Comment lutter contre la baisse d’énergie de l’après-midi ?

Comment lutter contre la baisse d’énergie de l’après-midi ?

Comment lutter contre la baisse d'énergie de l'après-midi ?

Comment lutter contre la baisse d’énergie de l’après-midi ? Vous arrive-t-il souvent d’avoir un “coup de barre”, ou de ressentir une légère somnolence après le déjeuner ? Cette baisse d’énergie de l’après-midi n’est pas une fatalité. Voici quelques infos et astuces pour mieux comprendre son origine et savoir l’éviter.

Pourquoi avez-vous une baisse d’énergie dans l’après-midi ?

La baisse d’énergie que vous pouvez ressentir dans l’après-midi a plusieurs origines. Tout d’abord, il faut savoir que votre horloge interne intervient comme régulateur de sommeil. Ainsi une légère somnolence peut s’installer après 6-8 heures d’activité… c’est le fameux coup de barre !

Cette baisse d’énergie est donc naturelle et s’accentue tout particulièrement lorsque vous ne dormez pas assez. Ou bien que votre sommeil n’est pas assez réparateur. Votre corps cherche à compenser durant la journée pour obtenir un quota de sommeil satisfaisant.

Il est donc important d’adopter un rythme de sommeil régulier, en dormant au moins 7h par nuit, pour limiter la somnolence durant la journée.

Enfin, l’alimentation joue un rôle essentiel dans la régulation du sommeil et l’utilisation de l’énergie tout au long de la journée. Ainsi, une alimentation inadaptée ou à un rythme trop anarchique perturbe l’organisme et contribue fortement au “coup de barre” de l’après-midi.

Le rôle des glucides pour avoir de l’énergie tout au long de la journée

Outre le sommeil, l’alimentation est au coeur du problème de baisse d’énergie subi l’après-midi. Ce que vous mangez a une influence directe sur les apports énergétiques dans votre organisme.

Dans la régulation de l’énergie tout au long de la journée, les glucides ont un rôle essentiel, mais il faut être vigilant pour bien les choisir !

En effet, les glucides à base de sucres raffinés et rapides tels que les sodas, le pain blanc, les bonbons ou céréales sucrés soulagent très vite de la sensation de faim et donnent le sentiment de redonner de l’énergie rapidement. Mais ils se digèrent aussi très vite, ce qui fait que leur apport en énergie ne dure pas et laisse rapidement la place à… des appels de sucre et une nouvelle baisse d’énergie.

Il faut donc privilégier des aliments naturellement riches en glucides tels que les légumes, les fruits et les fruits secs qui ont la particularité de diffuser leurs sucres progressivement dans l’organisme et agissent comme des régulateurs d’énergie.

Une solution facile pour être certain d’avoir les bons apports ? Préparez-vous des shakes variés avec nos différentes formules de base et les nombreuses idées recettes !

Les astuces pour lutter contre la baisse d’énergie de l’après-midi

Pour lutter contre la baisse d’énergie de l’après-midi, il y a donc quelques astuces simples et saines à adopter :

  • Prendre des repas et encas équilibrés pour répartir les apports énergétiques sur l’ensemble de la journée
  • Veiller à avoir un apport suffisant en protéines au déjeuner (exemple : filet de poisson ou poulet grillé accompagné de riz et de légumes)
  • Ne pas sauter de repas, ce qui serait contreproductif par effet de compensation
  • S’hydrater tout au long de la journée avec de l’eau, du thé ou des infusions de plantes

Dormir suffisamment et régulièrement

Alimentation et perte de poids

Alimentation et perte de poids

Alimentation et perte de poids

Alimentation et perte de poids : 4 mythes démystifiés par notre expert La vérité sur quatre mythes populaires sur le régime. Certains disparaissent avec le temps, mais d’autres ont la peau dure.

À trop entendre de légendes sur les régimes alimentaires, on finit par penser qu’elles sont vraies. Certaines, comme le fait de croire que l’on peut manger autant que l’on veut tant que l’on fait du sport, sont presque logiques. D’autres, comme « les miettes de cookies ne comptent pas » ne font qu’exprimer de vains espoirs.

