Les secrets du calcium

Les secrets du calcium

Le secret du calcium

Nutriment phare pour le bon fonctionnement du corps, connaissez-vous vraiment bien le calcium ? Herbalife Nutrition vous délivre ses petits secrets et conseils pour de bons apports au quotidien !

Les différents rôles du calcium pour les adultes

Essentiel pour les os…

Vous connaissez certainement le rôle le plus connu du calcium . Il permet d’entretenir le capital osseux, de prévenir l’ostéoporose et les fractures ! Mais ce n’est pas tout.

… et pour les muscles !

Il a également une incidence sur vos muscles ! Si vous pratiquez une activité physique régulière ! Le calcium est un allié précieux puisqu’il permet au muscle de se contracter, mais aussi de se relâcher . Il n’y a donc pas de bon fonctionnement des muscles sans calcium ! Un secret du calcium à bien garder à l’esprit car le premier muscle concerné est votre cœur.

Le calcium est bon pour le cerveau

Pour être en bonne forme physique et mentale. Il est recommandé d’avoir une alimentation équilibrée. A ce titre le calcium joue également le rôle d’anti-dépresseur et favoriserait le sommeil ! Encore une bonne raison, s’il en fallait une, pour en consommer en quantité suffisante.

Dans quels aliments trouver du calcium ?

Les besoins d’un adulte en calcium sont de 900mg/jour (apport nutritionnel conseillé).Ainsi on  trouve naturellement du calcium dans de nombreux aliments.

Le plus connu d’entre eux est le lait (de vache ou de chèvre) et les produits laitiers (yaourt, fromage). Cependant vous pouvez en consommer sous d’autres formes : tofu, boissons végétales enrichies en calcium, haricots blancs cuits, épinards, sardines

Choisissez bien votre eau de boisson, toutes ne sont pas aussi riches en calcium et minéraux !

En complément d’une alimentation équilibrée, vous pouvez compléter vos apports avec le complément alimentaire Calcium ext-cal  qui contient 666mg de calcium pour 2 comprimés, soit 83% des apports de référence en calcium !

Les shakes à base de Formula 1 Herbalife Nutrition vous accompagnent au quotidien pour vous aider à atteindre vos objectifs tout en garantissant de bons apports en calcium. (1 portion contient 404mg de calcium, soit 51% des apports journaliers recommandés) Une raison de plus de vous faire plaisir avec les nouveaux parfums : crème de banane, café latte et pomme épicée !

2 recettes de shake Herbalife Nutrition riches en calcium à découvrir

Shake café mocha pour le petit-déjeuner

Pour réaliser ce shake, il vous suffit de mélanger :

  • 2 cuillères doseuses Formula 1 Café Latte
  • 250ml de lait demi-écrémé
  •  mélange pour boisson protéinée, 1 cuillère doseuse de
  • 1 cuillère à café de cacao en poudre
  • 1 pincée de cannelle
  • ½ cuillère à café d’extrait de vanille

Smoothie gourmand “Tarte aux pommes – Cannelle”

Idéal pour le goûter avant votre séance de sport du soir par exemple, une recette au goût parfait pour se régaler avec la Formula 1 pomme épicée.

Retrouvez plus de recettes pour varier les plaisirs avec des shakes riches en calcium avec MyHerbalifeShake !

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé !

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé !

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé !

Découvrez les meilleurs nutriments pour avoir des os en bonne santé ! Si vous demandez quels sont les nutriments dont le corps a besoin pour des os en bonne santé, la plupart des gens vous répondront le calcium et la vitamine D. Ils ont raison bien sûr. Cependant le calcium est le minéral présent en plus grande quantité dans le corps humain (la plus grande partie est utilisée pour les os et les dents), et la vitamine D est extrêmement importante, car elle aide le corps à absorber le calcium. Aussi d’autres nutriments jouent un rôle tout aussi important dans la solidité des os.

Nutriments favorisant la solidité des os

L’os est un tissu vivant qui croît. Il est donc constitué de collagène, une protéine qui forme un cadre solide pour l’os, et un composant minéral appelé hydroxyapatite principalement constitué de calcium et de phosphore qui se dépose sur ce cadre pour donner à l’os sa solidité et sa dureté. Outre les protéines, le calcium et le phosphore, d’autres nutriments participent à la bonne santé des os. Voici quelques nutriments intéressants et où les trouver.

