Les besoins nutritionnels des femmes au fil des années

de | 2 novembre 2018

Les besoins nutritionnels des femmes au fil des âges

Les besoins nutritionnels des femmes au fil des âges

Les besoins nutritionnels des femmes au fil des âges. Adolescentes, nous pouvions nous nourrir exclusivement de pizzas, frites et burgers sans trop nous inquiéter. À mesure que les années passent, l’alimentation prend de plus en plus d’importance.

Les besoins nutritionnels des femmes à 20 ans

Buvez suffisamment d’eau. Entre l’école, le travail et les activités sociales, rien de plus facile que d’oublier de s’hydrater. Prenez une grande bouteille d’eau avec vous en permanence et fixez-vous comme objectif de boire au minimum deux litres d’eau par jour.

Préparez des encas équilibrés. Au lieu de vous jeter sur des calories vides, choisissez des aliments équilibrés qui pourront faire office d’encas.

Les nutriments à privilégier : Calcium et acide folique. Jusqu’à environ 25 ans, le corps produit de l’os. Pour entretenir leur solidité, consommez au minimum 1000 milligrammes de calcium chaque jour. On en trouve en quantité dans les yaourts, les laits enrichis, le tofu et les sardines. Vous pouvez également vers un complément alimentaire comme Xtra-Cal d’Herbalife Nutrition pour vous assurer de consommer suffisamment de calcium tous les jours.

Les nutriments à privilégier chez les femmes de 30 ans

Surveillez votre apport calorique On ne peut pas manger comme un adolescent sans finir par prendre du poids. Autour de 30 ans, le métabolisme commence à ralentir et la masse musculaire des femmes fond. Laissez les glucides raffinés (le pain blanc et les pâtisseries par exemple) et les boissons sucrées au profit des céréales complètes, des produits de saisons et de l’eau.

Les nutriments à privilégier : Acide Folique protéines. Les femmes sont de plus en plus nombreuses à attendre la trentaine pour avoir leur premier enfant. Si c’est votre cas, ne négligez pas votre apport en acide folique.

La masse musculaire diminue d’environ 5% tous les 10 ans lorsque vous atteignez la trentaine. Pour l’entretenir, ajoutez des exercices de résistance à vos entraînements et mangez suffisamment de protéines. Cela permettra d’enrayer la fonte musculaire.

Les nutriments à ne pas négliger chez les femmes de 40 ans

Prenez soin de votre cœur. À l’approche de la ménopause, on constate une hausse du taux de cholestérol et de la tension. Protégez votre cœur en pratiquant une activité physique régulière et en privilégiant les aliments qui entretiennent la bonne santé du cœur. On conseille les légumes verts en feuilles, les tomates et autres fruits et légumes. Modérez votre consommation d’alcool (un verre par jour pour les femmes) et réduisez les graisses trans que l’on trouve dans les aliments transformés et frits.

Les nutriments à privilégier : Vitamine D et antioxydants. Ne négligez pas la vitamine D, qui aide l’organisme à absorber le calcium. Elle permet également de soutenir le système immunitaire, d’assurer un bon niveau d’énergie et de vous protéger contre les risques de cancer du sein et du côlon. Les réserves de vitamine D diminuent chez les femmes à partir de 40 ans.

Les antioxydants comme les vitamines A, C et E préviennent ou retardent les dommages causés aux cellules et qui contribuent au vieillissement. On en trouve en quantité dans les poivrons rouges, les agrumes, les fruits rouges, les carottes, la patate douce et les fruits à coque.

Les besoins nutritionnels des femmes à 50 ans

Consommez plus de fibres. D’après l’Institut national du cœur, des poumons et du sang, le risque de maladie cardiaque augmente après 55 ans. Les fibres participent à la réduction des taux de cholestérol, ce qui est bénéfique au cœur. Elles prolongent le sentiment de satiété, ce qui peut vous aider à contrôler votre poids.

Les nutriments à privilégier : Oméga-3 et vitamine B12. Les études indiquent que 10 à 30% des personnes âgées de plus de 50 ans ont une capacité réduite à absorber la vitamine B12 présente dans les aliments. Envisagez une supplémentation en vitamine B12.

Augmentez votre apport en acides gras oméga-3. Faites vos réserves en consommant des poissons gras comme le saumon, riche en Oméga-3 EPA et DHA. Les noix et les graines de lin en poudre sont riches en ALA, un Oméga-3 qui peut participer à la réduction du taux de cholestérol.

Les nutriments à privilégier chez les femmes de 60 ans et au-delà

Bougez. Les enfants ont quitté la maison et vous travaillez moins. Vous avez donc plus de temps devant vous pour profiter de la vie. Apprenez une nouvelle langue, prenez des cours de danse, sortez plus souvent avec votre partenaire. Quel que soit votre choix, pratiquez une activité physique régulière mais consultez votre médecin avant d’envisager tout entraînement cardio et musculaire intense.

Mangez-vous suffisamment ? Les médicaments, le métabolisme plus lent, une modification de la perception du goût et d’autres facteurs viennent contribuer à la perte d’appétit à partir de 60 ans. Continuez de vous concentrer sur votre équilibre alimentaire et tentez d’élargir la gamme d’aliments que vous consommez. Partagez vos repas avec vos amis. Intégrez si besoin des boissons substituts de repas à votre alimentation.

Les nutriments à privilégier : Tous les nutriments précédemment évoqués plus les probiotiques. Avec l’âge, la santé de notre système digestif se modifie. Les bonnes bactéries se raréfient et notre intestin grêle n’absorbe plus aussi bien les nutriments. Ajoutez des probiotiques à votre alimentation pour stimuler le développement des bonnes bactéries. On en trouve dans les yaourts et les aliments fermentés comme la choucroute et le kimchi (légumes lactofermentés).

 

Source :  Susan Bowerman, Directrice et Responsable de la formation mondiale en Nutrition pour Herbalife Nutrition

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.