Comment préserver les bienfaits des aliments

Comment préserver les bienfaits des aliments

Comment conserver un maximum de nutriments de nos aliments

Comment préserver les bienfaits des aliments ? Les aliments que nous mangeons ne sont pas les seuls à avoir un impact sur notre santé. La façon dont nous les préparons peut également altérer leurs qualités nutritionnelles. Plus de 50 % des vitamines présentes dans les aliments peuvent disparaître pendant la cuisson.[1] À l’inverse, certains nutriments sont renforcés pendant le processus de cuisson.

Par quoi la qualité nutritionnelle des aliments peut-elle être altérée ?

L’origine, le transport, la préparation et le stockage de nos aliments peuvent avoir des conséquences sur leur contenu nutritionnel, y compris l’exposition à l’oxygène pendant la préparation, la présence d’acide, notre eau de cuisson, la température et la durée de la cuisson [1, 2].

En règle générale, les macronutriments (protéines, glucides et lipides) sont conservés pendant la cuisson, mais le fait de chauffer certains types de lipides, comme frire l’huile à plus de 120 °C, peut altérer la qualité des aliments [3, 4]. La cuisson peut également modifier la texture des aliments, comme battre un œuf par exemple, ou épaissir une sauce, fondre du beurre. Mais si les caractéristiques physiques des glucides, des lipides et des protéines sont différentes, le contenu nutritionnel n’est que très peu altéré.

Comment préserver les bienfaits des aliments. Les micronutriments sont des vitamines et des minéraux. Mais la cuisson affecte plus particulièrement les vitamines B, telles que l’acide folique et la thiamine (vitamine B1) ainsi que la vitamine C [1]. On trouve ces vitamines dans de nombreux types d’aliments : les légumes, les fruits, les céréales, les fruits à coque, les légumineuses et les produits laitiers. Les vitamines B et C sont hydrosolubles et peuvent facilement se dissoudre dans l’eau de cuisson. On peut notamment perdre jusqu’à 80 % de la teneur en thiamine au cours de ce processus [1]. En outre, les vitamines A, D et E liposolubles peuvent également disparaître pendant la cuisson. Certaines études estiment à 33 % la perte en vitamine A [1, 5].

Comment conserver un maximum de nutriments dans l’alimentation ?

Pour commencer, veillez à ce que vos aliments ne soient pas exposés plus que nécessaire à l’air, aux liquides (l’eau de lavage et de cuisson par exemple) et à la chaleur. Ceci concerne toutes les étapes de la préparation, soit la sélection, le stockage, la préparation et la cuisson. Suivez toujours les instructions en matière de stockage mentionnées sur les étiquettes de vos produits (conserver dans un endroit frais par exemple).

Bien acheter et stocker vos aliments

Prenez soin des légumes. Ils sont particulièrement fragiles et contiennent des micronutriments sensibles à l’oxygène et à la chaleur.

Lorsque vous achetez des légumes de saison, ne les abîmez pas et ne les stockez pas trop longtemps. En effet, leurs bienfaits s’évanouiront avec le temps.

En ce qui concerne la sélection des légumes, ne vous inquiétez pas si vous ne trouvez pas tout ce que vous cherchez au rayon frais. Les micronutriments des légumes en conserve ou surgelés sont préservés et donc aussi nombreux que dans des légumes frais [6-8].

Bien préparer les aliments pour conserver leurs propriétés

Limitez la quantité d’eau que vous utilisez pour cuire vos aliments ainsi que la durée de cuisson. Les vitamines réagissent à l’oxygène et se dissolvent dans l’eau lors de la découpe, du nettoyage et de la cuisson[1, 5].

