Comment optimiser vos entraînements en salle de sport ?

Comment optimiser vos entraînements en salle de sport ?

Nous faisons tous la même erreur lorsqu’il s’agit d’entraînement. Pour ces raisons écoutons 4 conseils utiles et faciles à mettre en œuvre de Samantha Clayton, Vice-présidente du département Worldwide Sports Performance and Fitness au sein de Herbalife  pour que vous obteniez des résultats et que vous ne risquiez pas de vous blesser en salle de sport.

Si vous voulez renforcer votre musculature, évitez les blessures inutiles liées au sport ou augmentez votre efficacité dans une discipline particulière. Vous devez faire l’effort d’apprendre les bonnes techniques pour bien réaliser les exercices.

Souvent dans les salles de sport, on constate que les gens choisissent un exercice parce que ça fait bien ou parce qu’ils ont observé une personne en train de le faire. Le problème, c’est qu’ils ne savent pas s’ils font les mouvements correctement et le découvrent uniquement si on le leur dit ou lorsqu’ils se blessent.

Lorsque vous faites du sport en salle, les exercices que vous choisissez ne sont pas là pour vous donner bonne figure. Chaque exercice sert un objectif particulier et sollicite un muscle ou un groupe musculaire spécifique. Pour tirer le maximum de chacun des exercices, vous devez absolument les faire correctement.

Une technique inadaptée peut augmenter le risque de blessures, en particulier si vous soulevez des poids dans le cadre de votre entraînement. Le fait de soulever des poids impose une forte contrainte au corps. Il existe des techniques conçues tout spécialement pour que vous puissiez le faire en toute sécurité. Si vous ne les respectez pas, vous sollicitez inutilement certaines zones du corps, comme le dos, les épaules ou encore les genoux.

Si vous faites l’effort d’apprendre à réaliser les exercices correctement, vous serez sûr de tirer un maximum de bénéfices de votre programme de renforcement musculaire, sans risquer de vous blesser.

Utilisez le miroir

Regardez-vous lorsque vous faires les exercices. Assurez-vous du bon équilibre. Vérifiez que vous ne portez pas plus sur un côté. Ajustez votre mouvement si nécessaire.

Visionner des vidéos

Ayez bien en tête ce à quoi tel ou tel exercice doit ressembler avant de l’essayer vous-même. Vous pouvez faire appel à un entraîneur, regarder des vidéos ou consulter la littérature sur le sujet.

Prenez votre temps

La progression, surtout en termes de volume et d’intensité, est le piège le plus important. En faire plus n’est pas toujours ce qu’il y a de mieux à faire. Donnez de vous-même pendant les entraînements mais écoutez votre corps et apprenez à déceler le moment où il convient de ralentir un peu. Essayez de conserver la même intensité plusieurs semaines. Quand l’exercice devient facile, c’est qu’il est temps de passer à l’intensité supérieure. En faire trop trop vite ne pourra que vous nuire.

Veillez à ce que les poids ne soient pas trop lourds

Ne vous sentez pas obligé de soulever des poids trop lourds pour vous. Pour savoir s’ils sont trop lourds, écoutez votre corps. Si vous ne parvenez pas à un mouvement fluide, suivi d’une tenue de posture naturelle, ou si vous devez retenir votre souffle, c’est le signe que vous devez revoir les poids à la baisse. Par ailleurs, il faut impérativement maîtriser les mouvements sans poids avant de se lancer avec.

Les exercices ne devraient pas provoquer de douleur. Si vous souffrez, c’est que votre posture n’est pas bonne. Arrêtez immédiatement et ajustez votre posture pour pouvoir réaliser l’exercice correctement. Si vous souffrez toujours, évitez cet exercice.

Lors de votre prochaine séance, prenez le temps d’évaluer votre posture et votre ressenti. Le corps est conçu pour réaliser des mouvements naturellement. Vous devriez vous sentir à l’aise dans tous les mouvements. Amusez-vous et assurez-vous de tirer le maximum de vos entraînements.

