Les secrets du calcium

Les secrets du calcium

Le secret du calcium

Nutriment phare pour le bon fonctionnement du corps, connaissez-vous vraiment bien le calcium ? Herbalife Nutrition vous délivre ses petits secrets et conseils pour de bons apports au quotidien !

Les différents rôles du calcium pour les adultes

Essentiel pour les os…

Vous connaissez certainement le rôle le plus connu du calcium . Il permet d’entretenir le capital osseux, de prévenir l’ostéoporose et les fractures ! Mais ce n’est pas tout.

… et pour les muscles !

Il a également une incidence sur vos muscles ! Si vous pratiquez une activité physique régulière ! Le calcium est un allié précieux puisqu’il permet au muscle de se contracter, mais aussi de se relâcher . Il n’y a donc pas de bon fonctionnement des muscles sans calcium ! Un secret du calcium à bien garder à l’esprit car le premier muscle concerné est votre cœur.

Le calcium est bon pour le cerveau

Pour être en bonne forme physique et mentale. Il est recommandé d’avoir une alimentation équilibrée. A ce titre le calcium joue également le rôle d’anti-dépresseur et favoriserait le sommeil ! Encore une bonne raison, s’il en fallait une, pour en consommer en quantité suffisante.

Dans quels aliments trouver du calcium ?

Les besoins d’un adulte en calcium sont de 900mg/jour (apport nutritionnel conseillé).Ainsi on  trouve naturellement du calcium dans de nombreux aliments.

Le plus connu d’entre eux est le lait (de vache ou de chèvre) et les produits laitiers (yaourt, fromage). Cependant vous pouvez en consommer sous d’autres formes : tofu, boissons végétales enrichies en calcium, haricots blancs cuits, épinards, sardines

Choisissez bien votre eau de boisson, toutes ne sont pas aussi riches en calcium et minéraux !

En complément d’une alimentation équilibrée, vous pouvez compléter vos apports avec le complément alimentaire Calcium ext-cal  qui contient 666mg de calcium pour 2 comprimés, soit 83% des apports de référence en calcium !

Les shakes à base de Formula 1 Herbalife Nutrition vous accompagnent au quotidien pour vous aider à atteindre vos objectifs tout en garantissant de bons apports en calcium. (1 portion contient 404mg de calcium, soit 51% des apports journaliers recommandés) Une raison de plus de vous faire plaisir avec les nouveaux parfums : crème de banane, café latte et pomme épicée !

2 recettes de shake Herbalife Nutrition riches en calcium à découvrir

Shake café mocha pour le petit-déjeuner

Pour réaliser ce shake, il vous suffit de mélanger :

  • 2 cuillères doseuses Formula 1 Café Latte
  • 250ml de lait demi-écrémé
  •  mélange pour boisson protéinée, 1 cuillère doseuse de
  • 1 cuillère à café de cacao en poudre
  • 1 pincée de cannelle
  • ½ cuillère à café d’extrait de vanille

Smoothie gourmand “Tarte aux pommes – Cannelle”

Idéal pour le goûter avant votre séance de sport du soir par exemple, une recette au goût parfait pour se régaler avec la Formula 1 pomme épicée.

Retrouvez plus de recettes pour varier les plaisirs avec des shakes riches en calcium avec MyHerbalifeShake !

Les pompes : un exercice aux multiples variantes !

Les pompes : un exercice aux multiples variantes !

Les pompes : un exercice aux multiples variantes !

Pour développer vos pectoraux, les pompes (ou « push-up ») sont un excellent exercice, c’est à la fois simple et aux nombreux bénéfices.

Quels sont les différentes manières de les réaliser et quels muscles  sont sollicités ? (outre le grand pectoral et le petit pectoral)

Au préalable, nous vous conseillons de relire notre premier article sur les pompes, la bonne manière de les réaliser, et les erreurs à éviter.

Les pompes pour débuter

Pompes genoux au sol

C’est la pompe du débutant : le corps étant en appui sur les genoux et non sur les pieds, ainsi  les bras ont un poids plus faible à soulever. C’est un type de push-ups pratiqué par les débutants. (n’ayant pas encore la force nécessaire pour réaliser un nombre conséquent de répétitions). Afin de permettre de finir certaines séries . Si vous vous donnez un objectif de X pompes mais que vous sentez que vous n’y parviendrez pas. Mieux vaut  finir votre série avec les genoux à terre . Bien entendu, au fil des entraînements, vous aurez de moins en moins besoin de le faire !

