Nos 6 conseils pour des repas sains au barbecue

Nos 6 conseils pour des repas sains au barbecue

Nos 6 conseils pour des repas sains au barbecue

Nos 6 conseils pour des repas sains au barbecue. Avec un barbecue, on a vite tendance à privilégier le seul plaisir gustatif au détriment d’une alimentation plus healthy*. Dans cet article, nous vous donne ses conseils pour rendre saines vos cuissons sur un gril !

Un apéritif healthy*

Un barbecue est souvent précédé d’un apéritif. Et, d’un point de vue nutritionnel, les premiers pièges sont là : alcool, chips et autres gâteaux pour l’apéritif.

Optez plutôt pour les bâtonnets de légumes. (plus riches en fibres, ils vous éviteront de trop manger) Et aux boissons plus saines et moins caloriques .

Pour un barbecue, préférez les viandes maigres

Choisissez des morceaux de viandes maigres, plutôt que des morceaux gras. Les coupes plus maigres sont en général plus saines. Les morceaux plus gras, eux, peuvent ajouter beaucoup plus de calories, de matières grasses et de graisses saturées à votre repas.

Ainsi, pensez au bœuf (bavette, rumsteck, faux filet…). A la volaille (escalope de dinde, blanc de poulet, cuisse de poulet…) . Au veau (escalope) ou au lapin. Attention, pour la volaille, la peau est un concentré de graisse !

Optez pour de savoureuses marinades

Les marinades contenant du vinaigre, des agrumes ou du yaourt aident à attendrir les viandes maigres. En intégrant des herbes (comme le romarin, le basilic, le thym, la sauge ou l’origan), vous aiderez votre viande à rester saine durant la cuisson.

Ainsi, faites mariner votre viande en amont de la cuisson au barbecue afin d’avoir une viande délicieuse !

Cuisez vos viandes lentement sur votre barbecue

Lorsque la viande est mise sur un gril très chaud, elle risque d’être carbonisée à l’extérieur. (ce qui est à éviter tant pour des raisons de goût que de santé). Tandis que l’intérieur reste insuffisamment cuit. Veillez à ne pas surcharger votre barbecue en combustible afin qu’il ne soit pas trop chaud pour éviter ce phénomène fâcheux !

Deux astuces complémentaires pour la cuisson de votre viande sur un gril :

Vous pouvez précuire partiellement vos viandes au micro-ondes pendant quelques minutes avant de les disposer sur le barbecue. Cela réduira le temps d’exposition de la viande à des températures élevées .Et aussi contribuera à conserver les jus savoureux à l’intérieur de la viande (plutôt que des voir couler sur les braises chaudes).

Une fois sur le gril, retournez fréquemment vos aliments à l’aide d’une pince pour réduire le phénomène de carbonisation.

Des sauces saines

S’il est facile de trouver dans le commerce des sauces pour accompagner vos repas au barbecue. (à commencer par l’incontournable ketchup). Il est tout aussi facile de préparer maison quelques sauces bien plus saines (car notamment moins riches en sucre).

Quelques idées de recettes faciles de sauces pour accompagner votre barbecue :

  • Un yaourt nature grec, un peu de jus de citron, un peu de moutarde, et un peu d’herbes fraichement hachées (basilic, persil, ciboulette…) selon les goûts
  • 10 cl de crème (fraiche ou de soja), du jus de pamplemousse et de la moutarde

Simple, non ?

Repas barbecue : attention aux accompagnements !

Pour faire des barbecues délicieux et sains, une attention particulière doit être portée à l’accompagnement qui peut s’avérer très riche en calories et en graisses.

Ainsi, évitez la salade de pommes de terre à la mayonnaise ou encore les chips…

Et, si l’on a beaucoup parlé de cuisson de viande, vous pouvez aussi mettre sur le gril des légumes comme des aubergines, des poivrons, ou encore des courgettes !

Par ailleurs, pensez aux crudités (c’est la saison des tomates cerises) et aux salades faites avec une vinaigrette

Et, pour finir, soignez votre dessert, en privilégiant un fruit de saison à une glace !

Et vous, comment préparez-vous vos barbecues ?

 

Source : Herbalife Nutrition

5 idées reçues sur la nutrition

5 idées reçues sur la nutrition

5 idées reçues sur la nutrtion

En matière de nutrition et d’alimentation, les idées reçues sont nombreuses. Herbalife Nutrition en décrypte 5 dans cet article !