D’un autre côté, la cuisson, le trempage et le lavage peuvent faire ressortir les micronutriments [5, 9, 10]. Par exemple, lorsque le riz est cuit, le fer et le calcium sont plus disponibles [5]. De plus, le nombre de phytonutriments aux propriétés antioxydantes augmente dans les légumes lorsqu’ils sont cuits [10]. Même la fermentation et l’utilisation de certaines huiles, épices et certains acides peuvent multiplier la quantité de nutriments disponibles dans les aliments une fois cuisinés  [9-12]. C’est pourquoi il est bon d’associer aliments crus et aliments cuisinés pour optimiser la qualité nutritionnelle.

Que faire des restes ?

Si vous avez des restes, veillez à ne pas trop les exposer à l’air, à la chaleur ou aux liquides. Avez-vous des restes de conserve ? Si oui, sortez les aliments de la boîte de conserve et stockez-les dans une boîte hermétique. Faites refroidir vos lasagnes et autres plats dès que possible. Cela permet de conserver la plupart des nutriments et limite la prolifération de micro-organismes.

Comment préserver les bienfaits des aliments. Top 5 des astuces de préparation et de cuisson

  1. Utilisez des huiles et autres ingrédients de cuisson adaptés à de hautes températures (vérifiez l’étiquette).
  2. Évitez de découper vos légumes en trop petits dés si vous ne consommez pas l’eau de cuisson (comme pour une soupe ou un ragoût par exemple) et dans la mesure du possible, lavez-les avant de les découper.
  3. Faites cuire vos pommes de terre dans un à deux cm d’eau et couvrez. Vous les cuirez ainsi à la vapeur.
  4. Mettez vos légumes à cuire dans une eau déjà bouillonnante au lieu de commencer à froid.
  5. Pour cuire le riz (ou la semoule de couscous, le quinoa, le sarrasin ou toute autre céréale de ce type), versez deux fois son volume d’eau. Arrêtez la cuisson deux minutes après ébullition et laissez cuire à la vapeur le reste du temps de cuisson. Ainsi vous n’aurez pas à égoutter le riz et vous perdrez moins de vitamines.
Références
Lešková, E., et al., Pertes en vitamines : Retention during heat treatment and continual changes expressed by mathematical models. Journal of Food Composition and analysis, 2006. 19(4): p. 252-276. Rumm-Kreuter, D. and I. Demmel, Comparison of vitamin losses in vegetables due to various cooking methods. Journal of nutritional science and vitaminology, 1990. 36(4-SupplementI): p. S7-S15. Choe, E. and D.B. Min, Chemistry of Deep-Fat Frying Oils. Journal of Food Science, 2007. 72(5): p. R77-R86. Boskou, D., Frying fats. 2003: CRC Press, Wasington DC, USA. Liu, K., et al., Effects of household cooking processes on mineral, vitamin B, and phytic acid contents and mineral bioaccessibility in rice. Food Chemistry, 2019. 280: p. 59-64. Bouzari, A., D. Holstege, and D.M. Barrett, Vitamin Retention in Eight Fruits and Vegetables: A Comparison of Refrigerated and Frozen Storage. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 2015. 63(3): p. 957-962. Bouzari, A., D. Holstege, and D.M. Barrett, Mineral, Fiber, and Total Phenolic Retention in Eight Fruits and Vegetables: A Comparison of Refrigerated and Frozen Storage. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 2015. 63(3): p. 951-956. USDA, USDA National Nutrient Database for Standard Reference, Legacy Release April, 2018. 2018, US Department of Agriculture, Agricultural Research Service, Nutrient Data Laboratory. Hotz, C. and R.S. Gibson, Traditional Food-Processing and Preparation Practices to Enhance the Bioavailability of Micronutrients in Plant-Based Diets. The Journal of Nutrition, 2007. 137(4): p. 1097-1100. Ramírez-Anaya, J.d.P., et al., Phenols and the antioxidant capacity of Mediterranean vegetables prepared with extra virgin olive oil using different domestic cooking techniques. Food Chemistry, 2015. 188: p. 430-438. Platel, K. and K. Srinivasan, Bioavailability of micronutrients from plant foods: an update. Critical reviews in food science and nutrition, 2016. 56(10): p. 1608-1619. Teucher, B., M. Olivares, and H. Cori, Enhancers of iron absorption: ascorbic acid and other organic acids. Int J Vitam Nutr Res, 2004. 74(6): p. 403-19.