Calcium

Le calcium constitue environ 2 % de votre poids total. Il est en grande partie stocké dans le squelette.

Sources de calcium : Lait et produits laitiers (yaourt, fromage blanc, etc.), amandes, légumes verts en feuilles.

Phosphore

Le phosphore est le second minéral le plus présent dans le corps. C’est ainsi qu’il s’associe au calcium pour former la structure cristalline de l’os.

Sources de phosphore : On trouve le phosphore dans différents aliments et en général, notre alimentation n’en manque pas. On en trouve principalement dans le lait, le poisson, la volaille, la viande, les haricots, les fruits à coque, les graines et les céréales complètes.

Vitamine D

La vitamine D aide le corps à absorber le calcium dans le système digestif.

Sources de vitamine D : Poissons gras, foie, certains aliments enrichis. Une grande partie de la population n’en consomme pas suffisamment et pourrait y remédier en prenant des compléments alimentaires.

Magnésium

Le magnésium stimule la production d’une hormone, la calcitonine, qui aide à faire passer le calcium du flux sanguin aux os. Aussi il sert également à convertir la vitamine D en sa forme active, qui à son tour, vient stimuler l’absorption du calcium.

Sources de magnésium : Légumes verts en feuilles, haricots, fruits à coque, graines et céréales complètes.

Potassium

Le potassium participe au maintien de l’équilibre du calcium dans le corps et permet de réduire la perte de calcium dans les urines.

Sources de potassium : Melons, tomates, bananes, pêches, oranges, légumes verts en feuilles, patates douces, haricots.

Vitamine C

La vitamine C est nécessaire à la formation de collagène, matrice protéinique du tissu osseux.

Sources de vitamine C : Agrumes, brocolis, tomates, fraises, kiwis, poivrons, légumes verts en feuilles.

Bore

Le bore est un minéral qui stimule l’utilisation par le corps d’autres nutriments favorisant la production osseuse, notamment le magnésium, le phosphore et la vitamine D.

Sources de Bore : Fruits secs comme les pruneaux, les raisins et abricots secs, beurre de cacahuète ainsi que les avocats.

Source : Susan Bowerman est Directrice et Responsable de la formation en Nutrition pour Herbalife Nutrition.

Comment renforcer son système immunitaire

Comment renforcer son système immunitaire ?

Comment renforcer son système immunitaire ?

 

 

 

Comment renforcer son système immunitaire ? Le système immunitaire assure notamment la lutte contre les infections. Alors que l’hiver s’installe, comment renforcer son système immunitaire pour lutter contre les rhumes et autres grippes.

Et passer un hiver en pleine forme ? Différents symptômes doivent alerter. Fatigue persistante (pouvant être due au stress et/ou au manque de sommeil). Plus grande sensibilité aux infections (rhumes à répétition par exemple). Blessures plus longues à cicatriser…

Pourquoi notre système immunitaire peut-il être affaibli ?

Plusieurs raisons expliquent que notre système immunitaire peut être déficient. Alimentation non équilibrée ou insuffisante. Sédentarité ou surentrainement (il faut trouver le juste milieu !), manque de sommeil, stress et surpoids.  Ils sont le signe qu’il faut faire attention à notre santé. Mais, même sans alerte, il est important, en période hivernale, de faire attention à son système immunitaire !

Comment avoir un système immunitaire en pleine forme ?

Avoir une alimentation variée et équilibrée est essentiel. Elle doit vous apporter des vitamines (notamment A, B12, C et D), des minéraux et des protéines (les anticorps sont des protéines). Comment faire ? Tout simplement en mangeant  des fruits et légumes. Ainsi que des aliments riches en protéines (poisson, volaille, soja…). Nombreuses sont les recettes savoureuses et équilibrées qui existent pour préserver son système immunitaire tout en se faisant plaisir. Bref, votre alimentation vous aidera à affronter l’hiver !

En outre, il est important d’avoir une activité physique modérée, indispensable (le choix est vaste !). Eviter ou simplement limiter son niveau de stress aura également des conséquences bénéfiques pour l’ensemble de l’organisme.

Soyez attentif à votre sommeil et à votre poids de forme (calculez votre IMC sur notre site, et suivez son évolution).