Idée reçue nutrition #1 : manger des féculents fait grossir

Faux. A l’inverse de ce qui est parfois dit, consommer des féculents (pain, riz, pâtes, pommes de terre, etc.) ne fait pas grossir.

Par contre, ce qui peut impacter le poids, c’est ce qui est ajouté aux féculents : beurre (matière grasse), confiture (aliment sucré), sauce (souvent trop grasses et/ou salées)…

Dans tous les cas, les nutritionnistes préconisent d’intégrer des féculents à chaque repas : ils vous apporteront glucides complexes (c’est-à-dire de l’énergie pendant plusieurs heures).

Bref, mangez des féculents, vous ne prendrez pas forcément de poids, pour peu que vous les cuisiniez intelligemment ! Vous manquez d’idées de recettes légères et équilibrées avec des féculents ? Relisez notre article !

Idée reçue nutrition #2 : il faut préférer la viande blanche à la viande rouge

VRAI et FAUX. Si ces deux types de viande ont le même taux de protéines, la viande rouge est en général (cela peut dépendre des morceaux) plus grasse que la blanche. Et, surtout, la graisse de la viande rouge est contenue dans la viande (on dit qu’elle est persillée). La viande blanche est identifiable et donc retirable. (pensez au gras du jambon par exemple)

Globalement, à l’échelle d’une semaine, il est recommandé de ne pas consommer plus de 500 grammes de viande (rouge ou blanche). Voir, à ce sujet, notre article sur les recommandations 2019 du Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Idée reçue nutrition #3 : les fruits et légumes surgelés contiennent moins de vitamines que les frais

FAUX. Les fruits et légumes surgelés sont aussi riches en vitamines que les frais.  Surgelés juste après leur récolte, ils conservent leurs qualités nutritionnelles.

N’hésitez donc pas à avoir des fruits surgelés chez vous, pour les consommer, par exemple, dans vos shakes. Vous remarquerez d’ailleurs que de nombreuses recettes de shakes utilisent des fruits surgelés sur notre site de recettes de shakes My Herbalife Shake !

Idée reçue nutrition #4 : sauter des repas ne fait pas maigrir

VRAI. Vous pensiez perdre du poids en sautant le petit déjeuner ou le dîner ? C’est raté ! Et c’est même raté deux fois.

D’une part, si l’organisme – en l’absence d’apports nutritifs réguliers – va chercher à puiser dans ses réserves, il va – dès lors qu’il en aura l’occasion – reconstituer les réserves (et il aura même un réflexe de stockage des graisses totalement contre-productif dans un objectif de maintien ou de perte de poids). Résultat : vous ne perdrez pas du poids ainsi.

D’autre part, en sautant des repas, vous risquez à l’inverse d’être fatigué et d’avoir globalement une alimentation moins équilibrée.

Bref, ce n’est pas en réduisant le nombre de repas que vous perdrez du poids, au contraire !

Ainsi, essayez de toujours prendre un petit déjeuner, et optez plutôt pour un rythme de 5 repas quotidiens.

Idée reçue nutrition #5 : le citron acidifie le corps

FAUX. L’acidité en bouche du citron peut mettre sur la mauvaise voie. Et pourtant, le citron est bel et bien un aliment alcalinisant. Intéressant quand on sait que nos modes de vie ont tendance à acidifier l’organisme.

Le citron est ainsi idéal à intégrer dans une optique de recherche d’équilibre acido-basique pour son organisme.

Comment manger pour 1500 calories par jour ?

Comment manger pour 1500 calories par jour ?

Comment manger pour 1500 calories par jour ?

Les personnes qui affrontent des problèmes de poids peuvent associer sport et alimentation. Un programme à 1500 calories par jour renforce cette approche. Ce type de programme permet de conserver une quantité raisonnable de nourriture et mène souvent à un contrôle de poids très correct chez la plupart des gens.

A qui s’adresse le programme à 1500 calories par jour ?

Un programme à 1500 calories par jour peut vous convenir si vous êtes une femme, si vous pratiquez une activité physique régulière et si vous cherchez à contrôler votre poids.

Si vous êtes un homme, ce programme peut vous convenir uniquement si vous êtes peu actif et si vous souhaitez contrôler votre poids, ou si vous avez plus de 50 ans et faites un minimum d’activité.