8 astuces pour dissimuler vos ridules

8 astuces pour dissimuler vos ridules

8 astuces pour dissimuler vos ridules

8 astuces pour dissimuler vos ridules. Vieillir a un impact sur l’apparence de notre peau. C’est pourquoi nous devons trouver le moyen de nous défendre de la meilleure des façons. Herbalife vous donne huit façons simples d’atténuer les rides et d’assurer un aspect superbe à notre peau, quel que soit votre type de peau.

1. Moins de rides en prenant soin de votre peau

La prévention est essentielle en matière cutanée. Cependant, nombreux sont ceux qui n’en sont toujours pas conscients. Il est donc temps de corriger certains signes de lésions cutanées de la meilleure des façons. Ceci passe tout d’abord par un bon régime de soins cutanés, plus important que le maquillage quand il est question de dissimuler nos rides et nos autres imperfections.

Quand votre peau est en bon état, vous remarquerez que vous avez besoin de moins de maquillage. Le nettoyage (matin et soir), l’hydratation (là encore matin et soir), la crème pour les yeux, l’écran solaire, le démaquillage sont des étapes par lesquelles nous devons passer pour avoir une peau resplendissante.

Outre ces démarches basiques, il convient également d’exfolier la peau  pour lui donner un aspect lisse et doux (avec moins de pores visibles). Rien n’est aussi efficace qu’une bonne cellule de peau morte pour faire surgir des rides sur votre visage. Utilisez des produits de soin de la peau enrichis en antioxydants et contenant des vitamines A et C pour assurer la santé parfaite de votre épiderme.

2. Hydratez bien votre peau pour éviter les ridules

En vieillissant, nos hormones peuvent assécher notre peau : le vieillissement de votre épiderme est alors visible. Quand notre peau est sèche, les petites ridules et rides surgissent, et les pores plus remarqués ! En hydratant votre épiderme, le jour comme la nuit, vous pouvez significativement améliorer l’aspect de votre peau en lui assurant le niveau d’hydratation dont elle a besoin. L’hydratation permet de repulper votre épiderme et de redonner de l’éclat à votre peau.

Alors, buvez pour rester hydraté à l’intérieur mais aussi pour maintenir votre peau bien hydratée. Aussi, ne limitez pas l’hydratation à votre visage. Souvenez-vous, vos mains et votre cou peuvent être révélateurs de votre vrai âge.

3. Faites preuve de prudence avec les produits anti-âge et anti-rides pour limiter les rides et ridules

La pire des choses à faire pour votre peau est de suivre chaque mode qui apparaît dans le monde des soins de la peau anti-âge / anti-rides. Focalisez-vous sur une ligne de produits de soins anti-âge ou sur un régime ou un programme spécifique comportant des ingrédients cohérents. Votre objectif est de s’assurer que la combinaison de vos produits de soins cutanés soit efficace afin de parvenir aux meilleurs résultats. Si vous mélangez et associez trop de produits et d’ingrédients différents, votre épiderme pourra s’irriter. Et cette irritation accentuera vos rides.

4. Achetez une base de teint

Suivez un régime de soin de la peau classique puis appliquez une base de teint à votre peau juste après l’hydratation. Les bases de teint à base de silicone sont efficaces pour cacher les petites imperfections de la peau comme les ridules ou les textures irrégulières.

Lorsque le moment sera venu de se maquiller, vous remarquerez que votre fond de teint s’appliquera de manière plus fluide et plus simplement. Le coussin que la base de teint crée dans vos ridules et vos rides peut contribuer à prévenir l’incrustation de votre maquillage dans vos ridules et leur accentuation. C’est un produit incontournable.