Alimentation et perte de poids. Pourquoi nous attachons-nous à ces mythes alors même que nous savons qu’ils sont probablement non fondés ? Souvent c’est parce que l’idée même derrière le mythe semble avoir un sens. Et nous avons envie d’y croire.

Il y a tellement d’information et de désinformation à notre disposition qu’il n’est pas très difficile de trouver une source qui vienne étayer ce que nous espérons être vrai à propos de l’alimentation. Songez à une stratégie populaire pour perdre du poids entendue ça et là, puis faites une recherche sur Internet. Vous trouverez probablement autant de sites qui soutiennent cette stratégie que de sites qui la démontent.

Alimentation et perte de poids. Voici quatre des mythes les plus répandus sur les régimes alimentaires et pourquoi ils sont tout simplement faux :

1)Alimentation et perte de poids. Le fait de se peser tous les jours peut être décourageant quand on essaie de contrôler son poids.

Alimentation et perte de poids. Vérité : Le poids varie d’un jour à l’autre. Cet écart peut atteindre 1 à 2 kg. Si vous vous pesez tous les matins, vous avez déjà certainement remarqué ce phénomène, surtout lorsque vous avez pris un dîner copieux la veille. Pourtant nombreux sont ceux qui pensent se décourager et abandonner leurs efforts dès que la balance n’affiche pas un poids en baisse constante tous les jours. En réalité, plusieurs études ont démontré que ceux et celles qui surveillent leur poids quotidiennement ont plus de chances de le contrôler et de ne pas en prendre.C’était d’ailleurs la première de nos 10 erreurs à ne pas commettre quand on se pèse.

2) Les glucides font grossir

Vérité : Les glucides ont mauvaise réputation chez les personnes au régime. Cela tient notamment au fait qu’ils sont très mal compris. Pour la plupart des gens, les glucides sont synonymes de féculents comme le pain blanc, riz blanc, pommes de terre voire même les sucres et les confiseries. Il s’agit en effet de glucides. Mais on trouve également des glucides dans les aliments équilibrés comme les fruits, les légumes, les haricots et les céréales complètes. Il est donc inexact de mettre tous les aliments dans le même panier et d’affirmer qu’ils font grossir.

Ce qu’il faut avant tout savoir, c’est que les sources de glucides sains apportent un sentiment de satiété plus rapide que les aliments transformés et glucides peu recommandés. J’entends par là les boissons sucrées, les sucreries, les pains à base de farine raffinée, les céréales transformées, les biscuits, etc. Il est donc assez facile d’additionner les calories avec ces glucides raffinés, d’où leur mauvaise réputation. Il arrive bien sûr que la tentation de se laisser aller à des options plus riches soit trop forte. Nombreux sont ceux et celles qui jettent leur dévolu sur les sucreries et les glucides pour se réconforter quand ils sont fatigués ou stressés. Mais le soulagement n’est que temporaire, alors que les kilos superflus, eux, vous seront fidèles bien plus longtemps.

D’un autre côté, les légumes riches en fibres, les céréales complètes, les haricots et les fruits apportent un sentiment de satiété plus important que les glucides transformés. Je vous conseille donc de les consommer sans hésitation.

3) Manger juste avant de vous coucher favorise la prise de poids.

Vérité : Nombreux sont ceux et celles qui pensent que consommer des calories tard le soir favorise la prise de poids plus que lorsqu’elles sont consommées plus tôt dans la journée. Le fait est que vous devriez consommer davantage de calories lorsque vous êtes actif de façon à les brûler. Si vous mangez juste avant de vous coucher, ces calories seront stockées puisque vous ne les utiliserez pas. Et si vous consommez plus de calories que ce dont vous avez besoin, quel que soit le moment de la journée, elles finiront stockées de toute façon.

Le mythe vient du fait que beaucoup parviennent à perdre du poids lorsqu’ils s’interdisent de manger après une certaine heure le soir. Mais ce n’est pas parce qu’ils cessent de manger plutôt qu’avant, c’est uniquement parce que de fait, ils mangent moins. Or il se peut que cette stratégie ne fonctionne pas pour vous, surtout si vous avez l’habitude de vous coucher très tard. Si vous étudiez tard dans la soirée, vous aurez besoin de carburant pour tenir le rythme. Il est alors judicieux d’économiser les calories pendant la journée pour pouvoir les utiliser dans des en-cas équilibrés le soir. Ce qui nous amène à la légende n°4…

4) Le grignotage est une mauvaise habitude qui contribue à la prise de poids.