Du sport tous les jours ?

Du sport tous les jours ?

Du sport tous les jours ?  Est-ce une bonne idée de faire du sport tous les jours ? Lorsque l’on a des objectifs en tête, on a tendance à vouloir faire le maximum pour les atteindre. Mais est-ce une bonne idée de faire du sport tous les jours ?

Lorsque l’on a des objectifs en tête, qu’il s’agisse de maigrir, se renforcer musculairement ou tout simplement d’améliorer sa condition physique, on a forcément tendance à vouloir faire le maximum pour les atteindre. Ainsi, vous pourriez être tenté d’augmenter le rythme de vos entraînements pour vous exercer quotidiennement. Mais est-ce vraiment une bonne idée de faire du sport tous les jours ? C’est ce que nous allons voir dans cet article…

La régularité, oui mais…

La régularité est l’une des clés du succès, on vous l’a assez répété. En effet, seul un entraînement physique régulier peut vous conduire à réaliser vos objectifs. Toutefois, régularité ne veut pas dire entraînement quotidien. A vrai dire, faire du sport tous les jours pourrait même s’avérer contre-productif

La récupération et la surcompensation, des phases indispensables

Il est nécessaire de bien comprendre les différentes phases d’un programme d’entraînement pour adopter de bons réflexes dans sa pratique sportive.

Après l’entraînement, le corps traverse une phase de récupération, durant laquelle il évacue les déchets produits par l’entraînement, reconstitue ses réserves de nutriments et guérit les micro-lésions musculaires subies au cours de la séance.

Après la récupération vient la phase de surcompensation, trop souvent méconnue. C’est pourtant une étape essentielle, pendant laquelle l’organisme remplit ses réserves énergétiques et construit davantage de muscles dans le but de se préparer à l’effort suivant. Ainsi, vos muscles se reconstruisent et grossissent lorsque vous vous reposez…Bonne nouvelle, non ?

Ces règles générales sont bien sûr à adapter en fonction du type de sport pratiqué. Le processus de récupération sera différent selon que l’on pratique un sport dit « doux », comme le yoga par exemple, ou plus intensif comme la course à pied ou la musculation. Dans le cas de sports intenses, l’entraînement au quotidien est en tout cas clairement contre-indiqué.

Attention au surentraînement !

Un entraînement intensif quotidien peut conduire au surentraînement, un état physique de grande fatigue et de baisse des performances. Le corps, sursollicité, n’arrive alors plus à récupérer après les efforts réalisés : les muscles deviennent douloureux et l’état de forme général se détériore. Attention alors au risque de blessure, qui est bien présent…

Au-delà des conséquences physiques, le fait de ne pas s’entraîner tous les jours peut aussi vous aider à ne pas vous sentir découragé et donc à atteindre plus efficacement vos objectifs sur le long terme. Il faut bien garder en tête de ne jamais confondre régularité et précipitation… Et donc d’éviter de faire du spot tous les jours, pour plus d’efficacité !

 

Le beach volley cet été, musculation et cardio garantis

Le beach volley cet été, musculation et cardio garantis 

Le beach volley cet été, musculation et cardio garantis.  A la recherche d’un sport à pratiquer cet été ? Et si vous vous mettiez au beach volley ? A la fois ludique et excellent pour votre forme, cette discipline a de plus en plus d’adeptes. Bonne nouvelle, elle n’est pas réservée aux pratiquants du volley ball. Avec ses règles simplifiées, c’est le sport convivial par excellence, dont il ne faut pas hésiter à abuser cet été. Votre mental et votre corps vous diront merci !

Le beach volley, un sport accessible à tous

Rien de plus facile que de pratiquer le beach volley. Il ne nécessite aucune installation spécifique, à l’exception bien sûr du filet. Vous devriez toutefois en trouver un facilement, de nombreuses plages en sont aujourd’hui équipées. Il ne vous restera plus qu’à vous procurer un ballon, trouver des coéquipiers et vous pourrez jouer.