5. Éclaircissez votre peau avec du fond de teint

Nous sommes convaincus d’avoir besoin de couvrir nos rides pour les dissimuler efficacement. Cependant, cela ne marche pas comme ça, cette pratique tendant même à les enlaidir. A la place d’appliquer un fond de teint sur votre épiderme, utilisez des produits hydratants et clairs. J’opterais plutôt pour une crème hydratante teintée pour ma peau. Elle garantira une couverture légère sans s’incruster dans les rides et vous donner un aspect « fissuré ».

Regardez bien votre peau. Vous vous apercevrez que vous n’avez pas besoin de fonds de teint ou de crème hydratante teintée partout. Utilisez donc vos produits de façon modérée et appliquez-les seulement aux zones du visage qui nécessitent vraiment d’être recouvertes. Si vous estimez avoir besoin d’une couverture plus significative, tapotez légèrement un peu de cache-cernes sur les tâches sombres ou rouges. Et rappelez-vous : optez pour des nuances plus foncées, dans la mesure où les nuances claires de fonds de teint peuvent accentuer les rides au lieu de les dissimuler.

6. Dites au revoir aux poudres

Il est vrai qu’une application légère de poudre libre peut sublimer votre maquillage. Cependant, si vous n’êtes pas prudent, la poudre pourra également agir comme un miroir pour vos ridules.

Remplacez vos poudres par des crèmes pour avoir un look plus naturel ce qui vous permettra de dissimuler les rides. Utilisez des fards à joues (oui, vos joues peuvent aussi avoir des ridules et des rides) et des fards à paupières crémeux au lieu des poudres. Mais si utiliser une poudre est impératif pour vous, alors appliquez-la modérément. Poudrez votre nez et votre menton, c’est tout.

7. Détournez l’attention de vos rides autour des yeux (pattes d’oie)

Je suis une partisane convaincue de la stratégie du « rideau de fumée » quand il s’agit de camoufler mes ridules et mes rides. Il s’agit de distraire l’œil et de détourner l’attention sur quelque chose d’autre, loin des imperfections.

Une façon d’y parvenir consiste à accorder plus d’attentions aux yeux. Choisissez un joli fard mat aux nuances neutres. Appliquez un fard neutre plus clair et à vos paupières et utilisez des tons plus doux et neutres pour vos plis afin de rendre la véritable couleur de vos yeux. Quelque chose de trop brillant pourrait attirer l’attention sur les ridules. Un maquillage des yeux trop lourd peut vous vieillir significativement. Évitez d’utiliser des eyeliners trop lourds sur vos paupières supérieures en étant plus modéré dans les tons et l’application. Procédez de la même façon sous vos paupières inférieures si vous devez utiliser un eyeliner à cet endroit. Restez simple et laissez-vos yeux briller, pas vos pattes d’oie.

8. Évitez les taches pour ne pas mettre en avant vos rides de bouche

Un rouge à lèvre envahissant est la meilleure des façons pour attirer l’attention sur les ridules présentes autour de la bouche. Choisissez un crayon à lèvre pour dessiner le contour de vos lèvres. Utilisez des crayons à la structure crémeuse et persistants. Assurez-vous que le ton correspond à la couleur de vos lèvres afin de garantir un aspect naturel et élégant. Une fois que vous avez dessiné le contour de vos lèvres, appliquez un peu de rouge à lèvre. Utilisez vos doigts afin d’étaler légèrement le rouge sur vos lèvres et contrôler l’application. Ceci devrait permettre un maintien du rouge et focaliser l’attention sur votre parfaite moue et non sur ces fichus ridules.

Et vous, comment faites-vous pour avoir moins de rides autour de la bouche ou autour des yeux, et une peau remarquable par son éclat ?