Il va sans dire que la pratique d’une activité physique régulière est importante pour rester en forme. Cela peut également vous aider à atteindre vos objectifs de poids.

Une perte de poids d’un kilo par semaine est considérée comme raisonnable. Si vous perdez plus rapidement, passez au programme calorique supérieur (comme celui à 1800 calories quotidiennes). Si vous perdez plus lentement, vous pouvez tenter un programme à 1200 calories. Mais ne passez pas votre apport calorique en dessous de 1200 calories par jour.

Aperçu du programme Herbalife Nutrition à 1500 calories par jour

Ce programme comprend trois repas et deux en-cas par jour. Voici comment le répartir :

  • Petit-déjeuner: 1 portion de Protéines + 1 Fruit (+ légumes si vous le souhaitez)
  • Déjeuner: 1 portion de Protéines + 1 portion de Légumes + Légumes verts en feuilles + 1 portion de Féculents/céréales + 1 portion de bonne Graisse
  • En-cas: 1 En-cas riche en protéines
  • Dîner : 1,5 portion de Protéines + 2 portions de Légumes + Légumes verts en feuilles + 2 portions de Féculents/céréales + 1 portion de bonne Graisse
  • En-cas: 1 En-cas riche en protéines
  • Total pour une journée : 3,5 portions de Protéines, 1 Fruit, 3 portions de Légumes + Légumes verts en feuilles, 3 portions de Féculents/céréales, 2 En-cas riches en protéines, 2 portions de bonne Graisse

Dans la mesure où vous ne dépassez pas la quantité totale par jour pour chaque catégorie d’ingrédient, vous êtes libre de répartir les portions comme vous le souhaitez. Mais essayez de conserver trois repas et au minimum un en-cas. Nous déconseillons vivement de sauter des repas et doubler les doses au repas suivant. Le fait d’espacer vos repas selon un schéma régulier vous aidera à entretenir vos réserves d’énergie et les protéines prises à chaque repas (ainsi que dans les encas) préviendront les fringales.

Menus sur 3 jours – Programme à 1500 calories

Jour 1

Petit-déjeuner

  • Shake de protéines préparé à base de poudre de protéine, de lait écrémé ou demi-écrémé et 100g de fruits rouges

Déjeuner

Salade composée :

  • Légumes verts en feuilles (laitue, épinards) – à volonté
  • 80g de légumes variés émincés (carottes, poivrons, tomates)
  • 1 escalope de poulet (130g)
  • 40g de haricots blancs cuits
  • 2 cuillères à soupe (30g) de sauce salade allégée

En-cas

  • 20g de houmous
  • bâtonnets de légumes crus (concombre, carotte, céleri)

Dîner

  • 200g de saumon grillé assaisonné d’un filet de citron
  • 160g de haricots verts cuits à la vapeur avec une touche d’ail
  • 150g de riz brun cuit
  • Feuilles de salade variées – à volonté
  • 2 cuillères à soupe (30g) de sauce salade allégée

En-cas

  • 1 yaourt (environ 150g) grec à la vanille + 40g de fruits rouges

Jour 2

Petit-déjeuner

Bol de petit-déjeuner :

  • Épinards frais ou surgelés, cuits à la vapeur ou au micro-ondes
  • Accompagner de 2 œufs (peu importe le mode de cuisson) et de sauce tomate
  • 80g de melon

Déjeuner

Sauté de légumes et tofu. Faites sauter les légumes dans un peu d’huile puis ajoutez le tofu et l’assaisonnement :

  • 1 c. à soupe d’huile pour faire sauter les légumes
  • 80g de brocolis
  • 160g de chou chinois émincé
  • Environ 125g de tofu ferme, détaillé en dés
  • Assaisonnez avec de la sauce soja, de l’ail, du poivre et du gingembre
  • 150g de riz brun cuit

En-cas

  • 1 Barre aux protéines

Dîner

Salade de céréales et protéines. Mélangez les ingrédients suivants :

  • 200g de crevettes grillées
  • 150g de quinoa cuit
  • 160g de légumes variés émincés (tomates, poivrons, carottes, concombre, oignon)
  • Assaisonnement : 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et vinaigre, sel et poivre à votre convenance
  • Déposez les ingrédients sur un lit de légumes verts en feuilles

