conséquent, ils commencent à ignorer cette partie essentielle d’une routine équilibrée basée sur des exercices physiques.

cardio :Les exercices  n’ont pas à être fastidieux ou ennuyeux. Car il existe énormément de façons d’intégrer une bonne routine de pompage cardiaque à votre semaine. Vous pouvez effectuer les exercices à la salle de sport, à domicile ou en extérieur . Autant d’endroits où il est possible de travailler votre muscle cardiaque. Voici quelques options d’exercices cardio.

Options cardio en intérieur et en extérieur : les idées Herbalife Nutrition

Tapis roulant : Sur un tapis roulant, vous pouvez effectuer un exercice cardio à faible impact, comme la marche. Ou, vous pouvez accélérer le rythme et courir ou sprinter pour obtenir votre dose d’exercice à fort impact. Le tapis roulant constitue un excellent équipement avec lequel vous pouvez varier votre routine. En fonction de vos objectifs et de votre niveau de forme physique actuel.

La plupart des machines disposent de programmes standard permettant de vous aider à travailler dans votre zone de fréquence cardiaque cible.

Rameur : Le rameur est l’une des machines les plus sous-utilisées dans la salle de sport. Cependant c’est un excellent moyen de mobiliser tout le corps au cours de l’exercice. L’action de ramer permet de renforcer le haut du corps et mobilise réellement les muscles abdominaux. Il s’agit d’une forme d’exercice cardio à très faible impact.

Ce qui en fait un choix parfait pour tout débutant. Vous pouvez varier le niveau d’intensité pour augmenter votre dépense calorique et pousser votre corps à un niveau qui vous convient.

Montée d’escaliers : Monter les escaliers constitue une excellente forme d’exercice cardio pour le développement musculaire. Cet exercice fonctionne très bien pour renforcer vos jambes et vos fessiers. Effectuer cet exercice sur une durée prolongée peut en faire un outil d’entraînement cardio très efficace. Monter les marches est une activité à impact modéré. Ainsi vous pouvez augmenter cet impact en courant au lieu de marcher.

Vélo stationnaire : Le vélo constitue une excellente option si vous voulez brûler des calories supplémentaires. Développer vos muscles ou améliorer votre condition cardiovasculaire générale. C’est un excellent exercice pour les athlètes confirmés ou les débutants. Avec le vélo, vous avez la possibilité d’ajouter une résistance pour rendre l’exercice plus difficile.

Faire également de l’entraînement à l’état stationnaire pour augmenter votre endurance cardiovasculaire. Ou  de travailler pour acquérir de la vitesse et développer vos muscles. Quel que soit votre choix ! Il est indéniable que le vélo constitue un excellent choix cardio à faible impact.

Mouvements aérobiques traditionnels : Si vous n’avez accès à aucun équipement ? Les bons vieux sauts avec écart, sauts à la corde, sauts à cloche-pied ou toute autre activité qui accélère votre rythme cardiaque représentent un excellent choix. Il existe beaucoup de routines cardio que vous pouvez suivre en ligne et qui ne nécessitent aucun équipement, dans un espace limité.

Danse : La danse est idéale pour améliorer votre condition cardiovasculaire et votre coordination. Beaucoup de gens estiment qu’une séance d’entraînement de danse permet également de soulager le stress. Si vous pouvez assister à un cours en club ou studio c’est parfait. En effet, il est souvent très compliqué de s’entraîner seul. Mais danser à domicile ou lors d’une sortie peut être une excellente façon d’intégrer votre routine cardio.

Cordes de combat : Si vous vous êtes déjà rendu dans une salle d’entraînement !  Vous avez certainement pu remarquer les cordes de combat lestées attachées à un élément fixe. Elles sont parfaites pour renforcer le haut du corps et la force du tronc. Beaucoup d’exercices pouvant être réalisés avec les cordes lestées. Tels que les sauts avec écart et les bonds, peuvent vraiment augmenter l’impact et l’intensité de cet exercice.