Comment tout savoir sur le café

Comment tout savoir sur le café

Comment tout savoir sur le café

Comment tout savoir sur le café. Alors que les gammes Herbalife Nutrition s’étoffent avec de nouvelles boissons saveur café, cet article vous rappelle ou vous fait découvrir les bienfaits du café (boisson dont il ne faut toutefois pas abuser !).

Quelles sont les propriétés du café ?

C’est un stimulant

Cette boisson est connue pour être un stimulant (il contient de l’alcaloïde), raison pour laquelle il est consommé le matin, au travail et le soir pour celles et ceux qui veulent rester éveillés. A savoir, à ce niveau, que plus la durée de contact du café avec l’eau est longue, plus le café est « excitant » (ainsi un café allongé est-il plus stimulant qu’un café serré)

C’est une source de nutriments

Le café apporte des minéraux (potassium, magnésium, cuivre) et des vitamines (B2, B3).

Il est aussi source d’antioxydants. D’ailleurs, chez les personnes ayant une consommation élevée, le café est l’aliment du régime alimentaire qui contribue le plus à l’apport total en antioxydant !

Quels sont les bienfaits sur la santé du café ?

Cette boisson est un aliment qui a fait et continue de faire l’objet de nombreuses études : ces études épidémiologiques laissent entendre que la consommation de café réduirait le risque de souffrir de diabète de type 2.

Comme indiqué en introduction, il est important de rappeler que la consommation de café doit rester modérée (dans la limite de trois tasses de café par jour ou de 400 mg à 450 mg de caféine quotidiennement).

Une aide pour la performance sportive

La caféine aurait des effets sur l’adrénaline, sur la contraction musculaire et sur le système nerveux central : elle diminue la sensation de fatigue et augmente ainsi l’endurance. Un sportif peut donc intégrer dans son alimentation du café, dans la perspective d’efforts courts de très haute intensité, ou d’endurance. Les effets se font sentir dans l’heure qui suit la consommation.

Comment tout savoir sur le café et boire du café ?

Il existe de très nombreuses manières de boire du café. Outre l’expresso, le café allongé ou le ristretto (café serré), citons par exemple le café au lait, le latte macchiato, le café crème, la noisette (avec un peu de mousse de lait), le capuccino (avec du lait et de la mousse de lait), l’americano (très allongé avec de l’eau chaude), le café liégeois (boisson froide avec de la crème glacée), le café viennois…

Un café protéiné

Herbalife Nutrition vous propose également son High Protein Iced Coffee, préparation pour café frappé. Brassée avec des grains de café expresso 100% Robusta (lui conférant un goût authentique et puissant), cette boisson contient également 15g de protéines de petit-lait. C’est la boisson idéale pour un boost en caféine, à prendre sur la route, au travail ou avant d’aller à la salle !

Tri Blend d’Herbalife Nutrition est également désormais disponible dans une nouvelle saveur : Café Caramel. Parfait pour les amoureux du café !

Et vous, consommez-vous du café ? Sous quelle forme ? Que pensez-vous du High Protein Iced Coffee ? Laissez vos témoignages dans les commentaires de cet article

Les fruits d’hiver bons pour la forme

Les fruits d’hiver bons pour la forme

Les fruits d'hiver bons pour la forme

Les fruits d’hiver bons pour la forme. L’hiver est une période délicate pour votre organisme. Qui a besoin de faire le plein de vitamines pour lutter contre la fatigue et la baisse de tonus. Quels fruits consommer en hiver ?

Faites le plein de vitamine C avec les agrumes !

Oranges, pamplemousses, pomelos, mandarines et clémentines, citrons, kumquats…  Ce sont les fruits stars de l’hiver, ne vous en privez pas ! De fait, si on les trouve sur nos étals tout au long de l’année. C’est lors de l’hiver que ces fruits arrivent à maturité et sont les plus savoureux !