Le beach volley est l’un des rares sports collectifs caractérisé par l’absence de chocs avec l’adversaire. Aucune violence et donc très peu de risques de blessures, voilà qui le rend accessible à tous publics. De plus, le fait de jouer sur la plage permet d’amortir les chocs : vous pouvez plonger dans le sable en toute sérénité !

Les bienfaits du beach volley sur votre corps

Le beach volley se joue à deux contre deux sur un terrain de 8x16m, ce qui signifie que vous devez couvrir chacun un large espace. Ajoutez à cela des déplacements un peu difficiles dans le sable. Et vous comprendrez aisément pourquoi ce sport est idéal pour garder la forme !

Sport très complet, le beach volley vous permet d’améliorer aussi bien votre musculation que votre cardio. Sauts à répétition, accélérations fréquentes, courses explosives… Parfait pour renforcer votre cœur et améliorer votre endurance tout en travaillant votre rapidité et vos réflexes.

Côté musculation, le beach volley est excellent pour tonifier votre corps tout entier. Bas et haut du corps sont tous deux sollicités. En effet, vos cuisses et mollets sont mis à rude épreuve pour courir, sauter et compenser la recherche permanente d’équilibre dans le sable. Le buste, les épaules et les bras sont quant à eux intensément sollicités par le ballon. Enfin, la ceinture abdominale n’est pas oubliée, de par le travail de gainage que ce sport exige. De quoi prendre soin de sa silhouette tout en s’amusant !

Herbalife est le partenaire nutritionnel de la Fédération Française de Volley Ball, ainsi que des équipes nationales masculine et féminine de volley-ball.

Motivation bonnes raisons pour s’entraîner

Motivation bonnes raisons pour s’entraîner

Success - young runners jumping excited celebrating and cheering happy and energetic on dramatic desert landscape. Young joyful sporty fitness interracial fit fitness sport couple, Asian woman, Caucasian man outdoors.

Motivation bonnes raisons de s’entraîner

Motivation bonnes raisons pour s’entraîner

Motivation bonnes raisons pour s’entraîner, faire du sport : c’est l’une des résolutions que l’on peut prendre en début d’année. Mais, au fil des semaines et des mois, la motivation peut se relâcher… Et pourtant, les raisons ne manquent pas pour vous entraîner dur ! poids, vitalité, santé, allez, on se motive… avec les arguments de cet article !

Mieux contrôler votre poids

En pratiquant un exercice physique, vous brûlez des calories. Et, plus l’activité est intense, plus vous brûlez de calories ! Bref, que vous soyez dans une optique de perte de poids ou de maintien de poids, vous entraîner durement vous aidera dans vos objectifs de poids !

Une vitalité au top

L’exercice physique contribue à votre bien-être au quotidien, sous l’impulsion des endorphines libérées lors des phases de sport, mais aussi car cela améliorera le regard que vous portez sur vous en prenant soin de vous !

Pratiquer de manière intense une activité physique, c’est aussi lutter contre le stress. En effet, en faisant du sport, vous sortez du quotidien et de ses tracas : vous vous concentrez alors sur d’autres choses plus positives. De plus, le stress peut être corrélé à la prise de poids (avec la tentation du grignotage) : moins de stress veut aussi dire poids mieux contrôlé !

Une baisse du stress va également générer de meilleures conditions de sommeil. S’entraîner intensément va provoquer une fatigue qui vous aidera à mieux dormir (à condition d’avoir un délai suffisant entre la fin de l’activité sportive et le couchage). Et bien dormir vous permettra d’être au top de votre forme au quotidien !

Sur le blog, on vous a déjà conseillé de faire du sport à plusieurs (amis, famille, etc.). Autrement dit, une activité physique est source de rencontres et d’échanges : que du positif pour être épanoui !

