Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

La nouvelle année s’installe, la période des fêtes est derrière nous, de longues semaines nous séparent du printemps, les jours sont courts. Bientôt ce sera le « Blue Monday » (le « jour le plus déprimant de l’année »)… Mais pas question de broyer du noir ! Voici les conseils Herbalife Nutrition pour faire face à la morosité de l’hiver !

De bonne humeur en hiver en pratiquant une activité physique

Ce premier conseil ne devrait pas surprendre les lecteurs réguliers du blog Herbalife Nutrition ! Pratiquer une activité physique ou sportive a de nombreux avantages. Citons par exemple : diminution du niveau de stress, augmentation de l’estime de soi, amélioration du sommeil, etc. Autrement dit : le sport a des effets bénéfiques sur votre équilibre global. Il serait dommage de vous en priver !

Vous manquez de motivation car il fait plus froid et plus longtemps nuit ? Optez pour les sports d’intérieur ou alors de la marche en journée (la lumière du jour favorise la sécrétion de sérotonine).

La vitamine D : élément clé pour lutter contre la morosité hivernale

L’alimentation en hiver peut ne pas nous apporter toutes les vitamines dont nous avons besoin. C’est particulièrement vrai pour la vitamine D qui permet de soutenir le système immunitaire et d’assurer un bon niveau d’énergie. Pour y remédier, pensez à des recettes à base de saumon, de thon, de truite, de hareng, de lait de vache et de boissons de soja (pour un shake protéiné Herbalife Nutrition !).

Vous pouvez également utiliser un complément alimentaire riche en vitamine D comme Xtra-Cal d’Herbalife Nutrition. Ce complément alimentaire vise à assurer un bon apport en calcium, ce qui implique de contenir de la vitamine D (car elle aide aussi à absorber le calcium).

En termes d’alimentation, préférez les plats et boissons chauds qui seront plus faciles à digérer.

Prenez soin de vous pour garder le moral en hiver

Prenez du temps pour vous afin de vous faire du bien. Comment ? Voici 2 exemples.

En prenant un bain chaud : un bain chaud (plus de 38°C) d’une vingtaine de minutes contribue à activer la microcirculation sanguine et à faire baisser la tension artérielle. Terminez par un jet d’eau plus fraîche afin de rebooster votre métabolisme.

En apportant de la chaleur à votre corps : à l’aide d’un coussin chauffant ou d’une bouillotte, apaisez les tensions musculaires en réchauffant vos cervicales et le bas de votre dos.

Des réflexes antimorosité en hiver

Qu’est-ce qui est susceptible de vous mettre de bonne humeur ? Dressez une liste et mettez-la en application ! Voici quelques exemples :

–          Porter des vêtements colorés : ce n’est pas parce que c’est l’hiver qu’il ne faudrait porter que du noir ou du gris ! N’hésitez pas à faire la part belle aux couleurs vives et pleines de peps !

–          Ecouter de la musique entraînante : faites le choix de musiques dansantes qui mettront plus de baume au cœur que des chansons mélancoliques.

–          Sortir au restaurant avec vos proches : ne vous en privez pas l’hiver non plus (même si les terrasses ne sont sans doute pas ouvertes) !

–          Etc.

Et vous, quelles sont vos astuces « anti-déprime » en hiver ?

Source : Herbalife Nutrition

Pourquoi vous devriez manger plus d’agrumes ?

Pourquoi vous devriez manger plus d’agrumes ?

Pourquoi vous devriez manger plus d'agrumes ?

Pourquoi manger des agrumes, ces fruits issus d’arbres de genre citrus, comme l’orange, le citron, le pomelo, le pamplemousse, la mandarine, la clémentine, etc. ? Avec l’automne, l’hiver est la saison propice pour en consommer !

Les bienfaits des agrumes pour la santé

Les agrumes présentent plusieurs avantages. Ils ont une chair hydratante. Ils sont (en conséquence car fortement composés d’eau) pauvres en calories, mais riches en fibres. (ce qui aide à la digestion et contribue au sentiment de satiété, idéal pour contrôler sa faim et donc son poids).

Par conséquent, riches en vitamine C, les agrumes participent à la formation du collagène, protéines qui entre dans la composition des os et de la peau.