Vérité : Le grignotage est souvent considéré comme une mauvaise habitude, et ce pour un certain nombre de raisons. Certains pensent qu’il ajoute les calories à celles dont le corps a besoin en journée. Plus nombreux sont ceux qui pensent que le grignotage ne fait qu’apporter du gras, du sel, du sucre et des calories indésirables à votre organisme.

Bien sûr tout le monde ne fait pas les bons choix en matière d’en-cas, c’est vrai. Beaucoup choisissent des aliments riches en calories pauvres en nutriments. Mais s’il est géré intelligemment, le grignotage peut être une bonne habitude permettant de garder le contrôle de votre poids et un niveau d’énergie constant tout au long de la journée.

Prévoyez vos en-cas équilibrés plutôt que d’attendre que la faim vous tenaille. Garder des en-cas sains dans votre sac (fruits, yaourt, quelques fruits à coque ou encore une barre aux protéines) pour éviter de vous jeter sur les aliments trop riches.

 

Source : Article rédigé par Susan Bowerman, Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife.

Comment renforcer son système immunitaire

Comment renforcer son système immunitaire ?

Comment renforcer son système immunitaire ?

 

 

 

Comment renforcer son système immunitaire ? Le système immunitaire assure notamment la lutte contre les infections. Alors que l’hiver s’installe, comment renforcer son système immunitaire pour lutter contre les rhumes et autres grippes.

Et passer un hiver en pleine forme ? Différents symptômes doivent alerter. Fatigue persistante (pouvant être due au stress et/ou au manque de sommeil). Plus grande sensibilité aux infections (rhumes à répétition par exemple). Blessures plus longues à cicatriser…

Pourquoi notre système immunitaire peut-il être affaibli ?

Plusieurs raisons expliquent que notre système immunitaire peut être déficient. Alimentation non équilibrée ou insuffisante. Sédentarité ou surentrainement (il faut trouver le juste milieu !), manque de sommeil, stress et surpoids.  Ils sont le signe qu’il faut faire attention à notre santé. Mais, même sans alerte, il est important, en période hivernale, de faire attention à son système immunitaire !

Comment avoir un système immunitaire en pleine forme ?

Avoir une alimentation variée et équilibrée est essentiel. Elle doit vous apporter des vitamines (notamment A, B12, C et D), des minéraux et des protéines (les anticorps sont des protéines). Comment faire ? Tout simplement en mangeant  des fruits et légumes. Ainsi que des aliments riches en protéines (poisson, volaille, soja…). Nombreuses sont les recettes savoureuses et équilibrées qui existent pour préserver son système immunitaire tout en se faisant plaisir. Bref, votre alimentation vous aidera à affronter l’hiver !

En outre, il est important d’avoir une activité physique modérée, indispensable (le choix est vaste !). Eviter ou simplement limiter son niveau de stress aura également des conséquences bénéfiques pour l’ensemble de l’organisme.

Soyez attentif à votre sommeil et à votre poids de forme (calculez votre IMC sur notre site, et suivez son évolution).

Les aliments à intégrer pour booster notre système immunitaire

Le kiwi gold est particulièrement intéressant pour prévenir et limiter la gravité des rhumes (comme les champignons). Toujours contre les rhumes, mais aussi contre les grippes, le gingembre se révèle efficace ! Le brocoli est riche en antioxydants et en vitamine D (autre source intéressante de vitamine D : le saumon et les poissons gras en général).

Le thé, vert ou noir, a des propriétés antibactériennes, antivirales et anti-inflammatoires (pour boire plus facilement du thé, pensez à Thémix). Le miel, outre le soulagement immédiat qu’il procure lorsqu’on a mal à la gorge, a des propriétés antioxydantes et antibactériennes.  (comme d’ailleurs certaines épices : safran, clous de girofle, cannelle…)

Autre aliment, l’ail, antibiotique puissant, est intéressant pour déboucher la gorge et le nez.