Les pompes mains surélevées

Avec les push-ups mains surélevées. Le poids du corps repose plus sur la partie basse du corps . Les répétitions sont alors plus faciles à réaliser, et l’effort porte davantage sur la partie basse des pectoraux.

  • Combinaison possible : pompes mains surélevées et serrées (pompes mains serrées présentées plus bas)

Les pompes pour progresser

Les pompes mains écartées

Pour réaliser des pompes mains écartées, il suffit – comme leur nom le suggère – d’écarter les mains, en les positionnant à 15-20 cm de vos épaules, par rapport aux pompes classiques.

Avec ce type de push-ups, vous travaillerez plus spécifiquement le petit pectoral. (situé sous le muscle grand pectoral, sur la partie externe des pectoraux) Le travail des triceps étant diminué.

Les pompes mains serrées (dites « pompes diamants »)

A l’inverse des pompes mains écartées ! Les push-ups mains serrées se pratiquent avec les mains positionnées sous la poitrine (elles doivent être séparées de moins de 15 cm).

Avec les pompes mains serrées. Ce sont les muscles triceps brachiaux (au niveau des bras) qui sont mobilisés (et beaucoup moins les pectoraux).

Les pompes pieds surélevés

Les push-ups pieds surélevés se font avec les pieds en hauteur sur un support stable comme une chaise. . (ne prenez pas de risque, et calez bien votre support !)

De même avec cet exercice, vous augmentez la charge supportée par vos bras : les triceps sont notamment plus sollicités.

  • Combinaison possible : pompes mains larges avec pieds surélevés.

Les pompes pour vous dépasser

Les pompes claquées

Les push-ups claquées consistent à faire claquer vos mains lorsque vous êtes en position haute : votre tonicité et votre explosivité sont ainsi mises à l’épreuve et travaillées !

  • Variante : pompes claquées derrière le dos

Les pompes araignée (ou « spiderman »)

Afin de faire travailler vos abdominaux obliques. Vous allez, en phase de descente, amener l’un de vos genoux vers l’épaule (du même côté, bien entendu). Par conséquent, en position basse, vous n’avez que 3 appuis au sol (vos 2 mains et l’un de vos pieds). Donc pour réaliser cet exercice, il faut changer de côté à chaque pompe. En position haute, vous êtes en position de pompe classique.

Les pompes avec rotation

Enfin pour travailler le deltoïde, les muscles de l’épaule et les dorsaux, les pompes avec rotation sont efficaces. Pour les réaliser, il faut lever l’un de vos bras en fin de montée en effectuant une rotation du buste vers le côté. Comme pour les push-ups araignée, il convient de changer de côté à chaque répétition.

  • Variante : utiliser des haltères permet d’augmenter l’intensité de l’exercice.

Le guide essentiel des protéines de soja

Le guide essentiel des protéines de soja

Le guide essentiel des protéines de soja

Aujourd’hui, nous vous proposons un focus sur le soja. Car les aliments à base de soja fournissent des protéines de haute qualité souvent négligées dans notre alimentation. En fin d’article, vous trouverez une excellente recette Herbalife Nutrition de tofu grillé !

Qu’est-ce que le soja ?

Le soja n’est pas un aliment de base dans le monde occidental. Néanmoins, les aliments traditionnels à base de soja, comme le tofu, le miso (retrouvez nos recettes de miso) et le tempeh, constituent la base de l’alimentation en Asie de l’Est depuis des siècles. Ils sont appréciés non seulement pour leur polyvalence mais aussi pour la saine alimentation qu’ils offrent.

Le soja déborde d’éléments nutritifs

Bien que tous les haricots fournissent des protéines. En matière de qualité des protéines, c’est le soja qui arrive en tête de liste. Les protéines sont composées de petits éléments constitutifs appelés acides aminés. Certains acides aminés sont qualifiés d’essentiels, ce qui signifie que ce sont les aliments qui nous les fournissent car notre organisme, lui, n’est pas en mesure de les fabriquer.

Une protéine qui contient tous les acides aminés essentiels est dite « complète » – et le soja représente l’une des rares protéines complètes présentes dans le monde végétal.

Il est faible en gras saturés et, comme tous les aliments d’origine végétale, il est naturellement dépourvu de cholestérol. Le soja procure également du calcium, du magnésium, du phosphore, du potassium et des vitamines B, ainsi que des acides gras oméga-3.

Si vous essayez d’intégrer davantage de protéines végétales à votre alimentation ? Vous voudrez peut-être essayer le soja ! Avec un grand choix de produits à base de soja disponibles, c’est plus facile que jamais ! Voici quelques-unes des formes de soja les plus populaires.