Ils sont aussi un antioxydant qui permet de diminuer les inflammations. Enfin, ils permettent de lutter contre le stress, la fatigue chronique et la nervosité . Autrement dit, grâce à leurs acides citriques et à leurs sels minéraux, ils mettent de bonne humeur !

Idées de recettes aux agrumes

En shake

Sensation exotique : sur My Herbalife Shake, Audrey Panchard a proposé sa recette de shake avec de l’orange. Pour réaliser le « sensation exotique ». Mélangez 1 dose de Formula 1 Fraise, 1 dose de Formula 1 Crème banane, 250 ml de boisson d’amande, 1 dose de Formula 3 PPP, une demi-orange, 1 kiwi et 4 glaçons.

Orange Gingembre : toujours sur Share a Shake, Nathalie Mourier livre sa recette de shake avec de l’orange. Pour faire son « Shake Orange Gingembre ». Mélangez deux cuillères de Formula 1 Cookies and Cream, une demi-orange, une pincée de gingembre, quelques grains de raisin, 8 grammes d’amandes, 250 ml d’eau et 14 grammes de mélange pour boisson protéinée.

En salade

Recette de salade verte mélangée à la vinaigrette aux fines herbes, au fenouil, à l’orange et aux agrumes

Pour la vinaigrette. Mélangez 80ml d’huile d’olive extra-vierge, 3 cuillères à soupe de jus de citron frais, 1 cuillère à café de sucre, de miel ou de sirop d’agave. Et enfin 1 cuillère à café de moutarde, du sel et du poivre.

Pour la salade : prévoyez de la salade (laitue, batavia, feuille de chêne… essayez d’avoir plusieurs couleurs de feuille). Deux bulbes de fenouil, 2 oranges fraîches, pelées, coupées en deux et tranchées finement, et 1 cuillère à soupe de feuilles d’aneth frais.

Pour réaliser la salade. Mélangez les ingrédients de la vinaigrette dans le fond d’un saladier assez grand pour contenir l’ensemble des ingrédients. Ajoutez les feuilles de salade, le fenouil râpé, les tranches d’orange et l’aneth. Mélangez soigneusement et servez immédiatement.

Les besoins nutritionnels des femmes au fil des années

Les besoins nutritionnels des femmes au fil des âges

Les besoins nutritionnels des femmes au fil des âges

Les besoins nutritionnels des femmes au fil des âges. Adolescentes, nous pouvions nous nourrir exclusivement de pizzas, frites et burgers sans trop nous inquiéter. À mesure que les années passent, l’alimentation prend de plus en plus d’importance.

Les besoins nutritionnels des femmes à 20 ans

Buvez suffisamment d’eau. Entre l’école, le travail et les activités sociales, rien de plus facile que d’oublier de s’hydrater. Prenez une grande bouteille d’eau avec vous en permanence et fixez-vous comme objectif de boire au minimum deux litres d’eau par jour.

Préparez des encas équilibrés. Au lieu de vous jeter sur des calories vides, choisissez des aliments équilibrés qui pourront faire office d’encas.

Les nutriments à privilégier : Calcium et acide folique. Jusqu’à environ 25 ans, le corps produit de l’os. Pour entretenir leur solidité, consommez au minimum 1000 milligrammes de calcium chaque jour. On en trouve en quantité dans les yaourts, les laits enrichis, le tofu et les sardines. Vous pouvez également vers un complément alimentaire comme Xtra-Cal d’Herbalife Nutrition pour vous assurer de consommer suffisamment de calcium tous les jours.

Les nutriments à privilégier chez les femmes de 30 ans

Surveillez votre apport calorique On ne peut pas manger comme un adolescent sans finir par prendre du poids. Autour de 30 ans, le métabolisme commence à ralentir et la masse musculaire des femmes fond. Laissez les glucides raffinés (le pain blanc et les pâtisseries par exemple) et les boissons sucrées au profit des céréales complètes, des produits de saisons et de l’eau.

Les nutriments à privilégier : Acide Folique protéines. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à attendre la trentaine pour avoir leur premier enfant. Si c’est votre cas, ne négligez pas votre apport en acide folique.

La masse musculaire diminue d’environ 5% tous les 10 ans lorsque vous atteignez la trentaine. Pour l’entretenir, ajoutez des exercices de résistance à vos entraînements et mangez suffisamment de protéines. Cela permettra d’enrayer la fonte musculaire.