Les aliments à intégrer pour booster notre système immunitaire

Le kiwi gold est particulièrement intéressant pour prévenir et limiter la gravité des rhumes (comme les champignons). Toujours contre les rhumes, mais aussi contre les grippes, le gingembre se révèle efficace ! Le brocoli est riche en antioxydants et en vitamine D (autre source intéressante de vitamine D : le saumon et les poissons gras en général).

Le thé, vert ou noir, a des propriétés antibactériennes, antivirales et anti-inflammatoires (pour boire plus facilement du thé, pensez à Thémix). Le miel, outre le soulagement immédiat qu’il procure lorsqu’on a mal à la gorge, a des propriétés antioxydantes et antibactériennes.  (comme d’ailleurs certaines épices : safran, clous de girofle, cannelle…)

Autre aliment, l’ail, antibiotique puissant, est intéressant pour déboucher la gorge et le nez.

Comment renforcer notre système immunitaire. Complémenter notre alimentation

Ainsi en complément d’une alimentation équilibrée, pensez par exemple à Mineral complex Plus source de potassium et de magnésium, ou à RoseGuard, nouveau complément alimentaire apportant 100% des Valeurs de Référence Nutritionnelles (VNR) en vitamines A et C. (pour soutenir le fonctionnement normal du système immunitaire).

Egalement source de vitamine E pour protéger les cellules contre le stress oxydatif. RoseGuard contient également des phytonutriments et convient aux végétariens. De leur côté, les sportifs ne négligeront pas la boisson hypotonique d’Herbalife CR7 Drive.

 

A quoi servent les minéraux ?

A quoi servent les minéraux ?

mineraux-sportifs-520x200

A quoi servent les minéraux ?

Quels sont leurs intérêts pour les sportifs ?

Les sels minéraux sont des substances provenant de roches qui entrent dans la composition des organismes. Ce sont des substances indispensables à l’organisme. Les sels minéraux sont apportés principalement par les aliments d’origine végétale, et se divisent en macro-éléments et en oligo-éléments.

Les macroéléments représentent 99% des minéraux de l’organisme : ce sont le calcium, le phosphore, le magnésium, le zinc, le potassium, le sodium, le chlore et le souffre.

Les oligo-éléments sont le fer, l’aluminium, l’arsenic, le bore, le brome, le chrome, le cobalt, le cuivre, le fluor, l’iode, le manganèse, le molybdène, le nickel, le plomb, le silicium, le sélénium, le vanadium et le plutonium.

Les sels minéraux sont des éléments nutritifs qui ne fournissent pas d’énergie mais qui sont cependant indispensables à de nombreuses fonctions du corps. L’absorption quotidienne est recommandée. Contrairement aux vitamines, les sels minéraux sont peu sensibles à la chaleur, à la lumière et à l’oxygène. Les boissons énergétiques de l’effort en contiennent, car ils présentent de nombreux intérêts pour les sportifs.

On connaissait l’importance du sodium et du potassium dans l’équilibre hydrique et la fonction musculaire. On sait désormais qu’ils le sont tout autant dans la fonction de récupération.

Le sodium

Le sodium a 3 grandes fonctions :

  1. Le sodium est à l’origine de l’équilibre hydrique. Il est indispensable pour maintenir la distribution de l’eau dans l’organisme et maintenir un niveau stable de pression sanguine.
  2. Le sodium est l’un des piliers de la fonction musculaire. Il assure la transmission de l’influx nerveux au niveau des membranes cellulaires et la contraction musculaire.

III.        Le sodium est indispensable dans la diététique de récupération, pour restaurer l’équilibre hydrique et la fonction musculaire, y compris cardiaque

Les apports en sodium sont estimés à 575-3500 mg/jour. La consommation journalière de sodium dans les pays industrialisés est d’environ 4000 mg/jour.

Le potassium

Le potassium a 3 grandes fonctions

  1. Grâce à l’action de la pompe sodium/potassium de part et d’autre de la membrane cellulaire, le potassium maintient l’équilibre hydrique et un niveau stable de pression sanguine.
  2. Le potassium assure la transmission de l’influx nerveux et la contraction musculaire (notamment cardiaque).

III.        Le potassium, lié au sodium à des concentrations suffisamment élevées, est important dans la diététique de récupération pour restaurer l’équilibre hydrique, la fonction musculaire y compris cardiaque et le glycogène cellulaire.