Formes de soja

  • Les edamames sont des fèves de soja vertes fraîches. La plupart du temps, vous pouvez les trouver surgelés, soit en gousse, soit déjà écossés. Après une brève cuisson dans de l’eau salée, ils peuvent être consommés en collation ou ajoutés aux soupes et salades
  • Le tempeh est fabriqué à partir de fèves de soja partiellement cuites, qui fermentent et qui sont ensuite transformées en un bloc ferme. Le tempeh étant fermenté, il constitue une source de « bonnes bactéries », ou probiotiques. Il a une saveur de viande et une texture ferme qui conserve sa forme, il est donc idéal pour les salades et les plats sautés.
  • Le miso est une pâte à base de soja fermenté, ce qui signifie qu’il contient également des probiotiques. Il est utilisé comme base pour les soupes et comme ingrédient dans les sauces, les vinaigrettes et les marinades. Il en existe différentes variétés, et sa couleur peut varier du jaune clair au brun très foncé. En général, le miso clair est moins salé et plus doux en termes de saveur que le miso foncé.
  • La boisson végétale de soja est fabriquée à partir de fèves de soja séchées trempées dans l’eau jusqu’à ce qu’elles soient réhydratées, puis broyées avec de l’eau. Le « lait » ainsi obtenu est vendu comme boisson ou transformé en yaourt. La boisson de soja et le yaourt de soja contiennent chacun environ 7 grammes de protéines par portion de 250 ml. Vous pouvez utiliser le lait de soja comme boisson à part entière ou vous pouvez le remplacer par du lait ordinaire dans la plupart des recettes ou dans les boissons protéinées.
  • Les noix de soja sont des fèves de soja entières grillées. À elles seules, elles constituent une bonne collation, et elles sont aussi bonnes en salades, en mélanges de fruits séchés et en céréales. Les noix de soja (et le beurre de noix de soja, fabriqué à partir de noix de soja moulues) contiennent un peu plus de protéines et un peu moins de gras que les arachides ou le beurre d’arachide.
  • Les poudres de protéines de soja et les substituts de viande sont fabriqués à partir de farine de soja dont la graisse a été, en majeure partie, retirée. Les poudres peuvent être ajoutées aux milk-shakes ou mélangées à de la farine d’avoine. Et les substituts de viande de soja peuvent être utilisés dans toutes sortes de recettes en remplacement de la viande ou de la volaille.
  • Le tofu est un fromage fabriqué essentiellement à partir de « lait » de soja. Sa texture varie d’extra-ferme à extra-douce et sa saveur est très douce. Il se mélange bien avec presque tout, des sauces épicées aux fruits naturellement sucrés. Le tofu plus ferme peut être grillé ou sauté, tandis que le tofu plus doux et plus crémeux peut être utilisé dans les milk-shakes ou être sucré et garni de fruits en dessert.

Votre guide rapide du tofu

Il existe tellement de types de tofu différents qu’il peut être difficile de s’y retrouver. Je crains que beaucoup d’occidentaux ne rejettent le tofu alors qu’il peut vraiment être goûteux et qu’il présente énormément d’avantages. Cela peut valoir la peine de trouver quelques types de tofu préférés.

Le tofu soyeux

Parmi tous les types de tofu, le tofu soyeux est celui qui contient le plus d’humidité. Il possède une texture douce, très lisse, semblable à celle de la crème pâtissière et a tendance à s’effriter facilement. Il existe également différents degrés de fermeté. Par conséquent, ne partez pas du principe que tous les tofus soyeux sont mous.

Il est le meilleur tofu à fouetter au mixeur ou au robot culinaire. Une fois mixé, le tofu soyeux ajoute une texture onctueuse et un bon apport en protéines aux milk-shakes, soupes et sauces.Il peut également se transformer en dessert sain une fois mélangé avec des fruits, une touche de miel et un soupçon de cannelle. Vous pouvez aussi le mélanger avec de l’ail et des fines herbes et l’utiliser comme trempette savoureuse pour les légumes crus.

Le tofu mou ou moyen conserve un peu mieux sa forme que le tofu soyeux, et il est souvent écrasé à la fourchette pour lui conférer une texture molle et friable qui en fait un bon substitut de viande dans les aliments comme la sauce pour pâtes. On l’utilise aussi souvent pour faire une salade d’œufs « sans œufs » en l’écrasant avec un peu de moutarde et de mayonnaise allégée ou avec de l’avocat.