Les nutriments à ne pas négliger chez les femmes de 40 ans

Prenez soin de votre cœur. À l’approche de la ménopause, on constate une hausse du taux de cholestérol et de la tension. Protégez votre cœur en pratiquant une activité physique régulière et en privilégiant les aliments qui entretiennent la bonne santé du cœur. On conseille les légumes verts en feuilles, les tomates et autres fruits et légumes. Modérez votre consommation d’alcool (un verre par jour pour les femmes) et réduisez les graisses trans que l’on trouve dans les aliments transformés et frits.

Les nutriments à privilégier : Vitamine D et antioxydants. Ne négligez pas la vitamine D, qui aide l’organisme à absorber le calcium. Elle permet également de soutenir le système immunitaire, d’assurer un bon niveau d’énergie et de vous protéger contre les risques de cancer du sein et du côlon. Les réserves de vitamine D diminuent chez les femmes à partir de 40 ans.

Les antioxydants comme les vitamines A, C et E préviennent ou retardent les dommages causés aux cellules et qui contribuent au vieillissement. On en trouve en quantité dans les poivrons rouges, les agrumes, les fruits rouges, les carottes, la patate douce et les fruits à coque.

Les besoins nutritionnels des femmes à 50 ans

Consommez plus de fibres. D’après l’Institut national du cœur, des poumons et du sang, le risque de maladie cardiaque augmente après 55 ans. Les fibres participent à la réduction des taux de cholestérol, ce qui est bénéfique au cœur. Elles prolongent le sentiment de satiété, ce qui peut vous aider à contrôler votre poids.

Les nutriments à privilégier : Oméga-3 et vitamine B12. Les études indiquent que 10 à 30% des personnes âgées de plus de 50 ans ont une capacité réduite à absorber la vitamine B12 présente dans les aliments. Envisagez une supplémentation en vitamine B12.

Augmentez votre apport en acides gras oméga-3. Faites vos réserves en consommant des poissons gras comme le saumon, riche en Oméga-3 EPA et DHA. Les noix et les graines de lin en poudre sont riches en ALA, un Oméga-3 qui peut participer à la réduction du taux de cholestérol.

Les nutriments à privilégier chez les femmes de 60 ans et au-delà

Bougez. Les enfants ont quitté la maison et vous travaillez moins. Vous avez donc plus de temps devant vous pour profiter de la vie. Apprenez une nouvelle langue, prenez des cours de danse, sortez plus souvent avec votre partenaire. Quel que soit votre choix, pratiquez une activité physique régulière mais consultez votre médecin avant d’envisager tout entraînement cardio et musculaire intense.

Mangez-vous suffisamment ? Les médicaments, le métabolisme plus lent, une modification de la perception du goût et d’autres facteurs viennent contribuer à la perte d’appétit à partir de 60 ans. Continuez de vous concentrer sur votre équilibre alimentaire et tentez d’élargir la gamme d’aliments que vous consommez. Partagez vos repas avec vos amis. Intégrez si besoin des boissons substituts de repas à votre alimentation.

Les nutriments à privilégier : Tous les nutriments précédemment évoqués plus les probiotiques. Avec l’âge, la santé de notre système digestif se modifie. Les bonnes bactéries se raréfient et notre intestin grêle n’absorbe plus aussi bien les nutriments. Ajoutez des probiotiques à votre alimentation pour stimuler le développement des bonnes bactéries. On en trouve dans les yaourts et les aliments fermentés comme la choucroute et le kimchi (légumes lactofermentés).

 

Source :  Susan Bowerman, Directrice et Responsable de la formation mondiale en Nutrition pour Herbalife Nutrition

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé !

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé !

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé !

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé ! Si vous demandez quels sont les nutriments dont le corps a besoin pour des os en bonne santé, la plupart des gens vous répondront le calcium et la vitamine D. Ils ont raison bien sûr. Cependant le calcium est le minéral présent en plus grande quantité dans le corps humain (la plus grande partie est utilisée pour les os et les dents), et la vitamine D est extrêmement importante, car elle aide le corps à absorber le calcium. Aussi d’autres nutriments jouent un rôle tout aussi important dans la solidité des os.

Nutriments favorisant la solidité des os

L’os est un tissu vivant qui croît. Il est donc constitué de collagène, une protéine qui forme un cadre solide pour l’os, et un composant minéral appelé hydroxyapatite principalement constitué de calcium et de phosphore qui se dépose sur ce cadre pour donner à l’os sa solidité et sa dureté. Outre les protéines, le calcium et le phosphore, d’autres nutriments participent à la bonne santé des os. Voici quelques nutriments intéressants et où les trouver.