Entraînement au poids et au circuit : Vous pouvez faire en sorte que votre prochaine séance d’entraînement musculaire soit de nature plus cardiovasculaire. Réduisez votre temps de récupération. Entraînez-vous sur un circuit qui maintient votre fréquence cardiaque élevée sur une plus longue durée. Ou intégrez des mouvements aérobiques entre vos séries de poids traditionnelles.

Il est parfait de s’entraîner de cette façon. Si vous manquez de temps et que vous souhaitez vous assurer que votre séance d’entraînement est bien équilibrée.

Natation : Les exercices aquatiques et la natation constituent une forme d’exercice cardio à faible impact idéale. Notamment pour les personnes qui se remettent d’une blessure et qui ont besoin d’une option à faible impact. La natation est un exercice qui mobilise tout le corps. Beaucoup de gens trouvent qu’être dans l’eau peut s’avérer également très thérapeutique.

Conclusion : Vous pouvez personnaliser vos séances d’entraînement en fonction de vos besoins et de vos objectifs individuels. Essayez de rester actif au moins cinq jours par semaine pendant au moins 30 minutes.  Afin de vous assurer que vous récoltez tous les bienfaits en termes de santé cardiaque et que vous maintenez un mode de vie sain et actif.

Les secrets du calcium

Les secrets du calcium

Le secret du calcium

Nutriment phare pour le bon fonctionnement du corps, connaissez-vous vraiment bien le calcium ? Herbalife Nutrition vous délivre ses petits secrets et conseils pour de bons apports au quotidien !

Les différents rôles du calcium pour les adultes

Essentiel pour les os…

Vous connaissez certainement le rôle le plus connu du calcium . Il permet d’entretenir le capital osseux, de prévenir l’ostéoporose et les fractures ! Mais ce n’est pas tout.

… et pour les muscles !

Il a également une incidence sur vos muscles ! Si vous pratiquez une activité physique régulière ! Le calcium est un allié précieux puisqu’il permet au muscle de se contracter, mais aussi de se relâcher . Il n’y a donc pas de bon fonctionnement des muscles sans calcium ! Un secret du calcium à bien garder à l’esprit car le premier muscle concerné est votre cœur.

Le calcium est bon pour le cerveau

Pour être en bonne forme physique et mentale. Il est recommandé d’avoir une alimentation équilibrée. A ce titre le calcium joue également le rôle d’anti-dépresseur et favoriserait le sommeil ! Encore une bonne raison, s’il en fallait une, pour en consommer en quantité suffisante.

Dans quels aliments trouver du calcium ?

Les besoins d’un adulte en calcium sont de 900mg/jour (apport nutritionnel conseillé).Ainsi on  trouve naturellement du calcium dans de nombreux aliments.

Le plus connu d’entre eux est le lait (de vache ou de chèvre) et les produits laitiers (yaourt, fromage). Cependant vous pouvez en consommer sous d’autres formes : tofu, boissons végétales enrichies en calcium, haricots blancs cuits, épinards, sardines

Choisissez bien votre eau de boisson, toutes ne sont pas aussi riches en calcium et minéraux !

En complément d’une alimentation équilibrée, vous pouvez compléter vos apports avec le complément alimentaire Calcium ext-cal  qui contient 666mg de calcium pour 2 comprimés, soit 83% des apports de référence en calcium !

Les shakes à base de Formula 1 Herbalife Nutrition vous accompagnent au quotidien pour vous aider à atteindre vos objectifs tout en garantissant de bons apports en calcium. (1 portion contient 404mg de calcium, soit 51% des apports journaliers recommandés) Une raison de plus de vous faire plaisir avec les nouveaux parfums : crème de banane, café latte et pomme épicée !