En-cas

  • Latte décaféiné 0%

Jour 3

Petit-déjeuner

  • 250g de yaourt grec allégé nature
  • 80g de mangue détaillée en dés
  • Saupoudrez de noix de muscade

Déjeuner

Pita au thon :

  • 100g de thon mélangé avec 1 cuillère à soupe de mayonnaise
  • Légumes variés émincés (oignon blanc, concombre, poivrons)
  • ½ pain pita aux céréales complètes
  • Feuilles de salade variées – à volonté
  • 1 cuillère à soupe de sauce salade allégée

En-cas

  • 50g de filet de dinde en tranche
  • 2 gâteaux de riz complet (brun)

Dîner

  • 170g de maigre de steak grillé
  • 160g de choux de Bruxelles grillés (découper les choux en deux, les mélanger avec de l’huile d’olive et passer au four à 205 °C pendant 20 minutes)
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive (pour les choux de Bruxelles)
  • Chou Kale, épinards ou cardes vapeur au vinaigre
  • 1 patate douce de taille moyenne, cuite et saupoudrée de gingembre

En-cas

  • 80g de Graines de Soja Grillées

Article rédigé par Susan Bowerman, Directrice et Responsable de la formation mondiale en Nutrition pour Herbalife Nutrition

Idées recettes pour une alimentation à 2200 calories par jour

parIdées recettes pour une alimentation à 2200 calories par jour

Idées recettes pour une alimentation à 2200 calories par jour

Vous cherchez un programme alimentaire adapté aux personnes actives ou plus corpulentes ? Voici un programme à 2200 calories par jour, en trois repas et trois en-cas.

A qui s’adresse le programme Herbalife Nutrition à 2200 calories par jour ?

Ce programme à 2200 calories peut vous permettre de contrôler votre poids. Si vous êtes plutôt corpulent, avec un peu de ventre à perdre, et si vous pratiquez une activité physique régulière.

Mais attention, ce n’est pas parce que vous pouvez manger plus que les autres tout en contrôlant votre poids que vous pouvez vous autoriser tous les aliments.

Votre programme de repas doit lui aussi comprendre tous les nutriments dont un corps plus imposant a besoin. A savoir des protéines, des vitamines et des minéraux. Vous devez donc être attentif au nombre de portions des différentes catégories d’aliments qui vous sont recommandées. Ainsi vous serez sûr de répondre à vos besoins en nutriments.

Si vous avez consulté les différents programmes à apport calorique moindre (1500 et 1800 calories par jour). Vous avez probablement remarqué que le vôtre y est très similaire. La différence réside dans le fait que vous pouvez consommer quelques portions supplémentaires des différents types d’aliments dans la journée.

Pourquoi opter pour un programme à 2200 calories par jour ?

Un programme à 2200 calories par jour peut vous convenir si vous êtes un homme de forte corpulence. Et si vous pratiquez une activité physique régulière et si vous cherchez à contrôler votre poids.

Si vous êtes une femme ou un homme de plus petite corpulence. L’apport calorique de ce programme risque d’être trop important. A moins que vous ne pratiquiez une activité physique de haute intensité. Une perte de poids d’un kilo par semaine est considérée comme raisonnable.

Si vous perdez plus rapidement. Vous pouvez progressivement ajouter des portions d’une des catégories d’aliment à votre programme jusqu’à atteindre un apport calorique qui vous assure une perte de poids raisonnable. Si vous perdez plus lentement, vous pouvez passer au programme à 1800 calories.

Comme tout programme à apport calorique contrôlé. Il est indispensable de pratiquer une activité physique. Celle-ci n’est pas uniquement une bonne habitude. Elle permet également de brûler davantage de calories pour parvenir à vos objectifs de poids.