Comment renforcer notre système immunitaire. Complémenter notre alimentation

Ainsi en complément d’une alimentation équilibrée, pensez par exemple à Mineral complex Plus source de potassium et de magnésium, ou à RoseGuard, nouveau complément alimentaire apportant 100% des Valeurs de Référence Nutritionnelles (VNR) en vitamines A et C. (pour soutenir le fonctionnement normal du système immunitaire).

Egalement source de vitamine E pour protéger les cellules contre le stress oxydatif. RoseGuard contient également des phytonutriments et convient aux végétariens. De leur côté, les sportifs ne négligeront pas la boisson hypotonique d’Herbalife CR7 Drive.

 

Boostez votre Métabolisme avec la Vitamine B12

Boostez votre Métabolisme avec la Vitamine B12

vitalite-metabolisme-520x200

Boostez votre Métabolisme avec la Vitamine B12

Nous l’avons régulièrement répété, vitamines et minéraux sont indispensables pour le corps humain. C’est pourquoi il est fortement conseillé d’avoir une alimentation variée au quotidien. Mais selon que vous soyez sédentaire, travailleur de force ou sportif, le dosage ne sera pas le même.

Les vitamines et minéraux sont essentiels à tous les êtres humains, et particulièrement aux sportifs. Focus sur l’une des vitamines du groupe B (groupe de vitamines qui jouent un rôle important dans le métabolisme des cellules) : la vitamine B12.

Qu’est-ce que la vitamine B12 ?

La vitamine B12 ou cobalamine est une vitamine indispensable au bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux et du métabolisme (notamment en termes de production d’énergie). Elle aide ainsi à réduire la fatigue.

La vitamine B12, une vitamine indispensable !

La vitamine B12 intervient dans le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines : elle contribue ainsi à délivrer aux cellules l’énergie dont elles ont besoin. Elle joue également un rôle dans l’assimilation du fer pour la formation des globules rouges dont elle favorise le maintien de la qualité, ce qui intéressera le sportif : ce sont les globules rouges qui transportent le dioxygène des poumons aux cellules de l’organisme. Bref, elle stimule l’énergie et la concentration !

Elle aide à prévenir des maladies cardio-vasculaires, de l’ostéoporose, de la dépression, de la perte de mémoire et du vieillissement.

Notons enfin que la vitamine B12 est hydrosoluble (elle s’élimine par les urines) et qu’il n’existe pas de dose toxique.

Comment consommer suffisamment de vitamine B12 ?

L’homme ne synthétise pas suffisamment la vitamine B12 : il doit donc l’ingérer pour ne pas en manquer. Généralement, l’être humain en obtient en consommant des produits d’origine animale (viande, œufs, lait). Les aliments qui en contiennent le plus sont : le foie de bœuf, de mouton, de veau et de volaille, les rognons de bœuf, de veau et de porc, les fruits de mer (les huitres, les moules et les palourdes notamment), et les poissons (comme le hareng ou encore le thon).

Toutefois, ceux qui ont fait le choix d’une alimentation végétale (végétarienne ou vegan) ou qui sollicitent particulièrement leur corps (comme les sportifs) doivent trouver des apports complémentaires. Ils peuvent se tourner vers des boissons enrichies en vitamines B12 (boissons végétales, céréales de petit déjeuner, jus de fruits, etc.).

Les sportifs pourront se tourner avec avantage vers la nouvelle boisson hypotonique d’Herbalife CR7 Drive : un sachet de CR7 Drive, mélangé à 500 ml d’eau, procure en effet 100% des valeurs nutritionnelles de référence en matière de vitamine B12 (2,5 μg par jour), en plus d’une excellente hydratation, aspect absolument essentiel pour les bonnes performances des sportifs !

 

 

6 Astuces pour ne plus sauter Le petit-déjeuner

6 Astuces pour ne plus sauter le petit-déjeuner

petit-dejeuner-vitalite-520x200

6 Astuces pour ne plus sauter le petit-déjeuner

6 Astuces pour  ne plus sauter le petit-déjeuner

Il paraîtrait que le petit-déjeuner est de plus en plus délaissé par manque de temps.

Réveil plus tardif, ce qui ne permet pas de prendre un petit-déjeuner.

Le manque de convivialité, pas de variété !

 

Voyons ce que nous en dit notre diététicienne Susan Bowerman

Vous savez que vous devez manger le matin, que le petit déjeuner est très important et qu’une bonne alimentation le matin peut vraiment vous aider à  rayonner toute la journée. Mais peut-être n’avez-vous pas faim ? Comment faire ?