Le corps contient de 150 à 170 g de potassium, en grande partie dans les cellules des muscles. Les experts canadiens recommandent un apport quotidien en potassium de 4 700 milligrammes. Malheureusement, notre consommation actuelle se situe en moyenne entre 50 et 75 % de cette recommandation.

Le magnésium

Le magnésium active les enzymes nécessaires au métabolisme des sucres et des protéines. Il intervient dans la synthèse de l’ADN et la contraction musculaire. 50 % du magnésium se situent dans le squelette et les 50 % restants, dans le cœur, les muscles et le foie.

L’apport recommandé quotidien est estimé entre 150 et 500 mg (le double pour les sportifs) ou encore 6 mg par kg de masse corporelle.

Le calcium

Le calcium sert à la formation des os et des dents et à la coagulation sanguine. 99 % du calcium de l’organisme est dans les os et donne à l’os sa rigidité. La fonction la plus spectaculaire du calcium est qu’il aide le cœur à se contracter. La vitamine D joue un rôle essentiel dans l’absorption du calcium.

La consommation de boissons enrichies en sodium, en contribuant à réduire la diurèse, permet en priorité d’éviter l’élimination urinaire abondante du potassium. Par ailleurs, l’ajout concomitant de potassium dans ce type de boissons, contribue à faciliter le retour aux niveaux initiaux de potassium et la reformation du glycogène musculaire avec lequel il se lie au niveau de la fibre musculaire. Le calcium et le magnésium viennent compléter les effets positifs du couple sodium/potassium.

Le calcium a un apport quotidien recommandé, de 700 mg. Il n’existe pas de cas d’accumulation connu.

Le fer

Le fer est un élément minéral qui se trouve à l’état de traces dans l’organisme. Le corps d’un homme adulte contient environ 4 g de fer. Celui d’une femme, seulement 2,5 g.

Le fer est un des constituants de l’hémoglobine des globules rouges du sang. Celle-ci assure le transport de l’oxygène depuis les poumons vers tous les autres organes et l’échange ensuite contre le gaz carbonique. Le fer entre dans la composition de la myoglobine qui stocke l’oxygène dans les muscles. Il intervient dans de nombreuses réactions enzymatiques cellulaires.

Un adulte perd chaque jour de 0,9 à 1 mg de fer (environ 14 µg/kg). Près de 0,6 mg sont perdus par les selles, 0,2 à 0,3 mg par la peau et 0,1 mg par les urines.

Le sélénium

Le sélénium est un oligo-élément dont le rôle principal est de protéger les cellules du stress oxydatif et de stimuler le système immunitaire. Associé à la vitamine E, le sélénium peut accroître le bien-être de l’organisme. L’apport quotidien recommandé est de 55 µg.

Le manganèse

Le manganèse est un oligoélément essentiel, non synthétisé par l’organisme. Il doit obligatoirement être apporté par l’alimentation. Les besoins en manganèse sont estimés entre 1 et 2,5 mg par jour.

Le manganèse active de nombreux systèmes enzymatiques en limitant l’action des radicaux libres et donc prévient le vieillissement cellulaire. Il participe au bon fonctionnement du métabolisme des graisses, à la synthèse du tissu conjonctif ainsi qu’à la régulation du glucose dans le sang. Il renforce les défenses immunitaires. Il contribue à la production d’hormones sexuelles et à leur activité. Il permet de maintenir l’intégrité des os.

Le cuivre

Le cuivre est un minéral très important dans l’organisme. Il participe à l’entretien des cartilages et des os, à la lutte contre les infections et au bon fonctionnement du cœur. Cet oligo-élément permet l’assimilation de la vitamine C et du fer et intervient dans la production d’hémoglobine. Le cuivre freine la formation d’histamine et joue un rôle important dans la prévention des allergies. Il intervient dans la pigmentation de la peau par la conversion de la tyrosine en pigment. Antioxydant, il protège contre la formation des radicaux libres. L’apport quotidien recommandé est de 1,1 mg. La dose maximale autorisée en France dans les compléments alimentaires est de 2 mg/jour.

L’iode

L’iode est un oligo-élément qui entre dans la composition des hormones thyroïdiennes. Il est donc indispensable au fonctionnement normal de la glande thyroïde Le sel iodé est un agent idéal pour prévenir les carences en iode. Dans le monde, environ 0,5 milliards de personnes souffrent d’une carence en iode. L’apport quotidien recommandé est de 130 µg.