Aperçu du programme à 2200 calories par jour

Ce programme comprend trois repas et trois en-cas par jour. Voici comment les répartir :

  • Petit-déjeuner : 2 portions de Protéines + 1 Fruit (+ légumes si vous le souhaitez) + 1 portion de Féculent/Céréales
  • En-cas : 1 En-cas riche en protéines
  • Déjeuner : 2 portions de Protéines + 2 portions de Légumes + Légumes verts en feuilles + 1 portion de Féculents/céréales + 1 portion de condiment + 1 portion de fruit
  • En-cas : 1 En-cas riche en protéines + 1 portion de fruit ou légume
  • Dîner : 2 portions de Protéines + 2 portions de Légumes + Légumes verts en feuilles + 2 portions de condiments
  • En-cas : 1 portion de Fruits

Total pour une journée : 6 portions de Protéines, 3-4 portions de Fruits, 5-6 portions de Légumes, 4 portions de Féculents/Céréales, 2 En-cas riches en protéines, Légumes verts en feuilles – à volonté, 3 portions de condiments

Le programme Herbalife Nutrition à 2200 calories se répartit sur trois repas et trois en-cas à placer en milieu de matinée, en milieu d’après-midi et après le dîner. Mais vous êtes libre de réarranger les prises dans la journée, dans la mesure où vous ne dépassez pas le nombre de portions totales recommandées par jour pour chaque catégorie d’aliment.

Certaines personnes préfèrent par exemple prendre un déjeuner consistant. Elles déplaceront ainsi une portion de féculents/céréales du dîner au déjeuner. Vous pouvez également remplacer un ou deux repas par un Shake de Formula 1 Herbalife ou une Barre Repas Équilibre si vous êtes en déplacement ou si vous ne souhaitez pas faire de cuisine. Les Barres aux Protéines Herbalife sont une option intéressante et assurent la bonne quantité de protéines de votre en-cas.

Menus sur 3 jours – Programme à 2200 calories

Jour 1

Petit-déjeuner

  • 250g de fromage blanc 0%
  • 80g de fraises
  • Saupoudrez de cannelle
  • 1 tranche de pain complet avec 85g d’escalope de dinde en fines tranches

En-cas

  • 125g de yaourt 0% à la vanille

Déjeuner Salade composée :

  • Légumes verts en feuilles (laitue, épinards) – à volonté
  • 160g de légumes variés émincés (carottes, poivrons, tomate)
  • 170g d’escalope de poulet grillée
  • 150g de haricots blancs cuits
  • 2 cuillères à soupe (30g) de sauce salade allégée
  • 1 mandarine

En-cas

  • 30g de Graines de soja
  • Bâtonnets de carotte et céleri

Dîner

  • 200g de saumon grillé assaisonné d’un filet de citron
  • 160g de haricots verts cuits à la vapeur avec une touche d’ail
  • 300g de riz brun cuit
  • feuilles de salade variées – à volonté
  • ¼ d’avocat de taille normale pour la salade
  • 2 cuillères à soupe (30g) de sauce salade allégée

En-cas

  • 1 orange

Jour 2

Petit-déjeuner

  • 1 œuf + 4 blancs d’œuf brouillés dans une poêle antiadhésive avec un peu d’huile
  • Agrémenter de sauce tomate
  • 2 galettes de maïs
  • 250g de fromage blanc 0%
  • 80g de melon

En-cas

  • 125g de yaourt 0% à la vanille

Déjeuner Sauté de légumes et poulet. Faites sauter le tofu, le poulet et les légumes :

  • Environ 125g de tofu ferme, détaillé en dés
  • 85g d’escalope de poulet découpée en lamelles
  • 80g de brocolis
  • Une grosse poignée de feuilles d’épinards frais
  • 2 càs (10ml) d’huile pour faire sauter les légumes
  • Assaisonner avec de la sauce soja, de l’ail, du poivre et du gingembre
  • 150g de riz brun cuit à la vapeur
  • ½ mangue de taille moyenne

En-cas

  • 4 cuillères à soupe (60g) de houmous maison
  • 80g de carottes miniatures

Dîner. Salade de céréales et protéines. Mélangez les ingrédients suivants :

  • 200g de crevettes grillées
  • 300g de quinoa cuit
  • 160g de légumes variés émincés (tomates, poivrons, carottes, concombre, oignon)
  • 2 cuillères à soupe (30g) de sauce salade allégée
  • Déposez les ingrédients sur un lit de légumes verts en feuilles

En-cas

  • 1 orange

Jour 3

Petit-déjeuner

  • 1 œuf + 4 blancs d’œuf brouillés dans une poêle antiadhésive
  • ½ Muffin anglais complet grillé
  • 250g de yaourt grec allégé nature agrémenté d’une
  • banane découpée en rondelles
  • Saupoudrez de noix de muscade