Consommés en jus, en salades de fruits ou tout simplement natures, les agrumes vous apportent une ration non négligeable de vitamine C. À titre d’exemple. Une orange apporte en moyenne 50 mg de vitamine C, soit presque la moitié des apports journaliers recommandés pour un adulte. Deux oranges pressées le matin, et vous voilà rechargé pour la journée en vitamine C ! Préférez d’ailleurs le jus d’orange fait maison aux jus achetés dans le commerce. Qui sont souvent plus sucrés. D’autant que la vitamine C est fragile et tant l’eau que l’air ou la chaleur peuvent la détruire. Dégustez donc rapidement votre agrume dès que vous l’ouvrez !

Par ailleurs, les agrumes présentent l’avantage d’être pauvres en calories, ils sont ainsi un excellent moyen de terminer le repas.

Enfin, les agrumes se mangent facilement tout au long de la journée : dessert comme indiqué, mais aussi petit déjeuner ou en-cas. Ils se transportent facilement !

Consommez des fruits secs, sources de fibres et de magnésium

Les apports en vitamine C sont essentiels en période hivernale. Mais ne négligez pas pour autant les autres vitamines et sels minéraux.

Si vous manquez de magnésium, vous vous sentirez fatigué et plus irritable ! Consommez quotidiennement des noix, amandes ou bananes séchées pour être assuré de fournir à votre organisme au moins une partie de l’apport quotidien recommandé. (une poignée d’amandes en couvre le quart).

Les fruits secs (noix, pistaches, noisettes, amandes…) contiennent également du fer, des vitamines B et E…Bref un véritable cocktail de bien-être pour votre organisme. Ce sont de véritables alliés pour combattre les agressions de l’hiver (rhumes…).

De plus, leur richesse en fibres favorise le transit intestinal, pourquoi vous en priver ?

Quand manger des fruits secs en hiver ?

Les fruits secs peuvent se consommer facilement à différents moments de la journée . Dès le petit déjeuner (par exemple avec des noisettes, des cranberries ou des raisins secs dans un fromage blanc). Lors des collations (pour des en-cas healthy et faciles à transporter) ou encore lors des apéros où il est facile de mettre à l’honneur amandes, noix de cajou, cacahuètes et autres pistaches !

Quels autres fruits consommer en hiver ?

Pensez également aux fruits congelés, qui vous permettront de varier les plaisirs, aux compotes ou fruits au sirop… Et si vous en ressentez le besoin, complétez votre consommation de fruits frais et secs par un complément alimentaire adapté. Pour donner un coup de fouet à votre corps.

Et les légumes d’hiver ?

En hiver, ne faites pas non plus l’impasse sur les légumes ! Avocats, carottes, céleri, chou (sous toutes ses formes), courges, panais, radis, poireaux, etc. sont à intégrer dans vos plats au quotidien, comme dans les soupes !

Les bonnes résolutions 2020 comment y parvenir ?

Les bonnes résolutions 2020 comment y parvenir ?

Les bonnes résolutions 2020

Les bonnes résolutions 2020 comment y parvenir ? 2020 commence tout juste. Avez-vous pris de bonnes résolutions ? Si la réponse est négative, il est encore temps ! Si elle est positive, comparez-la à la nôtre. Car, dans cet article nous  proposons une sélection de bonnes résolutions pour ce début de décennie !

 

Les bonnes directions à prendre en 2020

Un petit déjeuner équilibré

En 2020, prenez tous les jours un petit déjeuner équilibré. Ainsi, vous apporterez dès le début de la journée à votre organisme les nutriments dont il a besoin. Par ailleurs, un petit déjeuner bien pensé aide à réguler l’appétit et à garder le contrôle de votre poids ! Retrouvez dans notre article nos conseils pour prendre un petit déjeuner équilibré.