Le ferme : Parmi tous les tofus, c’est le tofu ferme ou extra-ferme qui possède la texture la plus moelleuse, ce qui signifie qu’il peut être sauté, rôti ou grillé. Pour le rendre encore plus tendre et plus « viandeux », certaines personnes le découpent en tranches et le congèlent (ce qui modifiera sa couleur, mais n’affectera pas son goût) avant de l’utiliser dans leurs recettes.

La meilleure recette de tofu grillé

Toujours pas attiré par le soja et le tofu ? Essayez cette recette Herbalife Nutrition de tofu rôti. C’est délicieux à la sortie du four ou avec des légumes sautés, et c’est bon froid également. Pensez par exemple à disposer vos tiges de tofu rôties sur une salade pour le déjeuner. Ou en prendre quelques morceaux avec quelques tranches de concombre pour une collation rapide.

Ingrédients

  • 1 paquet de tofu ferme (environ 425 g)

Pour la marinade

  • 3 cuillères à soupe de sauce soja légère
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 1 cuillère à café de sucre ou de miel
  • 1 cuillère à café d’huile de sésame
  • Pincée de gingembre moulu
  • 1/2 c à café de poudre d’ail
  • et de poivre blanc
  • Huile d’olive (pour graisser légèrement la plaque de cuisson)

Méthode

  • Fouetter ensemble les ingrédients de la marinade dans un plat peu profond et mettre de côté.
  • Retirer le tofu de son emballage et égoutter toute l’eau.
  • Envelopper le bloc de tofu dans des serviettes en papier ou dans un torchon propre et presser doucement pour éliminer toute l’eau qui pourrait rester.
  • Couper le tofu en triangles, ou en « tiges », et le disposer en une seule couche dans la casserole avec la marinade, en retournant les morceaux pour enrober tous les côtés.
  • Couvrir d’un film plastique et laisser mariner au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes (et jusqu’à 48 heures).

Une fois le tofu prêt à cuire :

  • Préchauffer le four à 180°C. Enduire une grande plaque de cuisson d’un peu d’huile d’olive pour empêcher le tofu de coller. Vous pouvez recouvrir votre plaque de papier sulfurisé ou de spray de cuisson antiadhésif.
  • Disposer les morceaux de tofu en une seule couche sur la plaque de cuisson et verser le reste de la marinade sur les morceaux de tofu.
  • Faire rôtir au four pendant environ 45 minutes, en tournant de temps en temps (et doucement).
  • Les morceaux doivent être fermes et avoir un beau glaçage marron.

Si ces délicieuses tiges de tofu ne sont pas destinées à être consommées immédiatement, vous pouvez les conserver au réfrigérateur. Ce tofu rôti est délicieux aussi bien chaud que froid.

Et vous, comment consommez-vous du soja ?

Source Herbalife Nutritio

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

Comment chasser la morosité hivernale ? 4 Conseils

La nouvelle année s’installe, la période des fêtes est derrière nous, de longues semaines nous séparent du printemps, les jours sont courts. Bientôt ce sera le « Blue Monday » (le « jour le plus déprimant de l’année »)… Mais pas question de broyer du noir ! Voici les conseils Herbalife Nutrition pour faire face à la morosité de l’hiver !

De bonne humeur en hiver en pratiquant une activité physique

Ce premier conseil ne devrait pas surprendre les lecteurs réguliers du blog Herbalife Nutrition ! Pratiquer une activité physique ou sportive a de nombreux avantages. Citons par exemple : diminution du niveau de stress, augmentation de l’estime de soi, amélioration du sommeil, etc. Autrement dit : le sport a des effets bénéfiques sur votre équilibre global. Il serait dommage de vous en priver !

Vous manquez de motivation car il fait plus froid et plus longtemps nuit ? Optez pour les sports d’intérieur ou alors de la marche en journée (la lumière du jour favorise la sécrétion de sérotonine).

La vitamine D : élément clé pour lutter contre la morosité hivernale

L’alimentation en hiver peut ne pas nous apporter toutes les vitamines dont nous avons besoin. C’est particulièrement vrai pour la vitamine D qui permet de soutenir le système immunitaire et d’assurer un bon niveau d’énergie. Pour y remédier, pensez à des recettes à base de saumon, de thon, de truite, de hareng, de lait de vache et de boissons de soja (pour un shake protéiné Herbalife Nutrition !).