En-cas

  • 30g de Mozzarella allégée

Déjeuner

  • 200g de flétan grillé
  • 80g d’asperges cuites à la vapeur avec un filet de citron
  • 150g de pâtes complètes
  • Feuilles de salade variées – à volonté
  • 2 cuillères à soupe (30g) de sauce salade allégée
  • 80g de fruits rouges

En-cas

  • 125g de fromage blanc 0%
  • 80g de légumes variés émincés
  • Assaisonnez avec du sel, du poivre, de l’anis ou de la ciboulette

Dîner

  • 170g de maigre de steak grillé
  • 160g de choux de Bruxelles grillés (découper les choux en deux, les mélanger avec de l’huile d’olive et passer au four à 205 °C pendant 20 minutes)
  • 2 càs d’huile d’olive (pour les choux de Bruxelles)
  • Chou Kale, épinards ou cardes vapeur au vinaigre
  • 1 patate douce de taille moyenne, cuite et saupoudrée de gingembre

En-cas

  • 80g d’ananas détaillé en dés

Ce programme à apport calorique contrôlé vise à vous aider. Parfois, il suffit de pouvoir visualiser les quantités que vous pouvez consommer par jour pour changer d’approche et aborder l’équilibre nutritionnel sous un nouveau jour. Il est important de consommer suffisamment de nutriments issus des bonnes catégories d’aliments.

Les nouvelles recommandations du Programme National Nutrition Santé

Les nouvelles recommandations du Programme  National Nutrition Santé

Les nouvelles recommandations du Programme National Nutrition Santé

En 2019, le Programme national nutrition santé a publié de nouvelles préconisations pour la santé de tous. On vous propose d’en faire le tour dans cet article.

Qu’est-ce que le Programme national nutrition santé ?

Connu sous l’acronyme « PNNS » est, depuis le début des années 2000, un programme qui a pour objectif l’amélioration de l’état de santé de l’ensemble de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition.

Il publie régulièrement de nouvelles recommandations.

Les recommandations 2017 du PNNS

Ainsi, par exemple, en 2017, le PNNS recommandait de limiter la consommation de viande rouge (500 grammes / semaine), de charcuterie, de boissons sucrées, de sel ainsi que de matières grasse.

A l’inverse, il recommandait de privilégier les poissons et fruits de mer, les fruits et légumes, les légumineuses, et les produits à base de céréales complètes ou bien peu raffinées.

En 2019, les recommandations du Programme national nutrition santé sont :

Les nouvelles préconisations du PNNS (ou « PNNS 4 ») fournissent 12 repères nutritionnels, mais pas que ! En voici la synthèse.

Ce qu’il faut augmenter selon le PNNS 4

La version 2019 du Programme national nutrition santé recommande de privilégier :

  • Les fruits et légumes : au moins 5 par jour
  • Les légumes secs (lentilles, haricots, pois chiches…) : au moins 2 fois par semaine
  • Les fruits à coque (noix, noisette, amandes, pistaches…) : une petite poignée par jour
  • Le fait maison
  • L’activité physique : au moins 30 minutes d’activités physiques dynamiques par jour.

Ce vers quoi il faut aller selon le PNNS 2019

Pour le PNNS 4, il faut se tourner vers :

  • Le pain complet, les pâtes, le riz et la semoule complètes : au moins un féculent complet par jour
  • La consommation en alternance de poissons gras et de poissons maigres
  • Certaines huiles comme celles de colza, de noix et d’olive
  • Une consommation raisonnable de produits laitiers (suffisante, mais limitée)
  • Les aliments de saison
  •  Consommer les produits localement
  • Les aliments biologiques

Ce qu’il faut réduire selon le nouveau Programme national nutrition santé

La version 2019 du PNNS préconise :

  • L’alcool
  • Les produits sucrés et les boissons sucrées
  • Les ultra-transformés
  • Les produits salés
  • La charcuterie (pas plus de 150 grammes / semaine)
  • La viande (porc, bœuf, veau, mouton, agneau, abats) : pas plus de 500 grammes / semaine (la volaille est à privilégier).
  • Les produits avec un Nutri-Score D et E
  • Le temps passé assi

Besoin de vous faire accompagner ? N’hésitez à nous contacter

Le site officiel du PNNS : www.mangerbouger.fr/PNNS/

Découvrez les tendances nutrition pour 2019 !

Découvrez les tendances nutrition pour 2019 !