Le petit-déjeuner : un repas incontournable

Comprendre pourquoi vous ne pouvez pas manger le matin est délicat. Il s’agit parfois d’une vieille habitude vous n’avez jamais adhéré à la routine du petit-déjeuner. Et, comme vous parvenez à tenir durant toute la matinée, vous pensez que vous n’avez pas vraiment besoin de manger. Peut-être n’avez-vous pas faim le matin car vous mangez beaucoup lors du dîner et prenez des encas durant la soirée jusqu’au coucher. Peut-être n’aimez-vous tout simplement pas la nourriture proposée au petit-déjeuner ou préférez prendre une bonne tasse d’un café fort pour vous réveiller.

Or il est important de manger le matin. Quand vous vous levez le matin, une période assez longue s’est écoulée sans que vous ayez mangé. Et même si vous avez dormi, votre corps a utilisé le carburant stocké afin d’assurer le fonctionnement de votre organisme. Dès lors, si vous ne faites pas le plein le matin, vous ne disposerez pas de l’énergie mentale et physique dont vous aurez besoin pour vos exercices ou votre journée de travail.

Prendre son petit-déjeuner régulièrement est associé à une meilleure gestion du poids et une meilleure alimentation en général. La grande majorité de ceux qui sont parvenus à perdre du poids et à ne pas en reprendre, prennent leur petit-déjeuner pratiquement chaque jour. D’autre part, les personnes qui sautent le petit-déjeuner, consomment plus de graisses, de calories et de sucres  et moins de fruits et de légumes – que ceux qui prennent régulièrement leur petit-déjeuner.

Enfin, tous ceux qui pratiquent une activité physique ou sportive doivent prendre un petit déjeuner complet et efficace, comme le permet Formula 1 H24 d’Herbalife qui apporte vitalité au sportif comme en témoigne Sashina Vignes, championne de France 2014 et 2015 de Badminton.

6 astuces pour ne plus sauter le petit-déjeuner

Débutez doucement et légèrement

Prenez l’habitude du petit-déjeuner avec des petites portions de nourritures faciles à digérer et nutritives. Dégustez une boisson protéinée aux fruits, ou un peu de fromage cottage sans graisse ou un œuf dur avec un morceau de fruit.

Intégrez des protéines

Les protéines sont importantes car elles ne se limitent pas à vous rassasier, elles contribuent également à votre vivacité mentale. En outre, une étude a démontré que ceux qui prennent un petit-déjeuner hautement protéiné consomment 200 calories en moins durant la soirée.

Étalez votre repas en plusieurs encas

Il n’est pas nécessaire de manger votre repas en une fois. Étalez la prise de votre boisson durant toute la matinée, ou mangez votre fromage cottage ou votre œuf dans un premier temps, puis mangez un fruit après une heure ou plus.

Levez-vous 15 minutes plus tôt

Quinze minutes supplémentaires le matin peuvent constituer une grande différence pour ceux qui sont pressés de sortir. Vous aurez ainsi le temps de préparer quelque chose rapidement, mais aussi de donner l’opportunité à votre corps de se réveiller.

Mangez ce qui vous chante

Il n’existe aucune règle vous obligeant à manger la nourriture traditionnellement consommée au petit-déjeuner. Des restes de poulet ou de sauté de légume peuvent aussi faire l’affaire, les possibilités sont grandes !

Prenez garde au régime un café et un muffin

Nombreux sont ceux qui pensent qu’ils ne prennent pas vraiment de petit-déjeuner quand ils prennent seulement un café et un gâteau au café. Mais ce café à l’allure inoffensive associé à un muffin au son peut compter plus de 700 calories ou 6 cuillères à café de graisse ingurgitées par votre organisme !

 

Des Encas Diététiques de 150 calories ou moins

Des Encas Diététiques de 150 calories ou moins

PREMIERE PARTIE

en-cas-dietetique-moins-150-calories-520x200

Il n’est pas toujours facile de prendre un encas lorsqu’on a un « petit creux ». Pourtant l’offre est à porté, vous ne manquez de suggestions, salés, sucrés ! Etes-vous sûr que cela sera suffisant pour calmer votre faim ? Tiendrez-vous jusqu’au déjeuner, dîner ?