Calcium

Le calcium constitue environ 2 % de votre poids total. Il est en grande partie stocké dans le squelette.

Sources de calcium : Lait et produits laitiers (yaourt, fromage blanc, etc.), amandes, légumes verts en feuilles.

Phosphore

Le phosphore est le second minéral le plus présent dans le corps. C’est ainsi qu’il s’associe au calcium pour former la structure cristalline de l’os.

Sources de phosphore : On trouve le phosphore dans différents aliments et en général, notre alimentation n’en manque pas. On en trouve principalement dans le lait, le poisson, la volaille, la viande, les haricots, les fruits à coque, les graines et les céréales complètes.

Vitamine D

La vitamine D aide le corps à absorber le calcium dans le système digestif.

Sources de vitamine D : Poissons gras, foie, certains aliments enrichis. Une grande partie de la population n’en consomme pas suffisamment et pourrait y remédier en prenant des compléments alimentaires.

Magnésium

Le magnésium stimule la production d’une hormone, la calcitonine, qui aide à faire passer le calcium du flux sanguin aux os. Aussi il sert également à convertir la vitamine D en sa forme active, qui à son tour, vient stimuler l’absorption du calcium.

Sources de magnésium : Légumes verts en feuilles, haricots, fruits à coque, graines et céréales complètes.

Potassium

Le potassium participe au maintien de l’équilibre du calcium dans le corps et permet de réduire la perte de calcium dans les urines.

Sources de potassium : Melons, tomates, bananes, pêches, oranges, légumes verts en feuilles, patates douces, haricots.

Vitamine C

La vitamine C est nécessaire à la formation de collagène, matrice protéinique du tissu osseux.

Sources de vitamine C : Agrumes, brocolis, tomates, fraises, kiwis, poivrons, légumes verts en feuilles.

Bore

Le bore est un minéral qui stimule l’utilisation par le corps d’autres nutriments favorisant la production osseuse, notamment le magnésium, le phosphore et la vitamine D.

Sources de Bore : Fruits secs comme les pruneaux, les raisins et abricots secs, beurre de cacahuète ainsi que les avocats.

Source : Susan Bowerman est Directrice et Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife Nutrition.

Est-il possible de manger trop de nourriture saine ?

Est-il possible de manger trop de nourriture saine ?

Est-il possible de manger trop de nourriture saine ?

E

Est-il possible de manger trop de nourriture saine ? La question est souvent posée, notamment en ce qui concerne les fruits.

Peut-on consommer trop de fruits ?

En fait la réponse peut être oui ou non. Si vous vous inquiétez de manger trop de sucre dans les fruits ! alors je vous répondrai que vous pouvez vous rassurer. Certes, les fruits sont naturellement sucrés.

Mais ils regorgent également de vitamines, minéraux, fibres ainsi qu’un grand nombre de phytonutriments qui agissent comme des antioxydants.

Et il est très probable que vous ne consommiez pas autant de sucre que vous le pensez. Il faudrait manger un quart d’une grosse pastèque pour arriver à la quantité de sucre que contient un soda en quantité moyenne. Cela fait vraiment beaucoup.

Peut-on consommer trop de nutriments (vitamines…) ?

Si vous avez peur de consommer trop de telle vitamine ou tel minéral, rassurez-vous également. Le corps est conçu pour consommer un large éventail d’aliments. Tant que votre alimentation est équilibré.  Contient une variété d’aliments complets. Vous ne risquez pas de lui apporter trop d’une vitamine ou d’un minéral. Vous ne mangerez jamais assez pour en arriver là.

D’un autre côté, pour ce qui est des aliments équilibrés, certains pensent que « plus c’est mieux ». Ainsi, s’il est très peu probable que vous consommiez trop d’un nutriment en particulier ! Il est tout à fait possible que vous ingériez trop de calories. C’est en cela que la réponse à la question peut être oui. Oui vous pouvez manger équilibré, mais en trop grosses quantités.

Peut-on consommer trop de calories ?

Il arrive que des personnes se plaignent de bien manger, mais de ne pas perdre de poids. Ce sont souvent celles qui se vantent d’avoir troqué les chips classiques pour des chips allégées. Mais qui taisent le fait qu’ils ingurgitent toujours le paquet entier, bien installés dans leur canapé.