Le zinc

Le zinc est un minéral indispensable à l’organisme, en particulier parce qu’il entre dans la composition de nombreuses enzymes. Il régule le niveau de la vitamine A présent dans l’organisme, aide à la formation du collagène et à la fixation du phosphore dans les os. Il a également des propriétés anti-oxydantes et un effet sur le système immunitaire, sur le fonctionnement du cerveau, sur l’activité de l’insuline, ainsi que quelques propriétés anti-inflammatoires. L’apport quotidien recommandé est de 9,5 mg.

Le phosphore

Le phosphore est le deuxième minéral le plus abondant dans le corps humain, après le calcium. Le corps humain contient 700 g de phosphore, dont 85 % sont associés au calcium dans la formation des os et des dents. Il aide à maintenir l’équilibre acido-basique dans l’organisme et favorise le contrôle du métabolisme énergétique. L’apport quotidien recommandé est de 550 mg.

Article rédigé par Jacques Manic, diplômé de la faculté de médecine et membre du Comité International pour la Nutrition Herbalife.

 

Des Encas Diététiques de 150 Calories ou Moins

Des Encas Diététiques de 150 Calories ou Moins

DEUXIEME PARTIE

encas-dietetiques-520x200

Nous avons déjà eu quelques recettes d’encas de 150 calories ou moins. Les avez-vous essayées ? Ou bien faites-vous parti de ceux qui lisent les recettes sans jamais les faires ?

Vous faites parti de la première catégorie ! Alors voici la deuxième partie, 12 nouvelles recettes à découvrir et à faire. Alliez gourmandise et équilibre alimentaire, il y a plus dur comme programme n’est-ce-pas ? Sans plus attendre voici les conseils de Susan Bowerman, diététicienne.

Nous nous enfermons tous dans une routine en matière d’alimentation – ce qui vaut également pour les en-cas. Si vous prenez le même en-cas chaque jour, voici 12 nouvelles idées de recettes faciles et diététiques à essayer pour varier les plaisirs – toutes contenant 150 ou moins de 150 calories (après les 12 que nous vous avions déjà données).

Gâteau de riz + beurre de karité – Mélangez un gâteau de riz avec 1 cuillère à soupe de beurre d’amande. Environ 135 calories, 5 grammes de protéines.

Crevettes + sauce cocktail –85 grammes de crevettes cuites trempées dans 3 cuillères à soupe de salsa ou de sauce cocktail. Environ 150 calories, 20 grammes de protéines.

Épinards et œuf battu – Mettez ½ tasse (75 grammes) d’épinards hachés surgelés dans une tasse à café allant au four micro-ondes. Chauffez au four micro-ondes à intensité élevée pendant 30 secondes. Ajoutez 1 œuf battu, assaisonnez de sel et de poivre sur le dessus, et chauffez de nouveau au four micro-ondes pendant 90 secondes, en remuant après 45 secondes. Environ 100 calories, 6 grammes de protéines.

Salade de quinoa rapide Mélangez ½ tasse (90 grammes) d’un reste froid de quinoa cuit, avec un quart de tasse (30 grammes) de légumes / persil hachés et 30 grammes de feta sans graisse. Arrosez de jus de citron, assaisonnez avec du sel et du poivre. Environ 150 calories, 16 grammes de protéines.

Patate douce au yaourt Recouvrez une demi-patate douce cuite de taille moyenne d’une demi-tasse (100 grammes) de yaourt grec sans graisse. Saupoudrez de muscade. Environ 115 calories, 10 grammes de protéines.

Salade rapide de haricots – Mélangez une demi-tasse (80 grammes) de haricots blancs cuits avec 1 petite tomate hachée et 1 cuillère à soupe de vinaigrette italienne à faible teneur en graisse. Environ 150 grammes, 8 grammes de protéines.

Tempeh enroulé – Coupez 60 grammes de tempeh en de fins bâtonnets. Enveloppez avec un concombre coupé en fines tranches. Environ 120 calories, 11 grammes de protéines.

Pois chiches rôtis – Egouttez une conserve de 450 grammes de pois chiches. Mélangez avec 2 cuillères huile d’olive, salez et poivrez. Faites rôtir sur une plaque à biscuits à 200 °C pendant 30 minutes ou jusqu’à ce qu’ils obtiennent un aspect croustillant. Laissez refroidir. 1/3 recette = environ 150 calories, 12 grammes de protéines.