2 recettes de shake Herbalife Nutrition riches en calcium à découvrir

Shake café mocha pour le petit-déjeuner

Pour réaliser ce shake, il vous suffit de mélanger :

  • 2 cuillères doseuses Formula 1 Café Latte
  • 250ml de lait demi-écrémé
  •  mélange pour boisson protéinée, 1 cuillère doseuse de
  • 1 cuillère à café de cacao en poudre
  • 1 pincée de cannelle
  • ½ cuillère à café d’extrait de vanille

Smoothie gourmand “Tarte aux pommes – Cannelle”

Idéal pour le goûter avant votre séance de sport du soir par exemple, une recette au goût parfait pour se régaler avec la Formula 1 pomme épicée.

Retrouvez plus de recettes pour varier les plaisirs avec des shakes riches en calcium avec MyHerbalifeShake !

Les pompes : un exercice aux multiples variantes !

Les pompes : un exercice aux multiples variantes !

Les pompes : un exercice aux multiples variantes !

Pour développer vos pectoraux, les pompes (ou « push-up ») sont un excellent exercice, c’est à la fois simple et aux nombreux bénéfices.

Quels sont les différentes manières de les réaliser et quels muscles  sont sollicités ? (outre le grand pectoral et le petit pectoral)

Au préalable, nous vous conseillons de relire notre premier article sur les pompes, la bonne manière de les réaliser, et les erreurs à éviter.

Les pompes pour débuter

Pompes genoux au sol

C’est la pompe du débutant : le corps étant en appui sur les genoux et non sur les pieds, ainsi  les bras ont un poids plus faible à soulever. C’est un type de push-ups pratiqué par les débutants. (n’ayant pas encore la force nécessaire pour réaliser un nombre conséquent de répétitions). Afin de permettre de finir certaines séries . Si vous vous donnez un objectif de X pompes mais que vous sentez que vous n’y parviendrez pas. Mieux vaut  finir votre série avec les genoux à terre . Bien entendu, au fil des entraînements, vous aurez de moins en moins besoin de le faire !

Les pompes mains surélevées

Avec les push-ups mains surélevées. Le poids du corps repose plus sur la partie basse du corps . Les répétitions sont alors plus faciles à réaliser, et l’effort porte davantage sur la partie basse des pectoraux.

  • Combinaison possible : pompes mains surélevées et serrées (pompes mains serrées présentées plus bas)

Les pompes pour progresser

Les pompes mains écartées

Pour réaliser des pompes mains écartées, il suffit – comme leur nom le suggère – d’écarter les mains, en les positionnant à 15-20 cm de vos épaules, par rapport aux pompes classiques.

Avec ce type de push-ups, vous travaillerez plus spécifiquement le petit pectoral. (situé sous le muscle grand pectoral, sur la partie externe des pectoraux) Le travail des triceps étant diminué.

Les pompes mains serrées (dites « pompes diamants »)

A l’inverse des pompes mains écartées ! Les push-ups mains serrées se pratiquent avec les mains positionnées sous la poitrine (elles doivent être séparées de moins de 15 cm).

Avec les pompes mains serrées. Ce sont les muscles triceps brachiaux (au niveau des bras) qui sont mobilisés (et beaucoup moins les pectoraux).

Les pompes pieds surélevés

Les push-ups pieds surélevés se font avec les pieds en hauteur sur un support stable comme une chaise. . (ne prenez pas de risque, et calez bien votre support !)

De même avec cet exercice, vous augmentez la charge supportée par vos bras : les triceps sont notamment plus sollicités.

  • Combinaison possible : pompes mains larges avec pieds surélevés.

Les pompes pour vous dépasser

Les pompes claquées

Les push-ups claquées consistent à faire claquer vos mains lorsque vous êtes en position haute : votre tonicité et votre explosivité sont ainsi mises à l’épreuve et travaillées !

  • Variante : pompes claquées derrière le dos

Les pompes araignée (ou « spiderman »)

Afin de faire travailler vos abdominaux obliques. Vous allez, en phase de descente, amener l’un de vos genoux vers l’épaule (du même côté, bien entendu). Par conséquent, en position basse, vous n’avez que 3 appuis au sol (vos 2 mains et l’un de vos pieds). Donc pour réaliser cet exercice, il faut changer de côté à chaque pompe. En position haute, vous êtes en position de pompe classique.