Vous pouvez également utiliser un complément alimentaire riche en vitamine D comme Xtra-Cal d’Herbalife Nutrition. Ce complément alimentaire vise à assurer un bon apport en calcium, ce qui implique de contenir de la vitamine D (car elle aide aussi à absorber le calcium).

En termes d’alimentation, préférez les plats et boissons chauds qui seront plus faciles à digérer.

Prenez soin de vous pour garder le moral en hiver

Prenez du temps pour vous afin de vous faire du bien. Comment ? Voici 2 exemples.

En prenant un bain chaud : un bain chaud (plus de 38°C) d’une vingtaine de minutes contribue à activer la microcirculation sanguine et à faire baisser la tension artérielle. Terminez par un jet d’eau plus fraîche afin de rebooster votre métabolisme.

En apportant de la chaleur à votre corps : à l’aide d’un coussin chauffant ou d’une bouillotte, apaisez les tensions musculaires en réchauffant vos cervicales et le bas de votre dos.

Des réflexes antimorosité en hiver

Qu’est-ce qui est susceptible de vous mettre de bonne humeur ? Dressez une liste et mettez-la en application ! Voici quelques exemples :

–          Porter des vêtements colorés : ce n’est pas parce que c’est l’hiver qu’il ne faudrait porter que du noir ou du gris ! N’hésitez pas à faire la part belle aux couleurs vives et pleines de peps !

–          Ecouter de la musique entraînante : faites le choix de musiques dansantes qui mettront plus de baume au cœur que des chansons mélancoliques.

–          Sortir au restaurant avec vos proches : ne vous en privez pas l’hiver non plus (même si les terrasses ne sont sans doute pas ouvertes) !

–          Etc.

Et vous, quelles sont vos astuces « anti-déprime » en hiver ?

Source : Herbalife Nutrition

Comment bien manger pour favoriser votre sommeil ?

Comment bien manger pour favoriser votre sommeil ?

Comment bien manger pour favoriser votre sommeil ?

Quoi de mieux que se réveiller bien reposé et plein d’énergie après une bonne nuit de sommeil ? Malheureusement pour bon nombre de personnes, les nuits réparatrices se font désirer. Cela pourrait bien provenir des choix alimentaires faits dans la journée. En effet, les mauvaises habitudes alimentaires  peuvent avoir un impact non négligeable sur la qualité et la durée de votre sommeil.(pas uniquement ce que vous mangez, mais également le moment auquel vous le faites). Et ce problème prend parfois la forme d’un véritable cercle vicieux.

Quand vous dormez mal la nuit !  les aliments vers lesquels vous vous tournez le lendemain pour tenir la journée pourraient bien être à l’origine de vos problèmes de sommeil.

Voici ce qui se produit souvent. Lorsque vous avez passé une mauvaise nuit, vos hormones naturelles de la faim sont perturbées et vous sentez une envie très forte de manger. En général, les personnes qui ne dorment pas bien ont tendance à grignoter plus. Elles se tournent également plus facilement vers les confiseries et la caféine pour tenir jusqu’au soir. Le problème, c’est que la caféine perturbe le sommeil. Et si les aliments sucrés stimulent votre énergie pendant un court moment. IIs provoquent aussi un pic de glycémie, suivi d’une chute de glycémie et le cercle repart à zéro.

En matière de sommeil, la règle veut que l’on affiche une défense nutritionnelle efficace. Si vous mangez équilibré dans la journée, vous avez toutes les chances de bien dormir la nuit.

Conseils nutritionnels pour bien dormir

Préférez les portions raisonnables

Se coucher avec l’estomac trop plein peut être gênant et provoquer une indigestion. Cela n’arrangera pas la qualité de votre sommeil, c’est certain. À l’inverse, si votre dîner est trop frugal, vous pourriez bien être réveillé(e) par la faim.

N’abusez pas des lipides et des protéines au dîner

Les repas chargés en lipides sont plus longs à digérer. Les aliments riches en protéines stimulent la production de substances chimiques dans le cerveau qui visent à vous garder en éveil. Les repas plus légers sont digérés plus rapidement et les glucides sains stimulent la production de diverses substances chimiques dans le cerveau, qui favorisent la relaxation et le sommeil. Au lieu de placer les protéines au cœur de votre repas du soir. Privilégiez les glucides sains (légumes, fruits, céréales complètes et haricots) et accompagnez-les d’une petite portion de protéines.