Découvrez les tendances nutrition pour 2019 !

Regardez dans votre frigo. Y a-t-il une brique de lait végétal ou des aliments enrichis en probiotiques ? Si c’est le cas, vous avez le droit de penser que vous êtes à l’avant-garde des tendances nutritionnelles de cette année.

La nutrition se développe et évolue en permanence. Il est donc intéressant de discuter des tendances à venir. En 2019, nous observerons un regain de popularité de nutriments ayant connu la gloire il y a quelques années. Aussi, nous voyons l’apparition d’alternatives créatives aux produits laitiers et un vaste débat sur les différents aspects du jeûne.

1. Tendances nutrition 2019 : les protéines végétales

Les protéines ont la cote depuis quelque temps déjà. Les protéines végétales ont semble-t-il particulièrement le vent en poupe. En voici peut-être les raisons :

  • L’augmentation du nombre de personnes ayant choisi de réduire leur consommation de viande (les flexitariens). Ou d’adopter un régime végétarien. Ou bien  un mode de vie végane. Un rapport d’Innova Market Insights paru l’an dernier (1) indique que 38 % des consommateurs américains ont déclaré manger des repas sans viande au moins une fois par semaine. En Allemagne et au Royaume-Uni, les chiffres sont encore plus élevés (69 et 53 % respectivement).
  • Prise de conscience écologique. Selon l’Agence de Protection de l’Environnement américaine. L’agriculture est à l’origine de l’équivalent de 54 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone aux États-Unis chaque année. Et enfin 42 % des émissions agricoles proviennent de l’élevage (2).
  • 1 bis. Les bienfaits supplémentaires pour la santé des protéines végétales.
  • Contrairement aux protéines animales. Elles ne contiennent pas de cholestérol et relativement peu de graisses saturées. De plus, elles apportent d’autres bienfaits nutritionnels que les protéines animales n’ont pas. Comme les phytonutriments.

Pour ces raisons,il sera intéressant d’observer l’évolution du marché des produits à base de protéines végétales. Les tendances telles que l’apport contrôlé en glucides. Ou les aliments sans gluten poussent les gens à être plus attentifs à ces allégations validées. En revanche ils ignorent souvent le reste des ingrédients et l’apport calorique par portion.

Résultats :

Les fabricants créent de plus en plus d’aliments végétaux qui se rapprochent de la viande . (des steaks végétaux par exemple). Mais si ces derniers contiennent beaucoup de graisse. Ils peuvent s’avérer plus caloriques qu’un steak de viande.

Comme ce fut le cas avec de nombreuses tendances alimentaires ! II est important pour les consommateurs de bien savoir que le terme « végétal ». S’il peut sembler rassurant, ne garantit en rien le fait qu’un aliment soit plus sain que celui à base de viande auquel il prétend se substituer.

Il faut bien lire les informations nutritionnelles pour savoir si le produit est vraiment équilibré. N’oubliez pas, vous devez retourner l’emballage. Ne vous fiez pas aux allégations sur le dessus de l’emballage.

2. Tendances nutrition 2019 : les alternatives aux produits laitiers

La boisson d’amande est l’une des alternatives non laitières au lait les plus populaires. Mais c’est la boisson d’avoine qui devrait se démarquer en 2019.

La boisson d’avoine gagne en popularité parce qu’il est légèrement sucré. Nous devrions également voir apparaître d’autres laits moins communs . Comme ceux issus de fruits à coques ou de graines comme les noix de pécan ou les graines de sésame.

Il existe même un lait en cours de développement, qui affiche les mêmes protéines (caséine et petit-lait) que le lait de vache. Mais que l’on obtient sans le concours d’aucune vache. Les créateurs de cette entreprise produisent les protéines par le biais d’un processus impliquant des levures et la fermentation. (similaire à la fabrication de la bière).  Aussi ils s’associent à des entreprises laitières ou alimentaires afin de proposer aux consommateurs des produits laitiers sans lait de vache dans un avenir proche.

Il est important de souligner que, parmi les alternatives au lait, on trouve tout et son contraire en matière de contenu nutritionnel. Les principaux nutriments que les gens recherchent dans le lait de vache sont les protéines, le calcium et la vitamine D. Hors, certaines alternatives au lait en contiennent relativement peu.