Les pompes avec rotation

Enfin pour travailler le deltoïde, les muscles de l’épaule et les dorsaux, les pompes avec rotation sont efficaces. Pour les réaliser, il faut lever l’un de vos bras en fin de montée en effectuant une rotation du buste vers le côté. Comme pour les push-ups araignée, il convient de changer de côté à chaque répétition.

  • Variante : utiliser des haltères permet d’augmenter l’intensité de l’exercice.

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

La nouvelle année s’installe, la période des fêtes est derrière nous, de longues semaines nous séparent du printemps, les jours sont courts. Bientôt ce sera le « Blue Monday » (le « jour le plus déprimant de l’année »)… Mais pas question de broyer du noir ! Voici les conseils Herbalife Nutrition pour faire face à la morosité de l’hiver !

De bonne humeur en hiver en pratiquant une activité physique

Ce premier conseil ne devrait pas surprendre les lecteurs réguliers du blog Herbalife Nutrition ! Pratiquer une activité physique ou sportive a de nombreux avantages. Citons par exemple : diminution du niveau de stress, augmentation de l’estime de soi, amélioration du sommeil, etc. Autrement dit : le sport a des effets bénéfiques sur votre équilibre global. Il serait dommage de vous en priver !

Vous manquez de motivation car il fait plus froid et plus longtemps nuit ? Optez pour les sports d’intérieur ou alors de la marche en journée (la lumière du jour favorise la sécrétion de sérotonine).

La vitamine D : élément clé pour lutter contre la morosité hivernale

L’alimentation en hiver peut ne pas nous apporter toutes les vitamines dont nous avons besoin. C’est particulièrement vrai pour la vitamine D qui permet de soutenir le système immunitaire et d’assurer un bon niveau d’énergie. Pour y remédier, pensez à des recettes à base de saumon, de thon, de truite, de hareng, de lait de vache et de boissons de soja (pour un shake protéiné Herbalife Nutrition !).

Vous pouvez également utiliser un complément alimentaire riche en vitamine D comme Xtra-Cal d’Herbalife Nutrition. Ce complément alimentaire vise à assurer un bon apport en calcium, ce qui implique de contenir de la vitamine D (car elle aide aussi à absorber le calcium).

En termes d’alimentation, préférez les plats et boissons chauds qui seront plus faciles à digérer.

Prenez soin de vous pour garder le moral en hiver

Prenez du temps pour vous afin de vous faire du bien. Comment ? Voici 2 exemples.

En prenant un bain chaud : un bain chaud (plus de 38°C) d’une vingtaine de minutes contribue à activer la microcirculation sanguine et à faire baisser la tension artérielle. Terminez par un jet d’eau plus fraîche afin de rebooster votre métabolisme.

En apportant de la chaleur à votre corps : à l’aide d’un coussin chauffant ou d’une bouillotte, apaisez les tensions musculaires en réchauffant vos cervicales et le bas de votre dos.

Des réflexes antimorosité en hiver

Qu’est-ce qui est susceptible de vous mettre de bonne humeur ? Dressez une liste et mettez-la en application ! Voici quelques exemples :

–          Porter des vêtements colorés : ce n’est pas parce que c’est l’hiver qu’il ne faudrait porter que du noir ou du gris ! N’hésitez pas à faire la part belle aux couleurs vives et pleines de peps !

–          Ecouter de la musique entraînante : faites le choix de musiques dansantes qui mettront plus de baume au cœur que des chansons mélancoliques.

–          Sortir au restaurant avec vos proches : ne vous en privez pas l’hiver non plus (même si les terrasses ne sont sans doute pas ouvertes) !

–          Etc.

Et vous, quelles sont vos astuces « anti-déprime » en hiver ?