Surveillez votre consommation de caféine et d’alcool

Si vous avez l’habitude de boire du café, il se peut que vous puissiez vous endormir sans souci, même si vous avez pris une tasse de café après le dîner. Mais la caféine, tout comme l’alcool, peut perturber le sommeil. Vous vous endormez, mais vous vous réveillez dans la nuit, Ce qui ne facilite pas les choses pour arriver à la phase du sommeil le plus profond et le plus réparateur.

N’abusez pas des boissons le soir

Si c’est l’envie d’uriner qui vous empêche de bien dormir la nuit, essayez de réduire votre consommation de liquides après le dîner. Attachez-vous à boire plus dans la journée, pour ne pas avoir à vous « rattraper » le soir.

Running : quels autres sports pratiquer pour progresser en course à pied ?

Running : quels autres sports pratiquer pour progresser en course à pied ?

Running : quels autres sports pratiquer pour progresser en course à pied ?

Pour progresser en matière de running, plusieurs actions sont à mener : il faut bien sûr que les bases soient là (notamment les aspects techniques).  Etre bien équipé (et particulièrement en hiver) et avoir une alimentation adaptée.

Pratiquer d’autres sports est aussi une manière de vous améliorer au niveau de la course à pied ! Lesquels pratiquer ? Voici les préconisations d’Herbalife Nutrition

Progresser en running grâce à d’autres sports d’endurance

La course à pied présente l’inconvénient d’être un sport à impact. Ainsi, en vous tournant vers d’autres sports d’endurance, vous continuer à travailler celle-ci. Et à vous renforcer musculairement, sans pour autant solliciter autant l’organisme.

La pratique du vélo est ainsi complémentaire du running, tout en s’adaptant à vos objectifs. Ainsi, si vous cherchez à renforcer vos capacités cardio-vasculaires, vous opterez pour des sorties plutôt longues. Si votre objectif est de renforcer vos muscles, choisissez plutôt des parcours vallonnés, avec quelques pentes raides (que ce soit sur route ou avec un VTT).

Lorsque le temps est moins beau (ce qui est le cas en hiver), les sorties en vélo se remplacent facilement par des sessions de vélo d’intérieur, que ce soit chez vous en ou salle de sport.

La natation est une activité sportive qui permet de travailler son endurance, de renforcer ses capacités cardio-vasculaires, et de solliciter l’ensemble de son corps (épaules, mollets, fessiers…), en préservant ses articulations (activité sans impact au sol). Les piscines sont souvent ouvertes toute l’année, parfait pour progresser et avoir une activité physique y compris lorsqu’il fait froid dehors !

Autres sports d’endurance à pratiquer : randonnée, marche rapide, aviron, roller, ski de fond, aquarunning

S’améliorer en course à pied grâce au renforcement musculaire général

Si le runner court sur ses 2 pieds en sollicitant notamment cuisses et mollets, tout son corps est en fait mobilisé par la course à pied.

Avec une à deux séances de renforcement musculaire par semaine, vous veillerez à ce que votre corps soit équilibré et apte à vous accompagner dans vos sorties running.

Sans établir une séance type (le contenu est souvent propre à chacun), pensez aux :

  • Abdominaux, que les crunchs soient classiques ou obliques,
  • Gainage, en mixant des planches où vous êtes en appui sur les 2 mains (planche sur avant-bras, planche haute, planche araignée, etc.) et les planches latérales (importantes pour la stabilité du runner),
  • Pompes, dont des pompes Superman qui renforceront le dos

–> Vous trouverez dans cet article nos indications pour réaliser abdominaux et planches.

Vous avez peut-être dans votre entourage des personnes qui pratiquent le crossfit. Cette activité est très complémentaire des exercices qui viennent d’être décrits. Elle présente plusieurs avantages :

  • Le crossfit combine la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance: en bref, c’est une méthode complète qui renforce le corps.
  • Se pratiquant au sein d’un club (cette méthode est en effet une marque commerciale), le crossfit se pratique avec un entraîneur qui s’assure de la bonne réalisation des gestes (ce qui permet d’optimiser leur efficacité, et de limiter le risque de blessure).

Mais encore…

D’autres sports peuvent être pratiqués en complément de la course à pied pour s’améliorer. Citons :

  • Le football qui fait travailler les qualités du runner: endurance fondamentale, résistance, vitesse…
  • Le golf qui est intéressant pour la récupération, tout en faisant travailler la concentration,
  • Le tennis qui est complet, permettant de travailler les appuis, les réflexes, l’explosivité…

Et vous, quels autres sports pratiquez-vous en complément du running ?

Source : Samantha Clayton Herbalif Nutrition, sportive