Une santé de fer

Pratiquer une activité cardiovasculaire est bon pour votre cœur : des exercices intenses (running…) pourront aider à améliorer votre débit cardiaque. En ayant régulièrement une activité cardiovasculaire, vous pouvez abaisser votre fréquence cardiaque de repos, ce qui est bon pour votre santé à long terme.

Parce qu’avoir une activité physique augmente la circulation sanguine, vous observerez des résultats positifs sur votre peau : vous resplendirez !

En plus de la perte de poids (ou de son maintien) directement visible, pratiquer une activité physique modifiera positivement la composition de votre corps, en vous faisant perdre de la graisse corporelle, et en vous faisant gagner de la masse musculaire : vous vous sentirez mieux (et cela se verra !) et vous brûlerez plus efficacement vos calories.

 

Prêt à avoir un corps ferme et en pleine forme ? il ne vous reste plus qu’à poursuivre vos efforts ou à vous y mettre !

Comment récupérer après un entraînement

Comment récupérer après un entraînement

Runner man resting with music after running training for triathlon ironman on Hawaii. Male fitness model and triathlete relaxing looking with earphones listening to music. From Big Island, Hawaii, USA

Comment récupérer après un entraînement

Bien récupérer après un entraînement commence par bien le finir… N’arrêtez pas l’effort brutalement. Si vous venez de courir par exemple, trottinez encore un peu et marchez quelques centaines de mètres pour laisser le temps à votre corps de se réadapter.

Que faire immédiatement après l’entraînement pour bien récupérer ?

La priorité : se réhydrater

Vous pouvez d’ores et déjà commencer à vous réhydrater en marchant pendant cette petite période de réadaptation. Il s’agit de récupérer toute l’eau transpirée. Vous pouvez boire de l’eau, ou une boisson comprenant déjà du glucose pour une meilleure récupération. (il faudra de toute manière ramener de l’énergie à vos muscles dans la demi-heure qui suit l’effort) Selon votre sport votre distributeur indépendant Herbalife saura vous guider. Ou bien fiez-vous aux témoignages des athlètes qui utilisent les produits Herbalife comme Sashina Vignes Waran . Ou encore aux témoignages de clientes comme Sarah Serin.

Les étirements : essentiels pour bien récupérer !

Pour éviter les courbatures, il est nécessaire de se réhydrater et de bien s’étirer (sur le moment mais aussi le lendemain pour les efforts longs). Attention à s’étirer doucement et à utiliser sa respiration pour aller plus loin plutôt que d’effectuer des à-coups. Cela ne servirait à rien, voire serait plutôt contre-productif car vous ne détendriez pas le muscle. Essayez de maintenir la position d’étirement que vous arrivez à atteindre pendant 30 secondes plutôt que de forcer et de faire des gestes brusques.

Comment poursuivre pour une bonne récupération ?

Rechargez les batteries

Votre corps a besoin de restaurer au plus vite l’énergie qu’il a dépensé, la première étape est la boisson de récupération adaptée à votre sport immédiatement après l’effort comme Rebuild Endurance.

Dans un deuxième temps, adaptez votre repas à vos objectifs et à votre effort. Plus l’effort aura été long, plus votre corps aura besoin de sucres lents. Plus vous souhaitez vous affiner, plus il sera nécessaire de manger léger.

Restez au chaud !

A moins de températures très estivales, rhabillez-vous immédiatement après l’effort, votre température corporelle va baisser rapidement et, à la moindre sensation de froid, vos muscles vont à nouveau se contracter, ce qui n’est absolument pas l’effet voulu !

Une douche chaude vous aidera à bien décontracter vos muscles et à les soulager, mais toute autre manière d’apporter de la chaleur à vos muscles sera bonne à prendre si vous ne disposez pas d’une salle de bain ou de vestiaires à proximité.