Source : Herbalife Nutrition

Running : quels autres sports pratiquer pour progresser en course à pied ?

Running : quels autres sports pratiquer pour progresser en course à pied ?

Running : quels autres sports pratiquer pour progresser en course à pied ?

Pour progresser en matière de running, plusieurs actions sont à mener : il faut bien sûr que les bases soient là (notamment les aspects techniques).  Etre bien équipé (et particulièrement en hiver) et avoir une alimentation adaptée.

Pratiquer d’autres sports est aussi une manière de vous améliorer au niveau de la course à pied ! Lesquels pratiquer ? Voici les préconisations d’Herbalife Nutrition

Progresser en running grâce à d’autres sports d’endurance

La course à pied présente l’inconvénient d’être un sport à impact. Ainsi, en vous tournant vers d’autres sports d’endurance, vous continuer à travailler celle-ci. Et à vous renforcer musculairement, sans pour autant solliciter autant l’organisme.

La pratique du vélo est ainsi complémentaire du running, tout en s’adaptant à vos objectifs. Ainsi, si vous cherchez à renforcer vos capacités cardio-vasculaires, vous opterez pour des sorties plutôt longues. Si votre objectif est de renforcer vos muscles, choisissez plutôt des parcours vallonnés, avec quelques pentes raides (que ce soit sur route ou avec un VTT).

Lorsque le temps est moins beau (ce qui est le cas en hiver), les sorties en vélo se remplacent facilement par des sessions de vélo d’intérieur, que ce soit chez vous en ou salle de sport.

La natation est une activité sportive qui permet de travailler son endurance, de renforcer ses capacités cardio-vasculaires, et de solliciter l’ensemble de son corps (épaules, mollets, fessiers…), en préservant ses articulations (activité sans impact au sol). Les piscines sont souvent ouvertes toute l’année, parfait pour progresser et avoir une activité physique y compris lorsqu’il fait froid dehors !

Autres sports d’endurance à pratiquer : randonnée, marche rapide, aviron, roller, ski de fond, aquarunning

S’améliorer en course à pied grâce au renforcement musculaire général

Si le runner court sur ses 2 pieds en sollicitant notamment cuisses et mollets, tout son corps est en fait mobilisé par la course à pied.

Avec une à deux séances de renforcement musculaire par semaine, vous veillerez à ce que votre corps soit équilibré et apte à vous accompagner dans vos sorties running.

Sans établir une séance type (le contenu est souvent propre à chacun), pensez aux :

  • Abdominaux, que les crunchs soient classiques ou obliques,
  • Gainage, en mixant des planches où vous êtes en appui sur les 2 mains (planche sur avant-bras, planche haute, planche araignée, etc.) et les planches latérales (importantes pour la stabilité du runner),
  • Pompes, dont des pompes Superman qui renforceront le dos

–> Vous trouverez dans cet article nos indications pour réaliser abdominaux et planches.

Vous avez peut-être dans votre entourage des personnes qui pratiquent le crossfit. Cette activité est très complémentaire des exercices qui viennent d’être décrits. Elle présente plusieurs avantages :

  • Le crossfit combine la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance: en bref, c’est une méthode complète qui renforce le corps.
  • Se pratiquant au sein d’un club (cette méthode est en effet une marque commerciale), le crossfit se pratique avec un entraîneur qui s’assure de la bonne réalisation des gestes (ce qui permet d’optimiser leur efficacité, et de limiter le risque de blessure).

Mais encore…

D’autres sports peuvent être pratiqués en complément de la course à pied pour s’améliorer. Citons :

  • Le football qui fait travailler les qualités du runner: endurance fondamentale, résistance, vitesse…
  • Le golf qui est intéressant pour la récupération, tout en faisant travailler la concentration,
  • Le tennis qui est complet, permettant de travailler les appuis, les réflexes, l’explosivité…

Et vous, quels autres sports pratiquez-vous en complément du running ?

Source : Samantha Clayton Herbalif Nutrition, sportive