Je vous invite à découvrir

une première séries de recettes de Susan Boweman, diététicienne. Bien sûr, simple à faire. Nous avons déjà ces produits de base chez soi, il est donc facile de les préparer. Vous pouvez les préparer la veille et les mettre au frais. Mettez un petit rappel sur le téléphone pour ne pas les oublier. Ce sont des choses qui arrivent.

Mangez sainement ! Voici une première série d’excellentes idées d’en-cas de 150 calories ou moins : 12 recettes faciles !

Si vous êtes à court d’idées d’en-cas diététiques vous permettant de contrôler votre poids, cet article est pour vous. Idéalement, un en-cas diététique devrait se composer de « bons » glucides et d’un peu de protéines – les protéines vous permettront d’assouvir votre faim, alors que les glucides diététiques (comme les fruits, les légumes ou les grains entiers) contenant de l’eau et des fibres vous permettront de vous sentir rassasié.

  • Barre protéinée – Il existe un grand choix de barres contenant 150 ou moins de 150 calories. Pour une endurance accrue, optez pour les barres qui contiennent des protéines – autour de 10 grammes par portion pour faire le bon choix.
  • Mini smoothie Armez-vous de votre mixeur et préparez un en-cas sous forme de smoothie avec ½ tasse (125 ml) de lait à faible teneur en graisse, ½ tasse (75 grammes) de baies congelées et une cuillère de protéines en poudre à la vanille. Environ 140 calories, 8 grammes de protéines.
  • Yaourt grec à la vanille et fruit – Une brique individuelle (150 grammes) de yaourt + ½ tasse (75 grammes) de fraises coupées en tranches. Saupoudrez avec de la noix de muscade ou de la cannelle. Environ 145 calories, 13 grammes de protéines.
  • Fromage frais à faible teneur en graisse + légumes hachés – 3/4 de tasse (160 grammes) de fromage frais à faible teneur en graisse + ½ tasse (60 grammes) de légumes variés hachés (carottes, concombres, poivrons). Ajoutez quelques pincées de poivre fraichement moulu. Environ 130 calories, 21 grammes de protéines
  • Légumes et trempette d’houmous 1/3 tasse (80 grammes) d’houmous + concombre, carotte, tranches de céleri. Environ 150 calories, 6 grammes de protéines.
  • Café crème écrémé – Préparé 360 ml de lait à faible teneur graisse ou de lait de soja. Saupoudrez de cannelle. Environ 150 calories, 6-12 grammes de protéines.
  • Œuf dur sur des tranches de tomates – Coupez une tomate fraîche de taille moyenne en tranches et un œuf dur. Recouvrez les tranches de tomate par des tranches d’œufs, salez et poivrez. Environ 120 calories, 6 grammes de protéines.
  • Fèves edamame de soja – Versez 1 tasse (150 grammes) de fèves edamame de soja congelées (en gousse) dans de l’eau bouillante pendant quelques minutes. Saupoudrez avec un peu de sel ou de la sauce au soja. Environ 150 calories, 12 grammes de protéines.
  • Thon + avocat Ouvrez une boîte de conserve ou un sachet individuel (75 grammes) de thon et mélangez avec ¼ avocat de taille moyenne, en purée. Environ 150 calories, 18 grammes de protéines.
  • Bâtonnets de dindes – 90 grammes de poitrine de dinde rôtie enroulée autour d’un demi-concombre de taille moyenne, coupé en tranches fines. Environ 120 calories, 25 grammes de protéines.
  • Tortilla + haricots – Faites réchauffer deux tortillas de maïs, garnissez-les d’un tiers de tasse (50 grammes) de haricots noirs cuits et de salsa à la tomate. Environ 140 calories, 7 grammes de protéines.
  • Potage de légumes + fromage à faible teneur en graisse – Faites chauffer une tasse (250 ml) de potage de légumes à faible teneur en sodium et garnissez avec 30 grammes de mozzarella râpée à faible teneur en graisse. Environ 150 calories, 14 grammes de protéines.

Article rédigé par Susan Bowerman, Directrice du département formation diététique chez Herbalife, Diététicienne professionnelle et Spécialiste agréé en diététique sportive.