La chaleur favorise la circulation sanguine grâce à son effet vaso-dilatateur et permet une meilleure « recharge » de vos muscles en éléments nutritifs tout en permettant d’évacuer les toxines.

Des massages récupérateurs

Que ce soit avec des kinésithérapeutes, avec des mains compatissantes à la maison ou soi-même avec des rouleaux de massage, profitez-en pour assouplir le muscle, chercher le nœud musculaire ou simplement en profiter pour détendre.

Récupérez dans la durée

Gérez votre effort physique et votre fatigue. Dormez au moins huit heures par nuit pour garantir une bonne récupération à votre corps, et intercalez des jours de repos plus ou moins nombreux entre les entraînements selon leur intensité. Mais rien ne vous empêche de pratiquer un autre sport à un rythme plus mesuré pendant ces jours, en privilégiant le vélo ou la natation par exemple.

Comment limiter les douleurs après un entraînement ?

Comment limiter les douleurs après un entraînement ?

young health couple doing stretching exercise relaxing and warm up after jogging and running in park

Echauffement

Comment limiter les douleurs après un entraînement ?

Après avoir fait de l’exercice, il est possible que vous ressentiez des douleurs musculaires. Mais comment les limiter pour pouvoir poursuivre vos entraînements ?

Bien se préparer

Avant toute activité, il est important d’échauffer les muscles que vous allez solliciter : cela limitera les risques de douleur et de blessure. Avec l’augmentation de votre chaleur corporelle et de votre rythme cardiaque, et une meilleure circulation, vos muscles vont voir leur flexibilité augmenter, tout en gagnant en puissance et en amplitude.

Prenez ainsi le temps de vous échauffer progressivement (en moyenne 15 minutes) !

Des étirements

Quel que soit votre programme (cardio, programme sportif pour l’hiver, etc.), le terminer par une séance d’étirements vous sera très bénéfique, tant sur le plan physique que sur le plan mental, à condition de bien réaliser les exercices d’étirement tels que décrits (si vous ne faites pas les gestes correctement, cela risque d’avoir un effet contre-productif).

Sur le plan psychologique, les étirements permettent de vous poser, de vous accorder un temps de détente, ce qui est important lorsque l’on a des journées chargées où « tout » (vie familiale, vie professionnelle, etc.) s’enchaîne.

Pour vous étirer, prenez soin de ne faire que des mouvements doux (pas d’à-coups) pour détendre les muscles que vous avez fait travailler, en les sollicitant de manière symétrique (droite puis gauche – ou l’inverse) et en prenant soin de respirer calmement.

Vous pouvez aussi faire des séances de stretching afin d’étirer et d’assouplir vos muscles et, ainsi, garder la forme !

Hydratation

Bien s’hydrater ou se réhydrater, notamment avec des boissons de l’effort comme CR7 Drive (utilisée par Aurélie Muller Championne du monde 2015 du 10km nage libre) et des boissons de récupération comme Rebuild Endurance H24, permet d’apporter rapidement de l’eau et des nutriments à vos muscles, ce qui est essentiel pour leur bon fonctionnement et éviter les douleurs.

De la glace

Avoir recours à de la glace ou prendre une douche froide après un entraînement aide dans le processus de guérison des muscles et des tendons sollicités. Vous pouvez ainsi appliquer de la glace sur les zones les plus soumises à l’épreuve au cours de votre entraînement.

De la chaleur

Faire une séance dans un sauna ou prendre un bain bien chaud aidera vos muscles à se détendre grâce à une meilleure circulation sanguine. Attention toutefois : cette séance doit intervenir quelques jours après votre entraînement. En effet, juste après un entraînement, votre corps a d’abord besoin de se rafraîchir (au cours de l’effort, votre organisme a d’ailleurs fait en sorte de vous garder à la température optimale), une telle séance en fin d’entrainement serait plus une contrainte pour votre organisme qu’un bénéfice.