N’oubliez pas que la boisson de riz et la boisson d’amande, à moins d’être enrichis en protéines, n’apportent qu’1g de protéine pour 100g, contre 8g pour le lait de vache.

3. L’orge, céréale de l’année 2019

Chaque année voit sa céréale préférée. Il y a quelques années, tout tournait autour du quinoa. Cette année, ce sont les produits à base d’orge qui ont la cote.

Reste à voir si cette céréale concrétisera son succès. L’année dernière, on a vu quelques produits à base de sorgho. Mais leur popularité se fait attendre.

L’orge est une céréale très ancienne. Elle se distingue des autres céréales complètes car elle contient beaucoup de fibres solubles. Les fibres solubles sont excellentes pour le système digestif. Elles participent également au contrôle de la glycémie et du taux de cholestérol.

L’orge suit très facilement d’autres tendances puisqu’il ne contient naturellement pas de gluten.

4. Tendances nutrition 2019 : digestion et bien-être

Pour beaucoup, il semble que ce soit la digestion qui dicte leur humeur. Nous sommes très à l’écoute de notre digestion. Alors que nous ne nous demandons jamais comment se portent nos poumons par exemple.

Le bien-être digestif dépend en partie du bon équilibre des bactéries qui peuplent les intestins (le microbiote) . Il peut également tirer profit de la consommation de probiotiques. Les probiotiques sont des bactéries vivantes créées naturellement via un processus de fermentation. On les trouve notamment dans le kimchi (légumes lactofermentés, le yaourt, la choucroute et le miso).

L’alimentation occidentale n’est pas très portée sur les probiotiques. Pour compenser, nous trouvons de nouvelles façons d’introduire davantage de probiotiques dans notre tractus digestif.

Les compléments riches en probiotiques sont très à la mode. Tout comme les aliments riches en probiotiques. Parmi eux, certains ont retenu mon attention. Comme une eau gazeuse et des céréales de petit-déjeuner enrichies en probiotiques.

5. Tendances nutrition 2019 : le jeûne intermittent

L’expression « jeûne intermittent » peut être troublante. En effet, il existe plusieurs manières de l’aborder. Au sens le plus simple, le jeûne intermittent correspond à un schéma d’alimentation qui alterne alimentation et jeûne. Il en existe plusieurs variantes.

Certains programmes prônent l’abstinence totale pendant une journée. Ou bien un peu plus par semaine. D’autres préconisent le 5:2. Soit une alimentation quasi normale pendant 5 jours. Suivie d’une alimentation à très faible apport calorique les 2 jours suivants.

Certains adoptent ce type d’alimentation pour contrôler leur poids. D’autres pensent que cette pratique favorise la longévité.

Selon une étude menée par des chercheurs de l’Institut National du Vieillissement. Les différentes façons de contrôler le moment auquel les calories pénètrent notre corps ont des conséquences sur notre métabolisme.

Par exemple:

dans une variante du jeûne intermittent connue sous le nom de Time-Restricted Feeding (TRF ou alimentation en temps restreint). Les calories sont consommées dans un intervalle de 8 heures. Suivi de 16 heures de jeûne. Les premiers résultats de l’étude suggèrent que la TRF pourrait jouer un rôle dans les événements suivants :

  • Réduction de la masse adipeuse
  • Stimulation de la conversion de la graisse blanche en graisse brune, qui augmente la dépense énergétique.
  • Amélioration du métabolisme, notamment la tolérance au glucose.

Concrètement :

Cela signifie que toutes les calories doivent être ingérées entre 10h et 18h par exemple. Ce que beaucoup peuvent trouver très contraignant. Surtout si tout le monde dans le foyer ne suit pas cette forme d’alimentation.

Les bienfaits du jeûne intermittent font l’objet d’un véritable débat. Les études sur l’homme en sont encore aux balbutiements. En effet, les caractéristiques génétiques et les facteurs environnementaux sont extrêmement variables d’une personne à l’autre. Il y aura donc probablement autant de variabilité dans la réponse de chacun au jeûne intermittent. Il nous reste beaucoup à apprendre sur le sujet, mais cette tendance mérite d’être étudiée.

Et vous, vous retrouvez-vous dans certaines de ces tendances nutrition pour 2019 ?

Source : Susan Bowerman, Directrice, Responsable de la formation mondiale en Nutrition pour Herbalife Nutrition