Une alimentation toujours plus saine

Comme vous le savez, les produits Herbalife sont à prendre dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Ainsi, favorisez les fruits et les légumes, les légumes secs (lentilles, haricots, pois chiche, etc.), les fruits à coque (noix, noisettes, amandes non salées, etc.), le pain complet ou aux céréales, les pâtes, la semoule et le riz complets, les poissons gras (saumon, maquereau, hareng, thon, sardine, anchois…) et maigres (bar, brochet, cabillaud, colin, daurade, églefin, lotte, merlan, morue, turbot…) en alternance, et les huiles d’olive, de noix et de colza.

Pour mettre en œuvre ces conseils, faites le choix des aliments de saison, produits localement et bio (dans la mesure du possible bien entendu !).

Une activité physique régulière

En 2020, pratiquez une activité physique de manière régulière, complément essentiel de l’équilibre nutritionnel. Les idées ne manquent pas et, quel que soit votre niveau, il y a forcément une activité (ou plusieurs !) qui vous correspond.

Retrouvez dans notre catégorie « sport » de nombreuses idées d’activités physiques à pratiquer, ainsi que des tutos pour tonifier les parties de votre corps que vous souhaitez !

Ce qu’il faudra éviter ou limiter en 2020

Pour rester une pleine forme et conserver un niveau de bien-être au top, évitez ou limitez :

Vos résolutions 2020

Et vous, quelles bonnes résolutions avez-vous pris ? Laissez vos témoignages dans les commentaires

 

Comment vous remettre des repas de fêtes ?

Comment vous remettre des repas de fêtes ?

Comment vous remettre des repas de fêtes ?

Comment vous remettre des repas de fêtes ? Les fêtes de fin d’année sont semées d’embûches sur le plan de l’alimentation. Entre les apéritifs, le foie gras, les plats généreux en quantité et en gras, les desserts sucrés, le tout arrosé de boissons riches en calories (dont l’alcool), force est de reconnaître que l’organisme est mis à l’épreuve.

Les conséquences se font sentir rapidement : on se sent lourd, la digestion est difficile, l’état de forme n’est pas au plus haut (maux de tête…), des réactions cutanées (boutons) peuvent faire leur apparition…

Comment faire alors pour vous sentir mieux ?

Pas de restes les lendemains de fête

Qui dit repas de fête, dit souvent restes. Et oui, tout n’est pas forcément terminé quand le repas s’achève. Pour autant, le lendemain du repas de fête, laissez les restes au froid : vous risqueriez de faire les mêmes excès que la veille.

Si vous recevez, distribuez à vos hôtes les restes de manière à ce que personne n’en ait dans des quantités trop importantes.

Des repas légers

Un lendemain de repas de fêtes, optez pour des repas légers, riches en fibres et en vitamines : les légumes d’hiver (choux, brocoli, poireau, fenouil, céleris, radis noir…) seront vos alliés, idéalement cuits à la vapeur, tout comme les fruits riches en vitamine C (agrumes…), les céréales complètes et les légumineuses.

L’hydratation : toujours essentielle

Encore plus que les autres jours des mois d’hiver, l’hydratation est capitale. En effet, après avoir beaucoup mangé et souvent bu plus d’alcool qu’à l’accoutumée, bien s’hydrater aidera le corps à évacuer les surplus (toxines…).

Optez pour de l’eau, du thé vert, des tisanes, ou la boisson instantanée à base de thé d’Herbalife Nutrition.

Zéro alcool

Les repas de fêtes mettent à contribution le foie dont l’une des fonctions est de filtrer les toxines de l’organisme. Pour l’aider, bannissez complètement l’alcool durant les deux jours (au moins…) qui suivent un repas « lourd ».

Un peu d’exercice

Le lendemain d’un repas de fête n’est pas le jour pour reprendre le sport si vous aviez arrêté. Certes. Mais assurez-vous toutefois de faire un peu d’exercice. Une marche digestive aidera l’organisme à se remettre d’aplomb. En fonction de votre état de forme, vous pouvez également opter pour du pilates ou un jogging léger.

Et vous, quels sont vos conseils pour vous remettre les lendemains de fête ? Laissez vos astuces en commentaire de cet article