Dinde séchée + fruits – 1/8 de melon cantaloup de taille moyenne + 30 grammes de dinde séchée à faible teneur en sodium. Environ 100 calories, 14 grammes de protéines.

Noix de soja + fruits – 1/3 tasse (30 grammes) de noix de soja grillées et 1 petite pêche. Environ 150 calories, 11 grammes de protéines.

Gruau protéiné – Faites cuir 1 sachet de gruau instantané à faible teneur en sucre dans l’eau ; ajoutez 1 cuillère à soupe (6 grammes) de poudre de protéine intégrale. Environ 150 calories, 9 grammes de protéines.

Saumon et Crackers – Mélanger 60 grammes de saumon en conserve avec 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon. Versez sur 4 crackers de tailles moyennes aux grains entiers. Environ 145 calories, 13 grammes de protéines.

Quel est votre en-cas diététique préféré ? Commentez et partagez vos idées d’en-cas qui vous permettent de maîtriser votre IMC !

 

Les Adultes doivent-ils prendre un goûter ?

Les Adultes doivent-ils prendre un goûter ?

adulte-gouter-520x200

Le goûter, aussi appelé « quatre heures », est une collation située entre le déjeuner et le dîner, souvent associée aux enfants. Mais les adultes auraient-ils intérêt à en prendre un ?

En une fois, si je prends mon exemple, j’ai toujours pris un goûter. Un ou plusieurs fruits (frais ou fruits secs, pour ces derniers attention à la quantité, ils sont plus caloriques) ou une barre protéinée toujours accompagné d’un thé ou bien je me fais un Thémix. Si je suis en déplacement, j’opte pour une barre protéinée c’est plus simple. Cela permet de faire une pause nécessaire pour recharger « ses batteries ». Si vous enchaînez les rendez-vous et les réunions c’est fortement conseillé. Vous serez plus performant(e), plus attentif.

Pourquoi goûter ?

Prendre une collation en fin d’après-midi est une bonne manière de répartir les apports alimentaires de la journée. Cela signifie ne plus se contenter de 3 repas mais de choisir d’en prendre 5, afin de mieux contrôler sa faim : prendre une collation le matin et l’après-midi ne signifie pas grignoter à longueur de journée, bien au contraire !

Prévoir une collation permet d’avoir un niveau d’énergie plus régulier tout au long de la journée, astuce utile pour éviter les « coups de barre » comme celui de fin d’après-midi. Le fait de prendre un goûter permet également de démarrer son dîner avec un appétit moins grand, et donc d’éviter de trop manger le soir. De même, savoir que l’on va goûter permet d’être plus raisonnable sur son déjeuner, par exemple en évitant de prendre un dessert trop riche.

Goûter est également intéressant pour toutes les personnes qui ont un enjeu de contrôle de leur poids : prendre 5 repas par jour limiter les risques de « craquage » et de grignotage tout au long de la journée.

La collation de fin de journée est également l’occasion de faire un break : c’est un moment de décompression qui va aider à mieux envisager la fin de sa journée de travail mais aussi son retour au domicile.

C’est enfin un bon prétexte pour manger plus de fruits (vous atteindrez plus facilement l’objectif de 5 portions de fruits et légumes recommandées par jour) et pour avoir des apports en calcium suffisants (en intégrant un produit laitier) ! Répartir ces aliments (fruits et produits laitiers) sur 5 repas plutôt que sur 3 augmente les chances de manger 5 fruits et légumes, et 3 portions de produits laitiers par jour.

Que manger à sa collation de fin d’après-midi ?

Au goûter (repas qui doit apporter environ 15% des besoins énergétiques quotidiens, soit 250 à 300 calories), il convient de manger des aliments équilibrés, apportant fibres, minéraux et vitamines.

Les fruits, légumes et céréales complètes sont des aliments riches en fibres et plutôt hypocaloriques.

Si vous préférez prendre un goûter plus protéiné, pensez aux barres aux protéines, à une soupe à la tomate ou à des graines de soja grillées.

Bref, les adultes ont tout intérêt à prendre une collation entre le déjeuner et le dîner, à condition toutefois d’avoir faim, et que ce petit repas soit équilibré et en quantité raisonnable !