D’autres personnes ingèrent d’énormes quantités de calories issues de sources improbables tout simplement parce qu’ils en mangeaient trop.(des aliments « équilibrés » ou « allégés ») C’est ce qui se passe quand on mange des bocaux entiers de cornichons, ou des paquets de pastilles pour l’haleine. Autre exemple.

 Une personne que j’ai eu avait choisi de satisfaire son envie de chips en grignotant des pâtes crues pour atteindre environ 450 calories supplémentaires par jour ! (déshydratées, mais sans graisses)

Les aliments sains que nous consommons  contiennent moins de calories par portion que les autres qui sont riches en graisses et en sucres. (fruits, légumes, céréales complètes, protéines maigres et produits laitiers écrémés). Ils sont également plus efficaces pour satisfaire l’estomac. Les protéines sont efficaces contre la sensation de faim et les fibres et l’eau contenues dans les aliments d’origine végétale participent plus au sentiment de satiété.

Mais nous sommes capables de manger beaucoup plus de calories que nous en brûlons. Alors n’allez pas penser comme certains que la taille des portions n’a pas d’importance tant que vous mangez sainement. Et oui, même les fruits peuvent apporter des calories supplémentaires. Le quart d’une pastèque peut atteindre 350 calories. Le granola sans graisses ajoutées est peut-être une option équilibrée. Il ne faut pas non plus en prendre un saladier. Car en effet, on peut manger trop de bons ingrédients si on se place du point de vue des calories.

Source : Susan Bowerman est Directrice et Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife Nutrition

st-il possible de manger trop de nourriture saine ?

l possible de manger trop de nourriture saine ?

La banane est-elle l’aliment idéal du sportif ?

La banane est-elle l’aliment idéal du sportif ?

La banane est-elle l'aliment idéal du sportif ?

La banane est-elle l’aliment idéal pour le sportifs ? Un fruit énergétique. La banane est un fruit très énergétique (90 Kcal pour 100 g). Or, pendant l’effort, le sportif va chercher des apports en énergie. La banane y répond donc, aidant à éviter les fringales !

Elle est par ailleurs très riche en potassium (300mg/100g), dont elle peut couvrir les besoins quotidiens. Le potassium est important pour le sportif puisqu’il aide à la récupération chez le sportif. Elle limite aussi le risque d’avoir des crampes, ce qui est un atout pour les sports d’endurance, comme le running ou le vélo.

Nutritive, elle est riche en hydrates de carbone, en phosphore, en calcium, et en vitamines A, B1, B2 et C.

Bon à savoir : plus elle est mûre, plus son index glycémique est élevé : vous pouvez la choisir mûre en amont ou pendant un effort physique, mais peu mûre après.

La banane : un fruit facile à digérer

La banane est aussi facile à digérer, ce qui est un atout pour le sportif. Lors d’un effort sportif, notamment prolongé, la consommation d’aliments faciles à digérer permet de fournir à l’organisme un apport en calories et nutriments efficace, ne sollicitant pas trop le système digestif.

Bon à savoir : plus elle est mûre, plus elle contient de glucides. Or les glucides se digèrent plus facilement. Les bananes mûres sont donc bien à privilégier pendant l’effort !

Attention toutefois : certaines personnes trouvent la banane un peu lourde à digérer (elle leur reste sur l’estomac) : si c’est votre cas, et malgré les qualités de ce fruit, n’en prenez pas lorsque vous êtes en plein effort !

Pour avoir la banane !

La banane contient aussi du tryptophane, une protéine que l’organisme va transformer en sérotonine, hormone influençant l’humeur (un bon taux de sérotonine favorisant la bonne humeur). Or, la pratique régulière d’une activité physique augmente la sécrétion naturelle de sérotonine.

Bref, la banane avant, pendant et après l’effort

Sauf à mal digérer la banane, le sportif ne peut qu’être séduit par ce fruit. Avant l’effort, elle permet de booster son organismePendant l’effort, ce fruit jaune consiste une excellente source d’énergie, et aide à prévenir des crampes. En mode récupération, ce fruit exotique et ses glucides aident l’organisme à refaire ses stocks !

Retrouvez sur notre site notre recette facile « Réveil actif », un shake à la banane